Les Français et leur logement : ces habitants qui rêvent de mobilité

Mis à jour le 0 L'immobilier en infographies
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
 

 
 
 
L'Observatoire de l'Habitat a mené l'enquête* : les Français ont la bougeotte, ils rêvent de mobilité. Changer de vie, "habiter mieux" est même une priorité pour nombre d'entre nous. En cause ? Une envie d'ailleurs, de se rapprocher de la nature ou de fuir un logement trop bruyant, mal isolé… Zoom sur cette tendance très actuelle.

Les citadins idéalisent un logement proche de la nature


Pour les Français, que veut dire "habiter mieux". C'est de cette question qu'a découlé l'investigation de l'Observatoire de l'Habitat. Et la réponse première des habitants est de trouver un logement plus écologique tout en modifiant radicalement leurs habitudes de vie. Ils sont en effet conscients que des comportements écoresponsables pourraient tout changer pour la planète. "Il y a vraiment une recherche de retour à la nature, un peu fantasmée, pour aller vers un habitat sain dans un environnement non pollué, qui s’inscrit dans une quête de consommer autrement", explique Simon Borel, sociologue à la société d'études et de conseil en stratégie Obsoco (l'Observatoire Société et Consommation) en charge de l'étude.

C'est donc 6 Français sur 10 qui rêvent de mobilité. Parmi ceux-ci, 26% y songent réellement. Pour les citadins parisiens, ce pourcentage atteint 72% contre 50% des ruraux. Et parmi les 32% de Français qui disent vouloir déménager, un tiers souhaite changer de logement, les autres aspirent et sont motivés pour accéder à un autre cadre de vie, pour trouver un environnement alternatif. "C’est une proportion importante. Tous ne vont pas forcément se lancer dans le projet concrètement mais c’est une aspiration très forte", affirme Simon Burel.

La vie de village motive la mobilité


82% des Français questionnés affirment que leur envie d'ailleurs passe par un déménagement dans un village, proche de la nature et plus calme. 70% des interrogés veulent eux vivre dans un pavillon quand 20% seulement mettraient le cap sur une grande ville. Sans surprise, les jeunes de 18-24 ans sont 47% à vouloir vivre en ville (dans des Smart Cities connectées notamment) contre 8% des 55 ans et plus. Il est aujourd'hui surprenant de voir à quel point les habitats isolés, les villages retirés, les petites villes de campagne font rêver alors que les grandes villes hyper connectées ne répondent plus aux envies des Français.

Mais attention, ils ne sont pas prêts à délaisser un certain confort, et, notamment, un accès rapide et facile aux transports en commun, aux services, aux commerces, aux médecins… Alors l'envie de vivre une vie plus saine, plus calme est bien là, mais la mobilité est souvent freinée par ce besoin de praticité. Les Français ont donc davantage tendance à se diriger vers une maison avec un jardin à deux pas des villes que vers des communes vraiment retirées.

Pourquoi les Français veulent changer de logement ?


Dans l'ensemble, les Français affirment être contents de leur logement (72%). Mais pour autant, 75% disent subir des nuisances au quotidien. Les premières ? Des performances énergétiques insuffisantes, une isolation thermique défectueuse ou encore une isolation phonique de mauvaise qualité. Les habitants des logements collectifs sont 45% à subir le bruit de leurs voisins ou de l'environnement contre 17% pour ceux d'une habitation individuelle.

Mais qu'est-ce que les Français aimeraient aujourd'hui voir dans leur logement ? Ils mettent le cap sur une nouvelle manière de vivre, en collectivité notamment. Ainsi, 84% des interrogés seraient enclins à échanger des services avec leurs voisins. A contrario, 30% seulement disent vouloir posséder des équipements collectifs sur leur lieu de vie.

Enfin, la modularité des biens est un souhait cher aux Français en quête de mobilité. Murs amovibles, pièces reconfigurables, parois coulissantes, les habitants souhaitent que leur logement s'adapte à leurs besoins futurs en un tour de main. Une tendance en vogue dans l'immobilier neuf qui propose des habitations modulables et évolutives.

Et vous ? Rêvez-vous de mobilité ? De modularité ? De changer de logement ? ?
 
*Enquête en ligne réalisée par l’ObSoCo auprès de 3 962 personnes de 18 à 70 ans, selon la méthode des quotas.
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers