Bienvenue à Songdo, LA Smart City ultra-connectée coréenne

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

En seulement 10 ans, la Corée du Sud a vu sortir de terre une ville entière, une Smart City à la pointe de la technologie ultra-connectée, dans les environs de Séoul. Il s’agit plus précisément d’un quartier de 610 hectares intégré à la ville d’Incheon. Modèle de développement durable et d’avenir, sa cote de popularité a pourtant bien du mal à grimper. On vous présente cette ville intelligente qui ne suscite par l’engouement espéré. 

Songdo, un modèle de Smart City ?


Sur papier, Songdo est présenté comme le modèle de ville intelligente, comme la Smart City novatrice et révolutionnaire dont toutes les villes du monde pourraient s’inspirer. Mais revenons à ses fondements. Les intelligences du projet ont décidé de créer Songdo a une heure de Séoul seulement en grignotant un peu sur la mer pour construire des bâtiments. C’est en 2001 que l’idée de créer Songdo a été lancée par les autorités de la ville d’Incheon. S’en suit un jeu de persuasion. C’est ainsi que le promoteur Gale et le constructeur Posco ont concrétisé le projet, peut-être pas de la manière la plus économique ni même écologique qu’il soit. Et pour cause : rester proche de l’aéroport n’était pas chose aisée, il a donc fallu trancher.


Au global, le projet est estimé à 40 milliards de dollars.


L’idée première ? Faire de Songdo un véritable hub économique à portée internationale. 

Le data aux quatre coins de la ville


Comment atteindre cet objectif ? En intégrant les données ouvertes, le data, partout dans la ville, pour faire du territoire un territoire ultra connecté par Cisco évidemment. Et en très haut débit bien sûr ! Ainsi, les transports en commun, les routes, les déchets, le trafic routier, tout est pensé pour être intelligent et connecté. Comme Chloé Laganier l’a écrit « c’est le parfait laboratoire big data » (source : revue Territoires & Projets).


Alors Songdo a été équipé de capteurs absolument partout. « Big Brother », ça vous parle ? La Smart City la plus connectée et la plus aboutie du monde était sortie de terre.

Balade au cœur de Songdo


Lorsque l’on parcourt les rues de Songdo, il semble que les habitants vivent dans la ville idéale. Entre promenade, canal est espaces verts (40% de la ville), les buildings immaculés, tout de blanc vêtus, se sont frayés un chemin. Et ces bâtiments sont évidemment super intelligents, pensés pour le bien-être des habitants mais aussi pour celui de la planète. John Rossant a d’ailleurs déclaré que Songdo est un « exemple de classe mondiale de ville durable fondée sur les principes de santé et de bien être ». Elle compte un très grand nombre de bâtiments intelligent et « emploie des technologies pointues pour surveiller la sécurité et la qualité environnementale des lieux ». « Et presque tous les édifices ici sont certifiés LEED, des édifices aux technologies vertes », explique encore le fondateur et président de la New Cities Foundation.


Au fil d’un temps très court (les premiers immeubles sont sortis de terre en 2003), Songdo a réussi à attirer quatre grands campus universitaires et le Green Climate Fund, siège de l’ONU.
Et les habitants de Songdo ? Ils seraient aujourd’hui environ 100 000 à avoir poser leurs valises dans la Smart City, donc 4 500 étrangers. Alors que la ville est restée vide ou quasi les premières années, il semblerait qu’elle se soit progressivement peuplée. 

Visite d’un appartement du futur à Songdo


Les citoyens sont au cœur de la Smart City. Au quotidien, ils évoluent dans des appartements intelligents. Ainsi, chacun connaît sa consommation d’eau, d’électricité en temps réel… et ce n’est rien. Des services de télémédecine ont été pensés, les poubelles des ménages indiquent quand un déchet pourrait être recycler, ces mêmes déchets qui sont collectés via un système souterrain pour être recyclés ou brûlés. À Songdo, les camions poubelles ont disparus des rues !


Ces rues et routes justement, sont toutes séparées en plusieurs espaces. Un premier espace réservé aux voitures, un autre aux piétons et un dernier aux vélos.


Si certains recherchent encore aujourd’hui « l’âme de Songdo », les habitants devraient davantage affluer ces prochaines années. Il n’en reste pas moins que cette Smart City est un véritable modèle de ville intelligente, pensée dans les moindres détails. A voir comment elle évoluera dans le temps et si, habitants et entreprises, se laisseront séduire par ces nouveaux modes de vie.


Pourriez-vous vous laisser tenter ?


Source image : kpf.com/projects/new-songdo-city

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers