Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 7 Novembre !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

C’est la rentrée ! Guide pratique pour lancer votre projet immobilier

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les enfants ont retrouvé le chemin de l’école, les parents celui du travail. Les vacances s’éloignent déjà pour laisser place aux projets de rentrée. Alors que tout le monde est à sa place, vous avez peut-être l’envie de lancer, vous-aussi, votre propre projet, un projet immobilier par exemple. Qu’il s’agisse de l’acquisition d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire ou encore d’un investissement locatif, faire rimer rentrée et achat immobilier est une bonne idée, un projet toujours placé sous le sceau de conseils avisés. Pour franchir le pas de la propriété en ce mois de septembre, voici un guide pratique à lire et relire pour entamer vos démarches.

Posez le cadre de votre projet immobilier

Avant même de lancer votre recherche de bien, il est important de définir les contours de votre projet immobilier.

1. La première question à vous poser est donc : quelle est la motivation qui se cache derrière votre futur achat ?

Lorsqu’il s’agit d’une résidence principale, la réponse est claire : vous souhaitez devenir propriétaire pour habiter. Dans le cas d’une résidence secondaire, il peut s’agir de l’occuper quelques semaines par an pour les vacances, quelques mois pour alterner entre résidence principale et résidence secondaire, de la louer lorsque vous n’êtes pas là pour rentabiliser le placement et en amortir les frais…

Dans le cas d’un investissement locatif, d’autres questions entrent en jeu. Quels sont les objectifs de votre placement :

  • Réduire vos impôts.
  • Créer une rente supplémentaire.
  • Transmettre un patrimoine.
  • Louer pendant quelques années pour vivre ensuite dans le logement.

Une liste non exhaustive en fonction de votre profil investisseur.

2. Seconde question : quel est le type de bien dont vous avez besoin ? À savoir sa typologie, sa superficie, son nombre de chambres, ses annexes telles qu’un balcon, une terrasse, un jardin, un garage, un local à vélos…

3. Troisième question : quel est l’emplacement idéal pour votre projet immobilier ? Si la ville est importante, elle seule ne détermine pas l’acquisition. Analysez ainsi les quartiers et autres zones qui peuvent vous convenir en fonction du cadre de vie offert mais aussi des écoles, des services, des transports en commun, des commerces, des espaces verts, des lieux d’étude… à proximité. Dans le cadre d’un investissement locatif, la localisation est capitale. Elle conditionne la rentabilité de votre achat immobilier plus encore que le logement lui-même.

4. Quatrième question : quels sont les dispositifs fiscaux auxquels vous avez le droit ? Pour une résidence principale, nombreux sont les particuliers qui peuvent bénéficier du PTZ, Prêt à Taux Zéro pour l’acquisition de leur première résidence principale, pour un investissement locatif, la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard ou encore le dispositif LMNP sont autant de possibilités d’alléger vos impôts tout en optimisant la rentabilité du placement.
Une fois le cadre posé, vous pouvez passer aux étapes suivantes, souvent perçues comme plus concrètes.

Les étapes de l’achat immobilier

Qui dit projet immobilier dit financement : combien pouvez-vous allouer à votre future acquisition ? Votre banquier se chargera évidemment de rester réaliste mais vous devez l’être de votre côté. Ainsi, au-delà du remboursement de l’emprunt, soyez au clair avec votre reste à vivre. Une fois votre mensualité assumée, de quelle somme disposez-vous tous les mois pour payer vos courses, vos loisirs, votre essence, votre facture de téléphone, votre EDF, votre eau…

Pour optimiser votre budget et dénicher les meilleures conditions d’emprunt, faites appel à un courtier immobilier qui saura vous accompagner au plus près de vos besoins.

Quel type de bien choisir pour votre projet immobilier ?

Dans les grandes lignes, deux possibilités se dessinent. Pour votre résidence principale, la typologie du bien sera principalement déterminée par le nombre de chambres dont vous avez besoin pour loger toute la famille. Pensez également à intégrer votre nécessité de télétravailler ou de profiter d’une chambre d’amis. La modularité proposée dans un grand nombre de programmes immobiliers neufs peut ainsi vous intéresser.

Pour votre investissement locatif, il est coutume de s’orienter vers des petites superficies telles qu’un studio, un T1 ou un T2. Le prix du loyer au m² est en effet plus élevé que pour les grandes superficies et la demande plus forte. Mais attention à la cible locative que vous visez. Dans une ville étudiante, dans le cas d’une location touristique, pour de jeunes couples, ces typologies sont parfaitement adaptées. Mais si le secteur est plus résidentiel et familial, vous avez tout intérêt à vous positionner sur un T3 ou +.

Petite ou grande surface, vous tourner vers l’immobilier neuf vous permet de faire appel à la loi Pinel ou à la loi Censi-Bouvard pour réduire vos impôts.

Les étapes de l’achat immobilier neuf

Nous avons à plusieurs reprises évoqué l’immobilier neuf au fil des lignes. Et pour cause : acquéreurs de résidence principale, de résidence secondaire et investisseurs sont nombreux à plébisciter ce segment du marché. Fiscalité intéressante, économie d’énergie, logement avec extérieur, respect des dernières normes énergétiques, frais de notaire réduits.. La liste des avantages de l’immobilier neuf est longue. Si les étapes pour devenir propriétaire d’un logement neuf sont sensiblement identiques, elles connaissent quelques différences :

1. Définition du projet (critères du logement, emplacement, typologie, prestations, proximité des transports, espace extérieur…)

2. Définition du budget (apport personnel, remboursement mensuel, dispositifs fiscaux pour alléger l’acquisition)

3. Recherche du bien idéal en consultant notre catalogue de programmes immobiliers neufs en France. Votre logement est acquis en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement). Des plans et autres modélisations sur fond de nouvelles technologies vous permettent de vous projeter concrètement dans votre futur chez vous.

4. Signature du contrat de réservation pour valider votre achat immobilier neuf.

5. Validation du financement avec votre banque/courtier.

6. Signature de l’acte authentique de vente.

7. Personnalisation de votre logement neuf pendant la durée des travaux par le biais des TMA – Travaux Modificatifs Acquéreur.

8. Remise des clés : vous êtes chez vous une fois le procès-verbal de livraison signé !

Ce déroulé vous effraye ? Vous souhaitez vous faire accompagner et concrétiser votre projet immobilier neuf l’esprit léger ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf. Votre interlocuteur dédié vous accompagne dans toutes les étapes de votre achat, du questionnement initial à la remise des clés. Profitez-en !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
599 avis clients