La loi Pinel prolongée d’une année

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

François Hollande a profité d’un déplacement à Romainville (93) pour annoncer la prolongation de la loi Pinel. Face à ce dispositif de défiscalisation phare, l’arbitrage du président de la République a contenté les professionnels du marché immobilier neuf et les investisseurs. Il faut dire que ces derniers ont montré l’an passé un vif engouement pour le dispositif. Et ils pourront encore en profiter jusqu’au 31 décembre 2017.

Pas de changements en vue pour la loi Pinel


Alors qu’il a apporté quelques modifications à son prédécesseur, le dispositif Duflot, le Pinel ne devrait pas subir de modifications suite à sa prolongation. C’est en l’état qu’il fonctionne et encourage le retour des investisseurs, il est donc inutile d’en changer le fonctionnement. Depuis janvier 2015, il a largement fait ses preuves, se positionnant comme une vraie mesure incitative à l’investissement locatif sur le marché du neuf. En une année (entre janvier 2015 et janvier 2016), François Hollande a annoncé sous l’œil attentif de la nouvelle ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, « une augmentation de presque 45% des ventes pour les investisseurs en 2015, ce qui représente 50 000 ventes ».

Une annonce saluée par les professionnels du secteur


Si les investisseurs sont satisfaits de pouvoir profiter une année de plus de loi Pinel, les professionnels le sont tout autant, si ce n’est plus. La présidente de la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers), explique que la prolongation du dispositif « va permettre de lancer de nouvelles opérations de logements et de répondre ainsi aux besoins de nos concitoyens. Elle soutient ainsi la reprise qui s’engage dans le secteur de la construction. »


Et il semble en effet que la loi Pinel soit en partie instigatrice du dynamisme encore timide qui s’opère sur le marché de l’immobilier neuf. Alors que depuis huit ans la construction va mal, une reprise de l’activité est clairement à noter du côté du bâtiment. Selon les chiffres de la FFB, les ventes de logements neufs se sont accentuées en 2015 avec +13% pour les maisons individuelles et +18% pour les promoteurs sur 12 mois (de fin janvier 2015 à fin janvier 2016).

Les objectifs logement du gouvernement


La volonté du gouvernement est de confirmer cette tendance positive et de l’accentuer. L’objectif est donc de « doubler les logements rénovés grâce à l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et d’atteindre le cap de 100 000 logements rénovés dans le cadre des subventions soit le double de l’an dernier (50 000 en 2015) : 70 000 en 2016 et davantage en 2017 ». Un vaste programme, qui, avec la prolongation de la loi Pinel et l’élargissement du PTZ+, montre l’intention du gouvernement de dynamiser au plus vite le secteur de l’immobilier pour espérer relancer durablement et efficacement cette partie prenant de l’économie du pays.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers