Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 31 août 2024 !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

Paris : ces infrastructures dont vous pourrez profiter après les JO 2024

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024 approche ! Alors que les athlètes sont dans les starting-blocks, artisans et ouvriers posent les dernières pierres d’un chantier titanesque. Aujourd’hui, 95% des sites sportifs et des sites dédiés à l’accueil du public sont déjà existants ou sont des sites dits temporaires. Des exemples ? Rendez-vous aux compétitions équestres au Château de Versailles, assistez à vos sports préférés depuis les lieux les plus prisés de la capitale comme le Stade de France ou encore le Grand Palais. Après des mois de travail, de nouvelles infrastructures sont également sorties de terre, destinées au JO 2024 dans un premier temps, mais pensées pour durer, une forme d'héritage, pour se reconvertir en lieux publics et sportifs notamment. Avec des constructions réversibles et sobres, la municipalité s’inscrit dans l’air du temps. Zoom sur les chantiers de construction les plus impressionnants drivés par les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Le village des athlètes de Saint-Denis avant, pendant et après les Jeux Olympiques et Paralympiques

C’est un projet colossal que celui du village des athlètes pensé dans le cadre des JO 2024. Alors qu’il a souvent été reproché ces dernières années et dans le monde entier la création d’infrastructures devenues fantômes une fois l’événement sportif terminé, le village des athlètes prend le total contrepied de cette idée. Il a bel et bien été édifié pour durer dans le temps, pour se convertir pleinement et efficacement une fois les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris achevés.

Dès 2025, ce village deviendra donc un nouvel écoquartier moderne et sobre de Saint-Denis. Il comptabilise plus de 2 200 appartements neufs destinés à accueillir des familles et plus de 890 logements neufs destinés aux étudiants. Et ce n’est pas tout ! Aux côtés des habitations, bureaux, écoles, crèches, lieux de loisirs sportifs et culturels, hôtel sans oublier les 6 hectares d’espaces verts sont d’ores et déjà intégrés dans le projet. Un vrai village, vivant, pratique et innovant, au cœur de la ville de Saint-Denis.

Parlons chiffres pour ce village inauguré le 29 février 2024 :

Le village des athlètes prend place sur 3 communes, à savoir Saint-Denis, l’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen.

  • Il s’étend sur 52 hectares.
  • Le village est sorti de terre en 3 ans.
  • Il peut héberger 14 000 athlètes et leurs délégations environ venus du monde entier.
  • Les chambre mesurent au minimum 12m².

 

Ajoutons également qu’une multitude de commodités sont prévues, à commencer par un réfectoire, une laverie, une conciergerie, un centre de remise en forme…

Enfin, élément important, le village des athlètes a logiquement été pensé puis édifié dans une démarche écologique. Les architectes Clément Vergély architectes l’affirment « Le projet envisage 100 % de bâtiments passifs ou à énergie positive, 100 % de matériaux biosourcés et 100 % d’énergies renouvelables. L’implantation d’une agriculture urbaine sur les toits participe à cette volonté de développer un quartier innovant, démonstrateur de la « smart city ». 

Tenté pour vous installer dans cet écoquartier une fois les Jeux terminés ?

Un nouveau centre aquatique à Saint-Denis, un site remarquable pour les Jeux Olympiques 2024

Infrastructure sportive cette fois, le nouveau centre aquatique olympique accueillera différentes compétitions dans les prochaines semaines, telles que la natation artistique, le plongeon ou encore le water-polo.

L’édifice a également été pensé pour passer à la postérité en 2025. Un héritage des Jeux Olympiques 2024 qui deviendra une magnifique zone d’activités multisports intégrant plusieurs piscines, des courts de tennis, la possibilité de faire du paddle… Ouverture aux particuliers et curieux en 2025, sans date exacte connue pour l’heure. Dans ce département où un enfant sur deux ne sait pas nager en entrant au collège, l’occasion est belle d’inverser la tendance avec un accès rapide et facile aux piscines.

Bon à savoir : les travaux du nouveau centre aquatique ont débuté en juillet 2021. Coût total du projet ? 147 millions d'euros qui ont servi à financer cette infrastructure bas carbone construite en matériaux biosourcés seulement. L’ossature bois est remarquable et son toit de 5 000 m² entièrement recouvert de panneaux solaires vertueux. Le plus ? Un plongeoir de 10 mètres homologué et unique en France. L’occasion pour l’équipe de France de s’entraîner à deux pas de Paris, alors même que la discipline leur imposait un déplacement en Allemagne ou au Royaume-Uni auparavant.

Entre sport et culturel, l’Arena Porte de la Chapelle, un lieu phare des JO 2024 dans Paris intra-muros

Encore une grande première ! L’Arena Porte de la Chapelle est la seule et unique infrastructure des Jeux Olympiques 2024 à se trouver dans Paris intra-muros. Aussi nommée « Adidas Arena », elle a demandé une enveloppe de 138 millions d’euros pour être concrétisée selon les attentes des J0 2024.

Dans quelques jours, cette infrastructure éco-conçue, accueillera plusieurs disciplines olympiques telles que le badminton, le para-badminton, la gymnastique rythmique sans oublier le para-taekwondo.

Et après les JO 2024 ? L’Arena Porte de la Chapelle se transformera en un moderne pôle culturel avec une capacité d’accueil de 8 000 places. Des événements culturels et sportifs majeurs y seront programmés. À noter également, le Paris Basketball pourrait en faire son QG.

Côté pratique, la conception de l’infrastructure aura duré deux ans, dans une droite lignée environnementale et éco-conception. Imaginez, 80% de ses surfaces sont végétalisées, une grande partie de l’édifice est réalisée en matériaux biosourcés, bois en tête. Autre point de vigilance, l’accessibilité universelle a été posée en fil conducteur pour le bâtiment.

Pour aller plus loinQuand les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 boostent les innovations logement

La FAQ des Jeux Olympiques 2024 et de ses installations

Quelle est la part des infrastructures déjà existantes utilisées lors des jeux de paris 2024 ?

Pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, une part significative des infrastructures utilisées est déjà existante : une stratégie clé pour minimiser les coûts et maximiser l'héritage des installations. Selon le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, environ 95% des sites nécessaires pour les compétitions sont déjà en place ou temporaires. Voici quelques points à retenir  sur l'utilisation des infrastructures existantes :

Les sites historiques et sportifs existants : de nombreux sites emblématiques de Paris seront utilisés, comme le Stade de France pour les cérémonies d'ouverture et de clôture, le Parc des Princes pour le football et Roland-Garros pour le tennis.

Le réaménagement d'infrastructures existantes : certains sites existants ont été rénovés ou adaptés pour répondre aux exigences des Jeux, mais sans nécessiter de nouvelles constructions majeures.

Les infrastructures temporaires : là où il n'y a pas de sites permanents appropriés, des infrastructures temporaires sont mises en place, les sports nautiques sur la Seine par exemple.

Le vélodrome national : utilisé pour le cyclisme sur piste, il s'agit d'un exemple d'installation existante mise à contribution.

L'Accor Hotels Arena : cette arène servira pour plusieurs sports, montrant l'utilisation d'installations modernes déjà en usage régulier pour des événements sportifs et culturels.

Cette approche vise à assurer la durabilité économique et environnementale des Jeux, tout en laissant un héritage positif à la ville de Paris et à ses infrastructures sportives.

Où se déroulent les JO, Jeux Olympiques 2024 et les épreuves ?

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 se déroulent sur plusieurs sites à Paris et ses environs, ainsi que dans d'autres régions de la France :

À Paris

  • Stade de France (Saint-Denis) : cérémonies d'ouverture et de clôture, athlétisme, rugby à sept.
  • Parc des Princes : football.
  • Roland-Garros : tennis, boxe.
  • Champ de Mars : beach-volley.
  • Grand Palais : épreuves d'escrime.
  • Esplanade des Invalides : tir à l'arc.
  • Palais de Tokyo : skateboard.
  • Place de la Concorde : sports urbains comme le BMX freestyle et le skateboard.
  • La Seine : épreuves de natation en eau libre et triathlon.
  • Bercy (AccorHotels Arena) : basketball, judo, lutte.

 

En Seine-Saint-Denis

  • Le Bourget : volley-ball.
  • Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines : cyclisme sur piste.
  • Centre Aquatique Olympique (Saint-Denis) : natation synchronisée, plongeon, water-polo.

 

En Île-de-France

  • Château de Versailles : équitation (saut d'obstacles, dressage, concours complet).
  • Stade Yves-du-Manoir (Colombes) : hockey sur gazon.
  • Golf National (Saint-Quentin-en-Yvelines) : golf.

 

Dans les autres régions

  • Marseille : voile.
  • Lille : handball (Préliminaires).
  • Nice, Bordeaux, Lyon, Nantes : football (phases préliminaires et certains matchs éliminatoires).

 

Les sites Temporaires

  • Seine : certaines épreuves de natation en eau libre et triathlon.
  • Champs-Élysées : arrivée des épreuves de cyclisme sur route.

 

Des projets remarquables qui constituent et constitueront des points d’attractivité majeurs pour la proche périphérie parisienne. Envie d’en profiter ? Découvrez notre offre de programmes immobiliers neufs en Seine-Saint-Denis pour vivre et/ou investir. Les experts Médicis Immobilier Neuf vous accompagnent de A à Z dans votre projet. Profitez-en !

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
878 avis clients