Devenir propriétaire : les moins de 30 ans sautent le pas

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les ménages de moins de 30 ans n’hésitent pas à devenir propriétaire. En 2016, ils représentaient un tiers des acheteurs ayant souscrit un crédit immobilier selon les chiffres du courtier Meilleurtaux. Grâce à des conditions d’emprunt et des aides à l’achat avantageuses, la propriété est devenue une réalité pour les jeunes ménages.

Devenir propriétaire de sa résidence principale avant 30 ans


Si l’on dit souvent la propriété réservée aux ménages les plus fortunés, 2016 a prouvé le contraire. Entre les taux de crédit immobilier très bas, le nombre de foyers bénéficiaires du PTZ élargi et le PTZ étendu dans l’ancien, les moins de 30 ans ont été nombreux à devenir propriétaire l’année dernière. Alors que les jeunes ont représenté un tiers des acquéreurs de 2016, ils n’étaient que 22% en 2015. Cette tendance devrait s’accélérer en 2017.


Pour aller encore plus loin, une autre étude de Vousfinancer.com révèle la part exacte des moins de 30 ans parmi les primo-accédants. Ils étaient 17% en 2015 et 2016 et sont 19% depuis le 1er janvier 2017. Depuis le début de l’année, les moins de 30 ans sont plus nombreux à souscrire un crédit immobilier pour acheter leur résidence principale que les 30-39 ans, du jamais vu.

Le profil des primo-accédants de moins de 30 ans


S’il est encore difficile d’établir un profil exact de ces jeunes qui accèdent à la propriété, il semblerait tout de même qu’ils gagnent correctement leur vie (40 000 euros par an en moyenne pour tous les âges) et qu’ils disposent d’un apport (26 000 euros en moyenne pour tous les âges confondus).


Mais cet apport justement, est-il indispensable pour espérer devenir propriétaire ? Nous avons en effet largement entendu qu’emprunter sans apport était aujourd’hui possible. Alors oui, avec un solide dossier, il reste envisageable de souscrire un crédit immobilier sans apport. Mais nombreuses sont les banques à exiger un montant équivalent à 10% de la valeur du bien minimum.
Le CDD, un obstacle pour devenir propriétaire


Autre frein à l’acquisition, la situation professionnelle. Les organismes bancaires privilégient très largement les emprunteurs engagés en CDI. Le courtier Vousfinancer explique qu’en 2016, 3,5% de ses clients seulement ont obtenu un crédit immobilier tout en étant en CDD. Et le plus souvent, l’emprunt a été possible grâce à la situation, stable, de leur conjoint.

Et les moins de 30 ans qui ne sont pas propriétaires ?


Dans cette situation, beaucoup de jeunes ménages se rabattent donc sur la location, faute de ne pouvoir acheter leur résidence principale. Pour les autres, ceux qui n’ont pas encore franchi le pas, ils attendent d’être fixés sur leur situation professionnelle pour ne pas devoir vivre au même endroit et risquer de manquer une opportunité. Enfin, 60% des jeunes de moins de 30 ans disent vouloir être en couple pour devenir propriétaire selon le courtier Vousfinancer. En France, l’achat reste en effet un projet que l’on mène à deux.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers