Qualité environnementale : quizz des labels

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Aux côtés de l’obligatoire Réglementation thermique 2012 (RT 2012), les moins connus labels de la qualité environnementale. Si, lors de la construction de votre maison, vous cherchez l’excellence en matière de respect de l’environnement, vous avez tout intérêt à les connaître.

Les labels pour la qualité environnementale, qu’est-ce que c’est ?


Contrairement à ce que l’on pourrait penser, BBC (Bâtiment Basse Consommation) et RT 2012 ne riment pas forcément avec écologie. S’il est vrai que les constructeurs et fabricants tentent d’entretenir la confusion, ne tombez pas dans le panneau ! Des exemples ? Certains matériaux, comme le parpaing, sont issus de la pétrochimie et sont très utilisés dans les nouveaux bâtiments. Ils permettent en effet de proposer des prix plus bas et de profiter de marges beaucoup plus intéressantes pour les professionnels. La santé des habitants est quant à elle reléguée au second plan.


Si vous optez pour une construction porteuse des labels environnementaux, vous faites un geste à la fois pour vous mais aussi pour la planète. Ils considèrent en effet la construction dans son ensemble et prennent en compte son impact sur l’humain mais également sur l’environnement. De sa conception à sa démolition, tout est étudié.

Label pour la qualité environnementale : la démarche HQE


La démarche HQE ou Haute Qualité Environnementale propose d’améliorer la qualité environnementale des constructions neuves et/ou existantes. Pour sa mise en œuvre, elle prend en compte trois critères indissociables :


• Un SME (Système de management environnemental de l’opération) pour lequel le maître d’œuvre donne ses objectifs et attribue un rôle à chacun,
• 14 cibles axées technique, architecture et économie qui tournent autour de l’éco-construction, du confort, de la santé et de l’éco-gestion,
• Plusieurs indicateurs de performance.


Pour plus de renseignements sur la démarche HQE, il est possible de consulter trois documents différents : les normes NF P01-020-1 et XP P01-020-3 et le guide d’application (GA) P 01 030.
Pour consulter la liste des organismes certificateurs HQE, rendez-vous sur http://assohqe.org/hqe/

Label pour la qualité de l’environnement : Nature Plus


Ce label est délivré au niveau international. Il concerne plus particulièrement les produits de construction et ceux de l’habitat. Pour l’obtenir, les produits présentés doivent prendre en compte la santé, l’environnement et la fonctionnalité. Il s’agit de produits haut de gamme et orientés durabilité.


Label pour la qualité environnementale : le label « Bâtiment biosourcé »


Comme son nom l’indique, ce label est accordé aux constructions qui intègrent un maximum de matériaux biosourcés. C'est-à-dire issus des végétaux ou des animaux. On pense évidemment au bois et à la paille mais également au liège et à la laine de mouton. Un bâtiment porteur de ce label est certifié de qualité et contribue à la continuité de l’économie locale en utilisant des matériaux directement présents sur le territoire.


Ce label a été officialisé en décembre 2012 mais reste encore très marginal. Il est accordé par un organisme certifié par l’Etat.

Label pour la qualité de l’environnement : Habitat et Environnement


Ouvrage de l’association Qualitel, la certification Habitat et Environnement est accordé sous réserve que 6 des 7 thèmes environnementaux définis soient respectés. 3 d’entre eux sont obligatoires. Ils concernent notamment le management environnemental, l’utilisation des énergies, la réduction du gaz à effet de serre, le confort et le santé, les gestes verts… )

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers