Investissement immobilier : ces gares du Grand Paris qui peuvent vous rapporter gros

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le Grand Paris Express amène avec lui la création de 68 nouvelles gares. Et qui dit transports en commun, dit hausse des prix de l’immobilier à proximité. Éclairés par étude du Parisien en date du 7 juin 2017, voyons près de quelles gares il est aujourd’hui judicieux de se positionner. Le quotidien affirme même que certains biens pourraient voir leur prix doubler en seulement 15 ans !

Quelques mots sur le futur super métro d’Ile-de-France


Le Grand Paris Express est LA bonne nouvelle de ces prochaines années pour l’Ile-de-France. La région sera, d’ici 2030, desservie par non moins de 68 nouvelles gares implantées sur son territoire. Au total, quatre nouvelles lignes de métro seront créées, la 15, la 16, la 17 et la 18. Une extension de la ligne 14 est également prévue. La mise en service de ces nouvelles dessertes sera progressive au cours des années à venir, faisant, en même temps, augmenter les prix de l’immobilier sur les territoires desservis.
Le conseil ? Investir dans l’immobilier des communes qui, jusqu’à aujourd’hui, n’étaient pas desservies. L’augmentation du coût de la pierre y sera, selon les professionnels, quasi systématique. Voici donc quelques-unes des communes à privilégier pour devenir propriétaire en Ile-de-France.

Le Grand Paris passe à Vitry-sur-Seine (94)


La gare des Ardoines, implantée dans le quartier du même nom, devrait faire grimper les prix de ce secteur délaissé de Vitry-sur-Seine. Alors que les prix ont déjà augmenté de +20 à 25% le m² dans la ville ces derniers mois selon le Parisien, le territoire des Ardoines accueillera prochainement logements et activités tertiaires sur un terrain de 300 hectares. Certaines spécialistes envisagent une hausse des prix de l’immobilier de 100% dans ce secteur, une fois la nouvelle desserte en service.

Chevilly « Trois-Communes » (94) impacte trois communes


Cette gare sera implantée sur trois villes : l’Haÿ-les-Roses, Chevilly et Villejuif. Sa mise en service est prévue pour 2024. Alors qu’aujourd’hui le secteur est majoritairement composé de pavillons et de maisons ouvrières, plusieurs projets de rénovation sont à l’ordre du jour. Les prix avoisinent actuellement les 2 500 euros le m², tout à fait raisonnable lorsque l’on sait que, d’ici à 7 ans, cette zone pourrait devenir l’une des plus coûteuses de la commune. C’est le moment d’investir !

Saint-Denis (93) profite aussi du Grand Paris Express


La gare de Saint-Denis Pleyel sera opérationnelle en 2023. Elle pourrait devenir le « Châtelet du Nord » selon Le Parisien, au carrefour des lignes 14, 15, 16 et 17. Le quartier aux abords de la gare est en complète reconversion, prévoyant l’intégration de bureaux, de commerces et de logements étudiants. Pour les professionnels de l’immobilier, on peut raisonnablement tabler sur une augmentation des prix de l’ordre de +30% aux alentours de ces nouvelles infrastructures.

Très bon rapport qualité prix pour la gare de Bagneux (92)


Le Parisien dit des alentours de la future gare de Bagneux qu’il s’agit de « l’un des meilleurs rapports qualité-prix des Hauts-de-Seine ». Sa mise en service est annoncée pour 2020. Elle permettra de rejoindre la capitale directement et reliera la ligne 4. 60 000 usagers quotidiens sont attendus dans quelques années. Certains professionnels prévoient des prix multipliés par deux une fois la desserte effective.


Il ne vous reste plus qu’à vous positionner pour ne pas passer à côté de belles opportunités !


Source : LaVieImmo.com et Le Parisien

Source image : usinenouvelle.com

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers