Taxe sur les jardins potagers : une rumeur qui fait parler

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

À la mi-juillet, vous avez peut-être entendu parler d’une prétendue taxe sur les jardins potagers. Une pétition a même été lancée sur le site Change.org pour protester contre cette dernière. Mais force est de constater, et heureusement, que cette histoire n’est qu’un canular parti d’un site parodique. Un vrai buzz !

Taxe sur les jardins potagers : 5 000 internautes vent debout contre une mauvaise blague


La taxe sur les jardins potagers devraient entrer en vigueur en janvier 2017 pouvait-on lire, mi-juillet, sur un site parodique. Une mesure à venir que n’ont pas manqué de relever des milliers d’internautes. Face à la nouvelle, le site Change.org a lancé une pétition pour dénoncer cette taxe abusive. En quelques semaines, plus de 5 000 personnes ont signé le document. Mais rassurez-vous, toute cette histoire n’est en fait qu’une mauvaise blague, partie d’un dispositif bien réel qui ne vise en aucun cas les jardins potagers des particuliers.

Taxe sur les jardins potagers : entre info et intox


Voici ce que l’on peut lire sur la pétition : « la taxe sur les potagers des particuliers entrera en vigueur dès 2017. Tous les jardins de plus de 20 mètres carrés seront taxés à hauteur de 200 euros par an, afin de combler le manque à gagner des producteurs de fruits et légumes ». En définitive, le gouvernement souhaiterait rattraper les particuliers qui consomment leurs propres fruits et légumes pour faire face au manque à gagner pour les producteurs.

La pétition explique encore que la mesure serait issue de l’Union européenne qui voudrait « limiter l’autonomie et l’autogestion des citoyens ». Les internautes sont donc invités à manifester leur mécontentement en signant la pétition. L’auteur en profite également pour proposer un référendum visant à faire sortir la France de l’Union européenne.

Mais lorsque l’on creuse un peu, on distingue rapidement les contours du canular. La rumeur datée du 11 juillet 2016, est en fait issue d’Actualite.com, site parodique qui monte des histoires de toutes pièces. Les écrits concernant la taxe sur les jardins potagers ont généré plus de 100 000 partages sur Facebook en seulement un mois… Un conseil ? Vérifiez toujours vos sources !

Taxe sur les jardins potagers : la mesure à l’origine de la rumeur


Mais la taxe sur les jardins potagers n’est pas sortie de nulle part. Après quelques recherches, on retrouve en effet les traces d’une taxe sur les propriétés. Plusieurs propriétaires ont vu leur taxe foncière augmenter en 2015 sous prétexte qu’ils possédaient un jardin. Mais pas pour les raisons évoquées dans la pétition. Manque de foncier oblige, le gouvernement a en effet décidé, par le biais de la loi de finances 2013, de taxer davantage les propriétaires de terrain à bâtir dans les zones tendues, ces zones où la demande de logements est très supérieure à l’offre. Une augmentation d’environ 5 euros le m² en 2015 qui devrait encore être majorée de 5 euros en 2017. Dans les faits, cette taxe concerne une centaine de terrains seulement en France.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers