Un ascenseur manuel pour désencombrer les cages d’escaliers

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Quand une équipe d’ingénieurs et de designers néerlandais repense la traditionnelle cage d’escaliers, cela donne : un ascenseur manuel ! Une invention originale qui permet de gravir les étages sans se fatiguer, grâce à la seule force de ses bras. Explications.

Comment fonctionne l’ascenseur manuel ?


C’est Eindhoven que l’équipe du Rombout Frieling Lab travaille sur un projet d’ascenseur manuel. Vous l’aurez compris, le système reprend les avantages de l’ascenseur et de l’escalier grâce à un système de poulies 100% écolo. Il n’a en effet besoin pour fonctionner que de la seule force des bras de ses usagers, soit 10% seulement de celle nécessaire lorsque l’on grimpe les marches d’un escalier classique. Pas besoin donc, d’avoir les muscles de Popeye pour rentrer chez soi !

Les avantages de l’ascenseur manuel


À l’état de prototype pour l’heure, l’avantage premier du Vertiwalk est un gain de place en comparaison d’une banale cage d’escaliers. Un atout de choix dans les zones fortement urbanisées dans lesquelles promoteurs et architectes cherchent en permanence comment le bâti peut se faire moins encombrant et plus rationnalisé. Pour ses concepteurs, l’invention pourrait s’imposer comme une solution pour « le nombre grandissant de personnes qui ne peuvent prendre les escaliers ». Elle apporterait également « de nouvelles possibilités pour l’architecture urbaine ».


Dans une autre mesure, l’ascenseur manuel pourrait également rencontrer un franc succès auprès des personnes âgées. Son faible encombrement le rendrait en effet adaptable à une installation chez des particuliers. Des évolutions restent encore à apporter car le dispositif ne permet pas, pour l’heure, de hisser des fauteuils roulants. Un bâtiment équipé d’un Vertiwalk ne pourrait, en l’état, aucunement accueillir des personnes à mobilité réduite.

Le coût du dispositif ?


Nous l’avons dit, l’ascenseur manuel fonctionne à l’aide de poulies. Si peu d’informations ont filtré sur le dispositif, il semble raisonnable de penser que l’appareil n’intègre pas de technologies très avancées. Son coût de production, d’achat et d’installation devrait donc être maîtrisé.

 

Une invention à surveiller de très près…

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers