Menu

Immobilier neuf : comment lire un plan ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Réaliser un achat en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement) demande une certaine capacité de projection. Le bien qui n’est pas encore sorti de terre est acquis sur plan. Impossible donc de la visiter en amont. L’acquéreur connaît ainsi les dimensions et la disposition des pièces, mais sur papier seulement. Lire un plan de logement neuf n’est pas compliqué à condition de posséder quelques codes et connaissances en amont. Entre les abréviations des architectes et les symboles des promoteurs, il est en effet facile de s’y perdre. Suivez le guide pour une compréhension et une visualisation parfaite de votre futur chez vous !

Rappel : comment fonctionne la VEFA ?

Avant de nous lancer dans la lecture détaillée d’un plan immobilier, une définition de l’achat en VEFA, Vente en l’État Futur d’Achèvement s’impose.

Pour devenir propriétaire, il y a deux options :


-Acheter un logement ancien construit depuis plusieurs années.
-Acheter un logement neuf.


Dans cette seconde possibilité, le logement peut être récemment livré mais pas encore habité mais il est le plus souvent encore à l’état de projet : il n’est pas sorti de terre. On parle donc d’achat sur plan, le particulier devenant propriétaire d’un projet et non d’un bien déjà construit.


Bon à savoir : tous les programmes immobiliers neufs en France sont commercialisés avant le début de la construction. Cette dernière est lancée une fois qu’un certain pourcentage de réservation est atteint. Les logements invendus lors de cette première phase restent évidemment en commercialisation lors de la construction.

Le paiement d’un achat sur plan ?

Si vous êtes actuellement propriétaire ou locataire, vous vous demandez sûrement comment assumer le paiement de votre logement immédiat et celui du futur bien, celui que vous achetez sur plan. Pas de panique ! Le mécanisme est bien rôdé. Le temps que dure la phase de construction, le déblocage des fonds est échelonné. Le début des remboursements des mensualités du crédit immobilier intervient uniquement après la remise des clés.


Tout au long de la sortie de terre de l’édifice, le promoteur/constructeur envoie des appels de fonds, des demandes de déblocage à la banque de l’acquéreur. Les sommes sont donc avancées par la banque qui se fera rembourser par l’acquéreur une fois le logement neuf livré. Chaque déblocage entraîne le paiement d’intérêts intercalaires propres à l’achat en VEFA. Il est également possible d’opter pour le paiement des intérêts de l’emprunt en lieu et place des frais intercalaires. Demandez conseil à votre courtier et/ou à votre banquier pour déterminer le meilleur montage financier disponible.


Pour vous donner un ordre d’idée :


-Réservation du bien : montant à verser de 5% du prix du bien (si le délai de construction est inférieur ou égal à un an.)
-Ouverture du chantier : appel de fonds de 15% du montant du bien.
-Achèvement des fondations : appel de fonds de 15% du montant du bien.
-Première dalle de béton : appel de fonds de 20% du montant du bien.
-Élévation des murs : appel de fonds de : 10% du montant du bien.
-Hors d’eau : appel de fonds de 5% du montant du bien.
-Menuiseries extérieures : appel de fonds de 15% du montant du bien.
-Achèvement : appel de fonds de 10% du montant du bien.
-Mise à disposition : appel de fonds de 5% du montant du bien.

Quelles sont les garanties de l’achat immobilier neuf sur plan ?

Si le mécanisme d’achat sur plan lui est propre, les garanties de l’immobilier neuf le sont tout autant. Elles couvrent les acquéreurs à 100% et sécurisent grandement leur placement. Vous pouvez ainsi compter sur :


-La garantie de parfait achèvement qui assume les vices apparents et les malfaçons pendant 12 mois après la réception des travaux.


-La garantie biennale qui assume les malfaçons touchant tous les éléments dissociés du gros œuvre pendant 24 mois après la réception des travaux.


-La garantie décennale qui assume toutes les problématiques liées au gros œuvre, à la solidité du bâti ou tout autre désordre le rendant impropre à son usage premier. Elle couvre les propriétaires pendant 10 ans après la réception des travaux.


-L’assurance dommage-ouvrage qui garantit des réparations rapides avant même que la responsabilité ne soit recherchée.

Comment se projeter lors d’un achat immobilier neuf ?

Acheter sur plan oui, mais pas sans un minimum de projection. Constructeurs, promoteurs et commercialisateurs proposent aujourd’hui différents moyens de s’approprier l’achat en VEFA. Ils se reposent sur les supports 3D qui permettent de se rendre compte des volumes et des possibilités d’aménagement.


Grâce à la visite 3D et plus encore au casque de réalité virtuelle, organiser son intérieur, son aménagement et même sa décoration est un jeu d’enfant. Un bon moyen de patienter pendant les quelques mois nécessaires à la remise des clés.


Autre possibilité plus basique mais très pratique : l’appartement témoin. Il est disponible pour certains programmes immobiliers neufs (pas tous) et donne une idée concrète des prestations appliquées une fois le bien sorti de terre.

Quels sont les différents plans d’un logement neuf ?

Lire le plan d’un logement neuf n’est pas compliqué à condition d’avoir quelques connaissances avant l’achat. Parmi les prérequis, celles des différents plans à savoir :


-Le plan de situation qui explique où se trouve le programme immobilier neuf, dans quel environnement.
-Le plan de masse qui détermine les limites du terrain sur lequel s’implante l’ensemble ainsi que l’organisation de ce dernier à commencer par les différents accès, les espaces verts, les passages piétons…
-Le plan de coupe qui donne une parfaite visibilité des différents étages de la construction.
-Le plan du logement qui détaille l’organisation du bien acquis en VEFA. Il s’agit d’un plan précis de chaque lot commercialisé.

Zoom sur le plan du logement

Le plan d’aménagement du logement neuf est logiquement celui qui vous intéresse le plus, même si les autres ont évidemment leur importance. Il comporte les différents éléments présents dans l’appartement à commencer par les murs porteurs, les cloisons, l’implantation des portes, des fenêtres, des prises électriques… Vous avez devant les yeux tout ce qu’il faut pour vous projeter dans votre futur chez vous.


Ce même plan peut être modifié sous conditions et après validation du constructeur et de l’architecte. Il est ainsi amené à changer si vous optez pour des TMA ou Travaux Modificatifs Acquéreur. Vous avez en effet la possibilité de personnaliser votre logement neuf en fonction de vos envies et besoins. C’est l’un des grands avantages de l’immobilier neuf !

Les légendes et abréviations à connaître pour lire un plan de logement neuf

Si vous observez votre plan en détails, vous y trouverez différentes indications comme :

L’orientation du logement

Une rose des vents qui détermine l’orientation du bien et par répercussion son ensoleillement. Un logement orienté nord n’est généralement pas très ensoleillé, un logement orienté est ensoleillé le matin et un logement orienté ouest est ensoleillé le soir.

Des abréviations

De nombreuses abréviations dont les principales sont :


-AL ou Allège : espace entre la fenêtre et le sol
-ATT : raccordements pour les appareils électroménagers
-CF : conduit de fumée
-CH : emplacement de la chaudière
-CUI : emplacement d’un bloc de cuisson
-CVR : emplacement de coffre de volet roulant
-VR : volet roulant
-DRESS : dressing
-EA : entrée d’air
-EU : eaux-usées ou canalisations
-ETEL : espace technique électrique du logement
-F : fenêtre
-HSPL : hauteur sous-plafond
-LV : lave-vaisselle
-LL : lave-linge
-SS : radiateurs
-PF : porte-fenêtre
-PL : placards
-R : réfrigérateur
-TE : tableau électrique
-TS : tri sélectif
-VMC : ventilation mécanique contrôlée
-VH : ventilation haute
-R ou FR : emplacement conseillé du réfrigérateur

Les indications propres au logement

À la lecture du plan, vous retrouvez sur le document :


-La superficie du bien.
-Le numéro de lot.
-L’échelle utilisée (généralement 1 cm = 1 m).
-L’étage du lot.

Les symboles

Quels sont les symboles à connaître pour lire le plan d’un logement neuf ?


-Un trait épais : mur porteur.
-Un trait fin : une cloison.
-Un trait arrondi en pointillés : une porte ou une fenêtre.
-Un trait hachuré : un mur doublé et/ou une isolation thermique.
-Un cercle : le rayon de rotation permettant à un fauteuil roulant de tourner.

Bonus : conseil pratique pour acheter un bien immobilier neuf sur plan

Aussi nombreux et précis soient les plans de votre futur logement, ne vous contentez pas de les détailler. Il est important d’aller sur place pour se rendre compte de l’environnement direct, de la vie de quartier, de la proximité des commerces et autres infrastructures, de la fréquentation du secteur, des éventuelles nuisances sonores… L’idéal ? Se rendre sur place de jour comme de nuit pour avoir tous les éléments avant de vous décider à signer ou non.


Avez-vous déjà acheté un logement sur plan ? Avez-vous réussi à déchiffrer le plan ? Vous n’avez jamais franchi le pas de l’achat en VEFA ? Les experts Médicis Immobilier Neuf vous accompagnent. Contactez-les !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
627 avis clients