Loi Pinel : l’impressionnant succès du premier trimestre 2017

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’engouement pour la loi Pinel ne se dément pas. En 2016, les investisseurs ont été 60 000 à choisir le dispositif pour investir dans l’immobilier neuf. Au premier trimestre 2017, le succès ne se dément pas : les chiffres sont en hausse de +35% en comparaison de la même période l’an passé.

Petit rappel sur le fonctionnement de la loi Pinel


Le dispositif est réservé aux investisseurs qui font le choix d’acheter un appartement neuf (sauf exceptions). Ils profitent ensuite d’une réduction d’impôts de 12, 18 ou 21% en fonction d’une durée de location obligatoire choisie de 6, 9 ou 12 ans. La condition ? Louer à des locataires respectant certains plafonds de ressources. L’avantage ? Il est possible pour le bailleur de louer à un membre de sa famille (ascendant ou descendant).

Les chiffres du premier trimestre 2017 pour la loi Pinel


Au premier trimestre 2017, les investisseurs ont représenté 16% du total global des emprunteurs. Il y a cinq ans, ils étaient seulement 10% selon les derniers chiffres publiés par le courtier en crédit immobilier Vousfinancer.com.


Pour le groupement Theseis, même constat : la loi Pinel a la cote. Ses ventes sont en progression de +45% sur un an, de +17% entre février 2016 et février 2017 et de +42% entre mars 2016 et mars 2017. Sur le seul premier trimestre 2017, la hausse observée par le groupe est de +35%.

2017, l’année de tous les records pour la loi Pinel ?


2017 pourrait-être une année faste pour la loi Pinel. Dès le premier trimestre, les investisseurs ont été nombreux à solliciter le dispositif pour réaliser un placement dans la pierre. Si les particuliers sont aussi attirés par ce dernier, c’est avant tout parce que les taux de crédit immobilier sont intéressants. Ils veulent donc en profiter, craignant une hypothétique détérioration des conditions d’emprunt.


Deuxième facteur d’action, la possible modification de la loi Pinel en 2017. Le dispositif arrive en effet à échéance au 31 décembre 2017. Nul ne sait de quoi sera fait le dispositif de défiscalisation en 2018, surtout après le changement de gouvernement. Les investisseurs préfèrent donc jouer la carte de la sécurité et se lancer dans un investissement locatif au plus vite.

Le profil de l’investisseur en loi Pinel en 2017


Le courtier Vousfinancer a dressé un portrait-robot de l’investisseur en loi Pinel grâce aux dossiers signés ces derniers mois. L’investisseur moyen :


• A 43 ans
• Gagne 78 264€ par année
• A un apport de 1 688€
• Emprunte 196 359€
• Emprunte sur 21 ans et 9 mois.

Les élections présidentielles pèsent sur l’investissement locatif


Seule ombre au tableau, les élections présidentielles. À quelques jours du premier tour, les investisseurs sont dans le flou. La loi Pinel sera-t-elle maintenue en l’état ? Les avantages fiscaux seront-ils toujours aussi intéressants ? Tous les candidats ne souhaitent pas conserver le dispositif avec les mêmes conditions, voire veulent le supprimer complètement. En attendant, tout ne changera pas dès les premières semaines de mandat du nouveau président de la République. Les investisseurs en loi Pinel ont donc encore de belles semaines devant eux !

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers