Une centrale solaire géante dans le désert de Dubaï

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

À Dubaï, tous les moyens sont bons pour faire oublier le manque de pétrole. Et c’est tant mieux ! Une centrale solaire géante devrait voir le jour d’ici 2030. Et comme dans le riche émirat on ne fait pas les choses à moitié, l’infrastructure affichera une concentration d’une puissance de 1GW, jamais atteinte dans le monde à ce jour.

Centrale solaire annoncée


Les travaux devraient s’achever en 2030. En attendant, la centrale solaire dubaïote se construira progressivement. D’ici cinq ans, la première phase se terminera avec ses 200MW. À elle seule, elle sera déjà deux fois plus puissante que Shams-1, la centrale solaire thermodynamique à concentration édifiée dans l’ouest des Émirats arabes unis, près de Madiant Zayed et inaugurée en 2013. Saïd Mohamed al-Taher, président de l'autorité de l'eau et de l'électricité dubaïote (Dewa), a annoncé : « L'objectif est d'atteindre 1.000 MW en 2030. Ce sera le plus grand projet de centrale solaire à concentration du monde ».

Comment fonctionne la centrale solaire ?


Comment son nom l’indique, la centrale capte les rayons du soleil. Implantée dans le désert, elle est recouverte de grands miroirs concaves qui redirigent l’énergie solaire vers des tuyaux. Un fluide caloporteur est alors chauffé à plus de 500°C induisant la production de vapeur dans un second circuit. Ce processus permet ainsi de générer de l’électricité de manière naturelle.

Les centrales solaires à travers le monde


Le centrale Shams-1, précédemment, évoquée permet d’alimenter 20 000 foyers en électricité. Elle recouvre l’équivalent de 285 stades de football. En Andalousie, une centrale solaire a également été inaugurée en octobre 2011. Il s’agit de la centrale européenne à tour Gemasolar qui s’étend sur 185 hectares et alimente 25 000 foyers en électricité. En France, le projet Solar Euromed devait fournir 10 000 habitants en électricité. Mais le projet débuté en 2011 à Ghisonnacia (Corse) est pour l’heure au point mort, faute de budget.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers