Zoom sur le toit solaire by Tesla

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Le patron de Tesla, Elon Musk a annoncé la prochaine commercialisation de son toit solaire. Cette troisième version était attendue depuis trois ans maintenant, alors que l'équipement avait été présenté comme un produit à la fois beau et facile à installer. Cette nouvelle version sera-t-elle la bonne ? Explications.

La difficile mise en œuvre du toit solaire Tesla


Le projet devait se concrétiser rapidement. Mais le fabricant de voitures électriques Tesla s'est finalement retrouvé confronté à quelques difficultés. Après l'annonce d'Elon Musk en 2016, l'attente a paru longue à tous les professionnels du secteur et autres curieux. Le concept ? Un toit solaire by Tesla conçu à partir de tuiles photovoltaïques. Les atouts de cet équipement ? Un design moderne, ergonomique, esthétique mais aussi la suppression de toutes les contraintes d'installation que présentent un certain nombre de panneaux solaires. Malheureusement, la production a eu quelques difficultés à suivre les annonces.

La 3ème version du toit solaire by Tesla


Mais à en croire un récent Tweet du dirigeant de Tesla, la 3ème version du toit solaire devrait être la bonne. Il en a même annoncé la commercialisation. L'équipement est pour l'heure présenté sous forme de modèle unique : des tuiles extra plates équipées de petits blocs photovoltaïques rappelant l'architecture des toits traditionnels en ardoise.

Une fois ce toit solaire installé, les particuliers peuvent espérer réaliser de belles économies d'énergie selon ses concepteurs. La mise en place de ce "solar roof" dernière génération est également annoncée comme très simple et très rapide. "Pour les versions 1 et 2, nous étions toujours en train de résoudre le problème. La version 3, quant à elle, est enfin prête pour le grand jeu" à en croire Elon Musk.

L'installation du "solar roof" de Tesla


Le fabricant l'affirme, le toit solaire by Tesla pourra être installé en moins de 8h. Et pour s'en équiper, il faudra débourser 30 500€ (33 950$) pour un toit de 200m² (après déductions des différentes aides accordées aux États-Unis). Mais attention, c'est avec transparence qu'Elon Musk affirme que son toit solaire "n'a pas de sens financier pour un logement dont le toit est relativement neuf ou récent".

Selon le patron de Tesla, le coût de revient de cet équipement ne sera pas plus élevé que celui demandé par l'installation de panneaux photovoltaïques sur un toit classique de plus de cinq ans.

L'objectif de Tesla ? Installer 1 000 toits solaires par semaine aux États-Unis dans un premier temps, puis faire grimper ce chiffre à 10 000 voire 20 000 "solar roof" par semaine. Si seuls les Américains pourront se procurer cet équipement lors de sa commercialisation, la société a évidemment l'ambition de le proposer très rapidement à l'international. Et pour séduire un public élargi, Tesla travaille actuellement sur d'autres modèles de toits, capables de s'adapter à des architectures aussi diverses que variées.

Pourriez-vous vous laisser tenter par le "solar roof" de Tesla ?
 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers