3 types d’investissement pour profiter de la loi Pinel

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les investisseurs ont jusqu’au 31 décembre 2017 pour profiter des avantages fiscaux de la loi Pinel. Et si ce dispositif est largement associé à l’immobilier neuf, il permet également d’espérer une belle rentabilité dans d’autres cas. Voici les 3 types d’investissement que vous pouvez réaliser grâce à la loi Pinel.

L’investissement immobilier neuf en loi Pinel


Depuis sa mise en place en 2014, la loi Pinel a encouragé de nombreux investisseurs à franchir le cap de l’achat. Elle est aujourd’hui considérée comme l’un des piliers du marché immobilier neuf. Dans les faits, elle permet de réaliser deux investissements par an dans la limite de 300 000 euros. C’est sur ce même montant (au maximum) qu’est calculée la réduction d’impôts selon le principe de modularité. Un investisseur qui loue pendant 6 ans bénéficie d’une réduction d’impôts de 12%, pendant 9 ans de 18% et pendant 12 ans de 21%.


La loi Pinel demande ensuite aux bailleurs d’appliquer un loyer conforme aux plafonds fixés par le zonage Pinel. Il est donc possible de louer plus ou moins cher en fonction de la localisation du bien. Ainsi, même si le prix d’achat est plus élevé, il est souvent plus rentable d’investir dans un bien immobilier neuf dans une grande ville et de le louer à des tarifs plus élevés.


Il est toujours plus intéressant de se tourner vers des zones au fort potentiel locatif, comme les grandes villes françaises, les abords des campus étudiants… Il faut toujours garder en tête que l’emplacement du logement dicte très souvent la rentabilité de l’investissement.

Faire appel à la loi Pinel pour acheter dans l’ancien


On le sait moins, mais il est possible de s’appuyer sur la loi Pinel pour acheter un bien ancien à rénover. La réduction d’impôts peut alors grimper à 63 000 euros (comme dans le neuf) répartis sur 12 ans. La condition ? Rénover un bien de manière à ce qu’il réponde aux exigences imposées aux investisseurs lorsqu’ils achètent un bien neuf sous loi Pinel.


Dans les faits, l’investisseur profite de sa réduction d’impôts dès la première année, alors même qu’il réalise les travaux de rénovation/restauration. A contrario, lors de l’achat d’un appartement ou d’une maison neuve, l’investisseur ne profite de sa défiscalisation qu’à partir de la livraison du logement.


Il existe également des offres de Pinel ancien rénové dans certaines villes et leurs périphéries.

Acheter des parts de SCPI fiscales en loi Pinel


Voici la dernière opération qui permet de profiter du dispositif de défiscalisation : acheter des parts de SCPI fiscales en loi Pinel. La réduction d’impôts est établie en fonction du montant de la souscription des parts. La somme est versée dès l’année de souscription. L’investisseur est alors engagé sur une durée minimale de 15 ans, durée pendant laquelle toutes les sommes sont bloquées. La SCPI fiscale est donc à privilégier par les particuliers qui possèdent déjà un patrimoine immobilier. Si le risque à la revente est moindre, la rentabilité est également moins importante dans ce type d’investissement.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers