Éco-habitat : les chantiers lancés par Emmanuelle Cosse

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Mercredi 8 juin 2016, la Ministre du Logement a annoncé sa nouvelle stratégie d’action. Elle repose sur trois grands chantiers : mobilisation des logements vacants, rénovation énergétique accrue et développement des éco-quartiers. Deux des trois sont donc plus particulièrement tournés vers l’éco-habitat et les préoccupations environnementales. Emmanuelle Cosse a moins d’un an pour convaincre…

Accélérer la rénovation énergétique, un enjeu majeur pour Emmanuelle Cosse


Pour tenir les engagements annoncés lors de la COP 21, il y a fort à faire ! La ministre du Logement mise donc sur une rénovation énergétique encouragée et accélérée. Elle a expliqué que « la réduction des consommations énergétiques et d’empreinte carbone, pour concrétiser les engagements de la COP 21, impose d’intervenir prioritairement sur la rénovation de l’habitat existant ».


Et dans cet habitat existant, certains logements sont prioritaires, ceux des foyers modestes notamment. Avec le programme « Habiter Mieux » porté par l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah), le gouvernement espère atteindre les 70 000 rénovations énergétiques annuelles pour ce type de logements, dans un global de 500 000 par année d’ici à 2017.


Alors qu’Emmanuelle Cosse juge les offres de travaux mal diffusées, elle a promis une restructuration de cette dernière grâce à la création d’un « véritable service public » de l’efficacité énergétique avec l’Association des régions de France. Elle a également annoncé la mise en place de «plateformes de rénovation énergétique» pour favoriser le contact entre particuliers et prestataires, encourageant également le retour d’expérience.


Tout est fait dans le programme de la ministre pour rendre la rénovation énergétique moins vaporeuse, plus accessible.


Un « club national des initiatives locales » sera aussi créé dans le but de réunir tous les acteurs de la rénovation énergétique. Emmanuelle Cosse souhaite également encourager le développement de sociétés de tiers financement. Ces dernières seront dédiées à l’accompagnement des copropriétés qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique mais dont les comptes sont fragiles.

Éco-habitat : toujours plus d’éco-quartiers

 

Autre grand chantier annoncé, celui de la multiplication des éco-quartiers. « Plus de 150 collectivités sont aujourd’hui membres du club national Ecoquartiers, près de 100 opérations d’aménagement sont engagées dans le processus de labellisation [et] 39 ont [déjà] été labellisées », a expliqué Emmanuelle Cosse. Pour faire simple, la ministre souhaite faire de l’aménagement et de l’habitat durable un « environnement quotidien ». Elle a encore affirmé que « les éco-quartiers doivent être adaptés aux enjeux de transition écologique des territoires ».


Pour développer ces quartiers durables, l’accent sera mis sur plusieurs éléments pratiques :


• L’utilisation d’éco-matériaux et matériaux locaux
• Une construction respectant le paysage urbain
• Un soutien fort à l’économie circulaire


Au gouvernement, la réflexion est lancée. Alain Jund, vice-président de l’Eurométropole de Strasbourg est depuis peu en charge de produire un rapport sur les éco-quartiers existants. Suite à quoi, des projets de futurs éco-quartiers devraient être annoncés fin 2016.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers