Écoquartier : à la découverte du quartier le plus propre du monde

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Cela ressemblerait presque à un message publicitaire : « découvrez le quartier le plus propre du monde » ! Et pourtant, lorsque l’on se rend à Heidelberg en Allemagne, on découvre un vaste projet d’écoquartier devenu unique en son genre. On vous emmène faire un tour !

Des promesses en passe d’être tenues dans cet écoquartier allemand

 

Heidelberg Village n’a rien d’un petit bourg ! Grand comme deux fois le Vatican, cet écoquartier est situé en Allemagne, dans la ville d’Heidelberg.

Aujourd’hui, 80% des constructions de ce quartier pas comme les autres sont déjà sorties de terre. Et les 20% restants sont très prometteurs. La fin des travaux annoncée pour le printemps 2017 livrera deux immeubles définis par les architectes du projet comme « le plus grand complexe passif du monde ».

Le cabinet Frey Architekten à la tête de l’ouvrage a pensé 162 appartements adaptés à tout le monde. Leur désir est en effet que chacun se sente bien dans son logement, qu’il vive en couple, seul, en famille, qu’il soit porteur d’un handicap ou âgé… Les professionnels fribourgeois parlent d’une conception « sans obstacle ». Le porte-parole du cabinet, Qiaozhi Meng, exprime clairement la volonté du groupe : « la mémé moderne, le conducteur de Porsche ou encore l'étudiant fauché », tous doivent avoir la possibilité d’habiter ce complexe hors-norme.

Mieux-vivre ensemble, plus qu’un concept

 

L’envie du cabinet Frey est une fois encore de ne pas réserver cette construction à « une classe de nantis » selon ses propres mots. Les personnes à faibles revenus peuvent ainsi faire une demande de logement auprès de la ville d’Heidelberg. Celle-ci détient un budget d’aide au logement, budget fourni par le cabinet d’architecture.

L’idée est donc celle de la mixité, d’un lieu de vie qui ne souffrirait pas de différences sociales, d’un habitat dernière génération qu’importe sa situation professionnelle, familiale… « Plus que des bâtiments high-tech, nous voulons créer un espace de vie, qui répond aux problématiques sociales et environnementales actuelles : il ne s’agit pas de le rendre uniquement vivable pour une classe de nantis, mais pour tout le monde. Toutes ces personnes pourront alors expérimenter une nouvelle façon de mieux-vivre ensemble », explique à We Demain Qiaozhi Meng.

Et cela commence dès la phase de construction ! Toutes les deux semaines sont organisés des repas gratuits pour réunir les ouvriers travaillant sur le chantier et les futurs résidents.

La réalisation en pratique


Alors que verra-t-on dans cette nouvelle construction ? Des logements neufs déclinés du T1 au T5 dans deux bâtiments de cinq à huit étages. Et n’oublions pas que nous sommes dans le quartier le « plus propre du monde » ! C’est donc naturellement que le bâti intègre très largement les énergies renouvelables. On trouvera par exemple 350m² de panneaux solaires sur le toit et 750m² sur la façade. « D'après nos études, les panneaux vont générer plus d'énergie que nécessaire à la consommation quotidienne. Le surplus sera stocké à l'aide de batteries, ce qui permettra de gérer les pics d’énergie en redistribuant l'électricité au moment opportun », affirme Qiaozhi Meng. Un moyen bien pensé d’atteindre une température idéale dans les logements toute l’année.


Ce maintien de la température sera également assuré par de magnifiques jardins verticaux composés de chèvrefeuilles de Chine, d’arbres fruitiers, de vignes sauvages… Autant de végétaux qui contribueront également à emprisonner la pollution pour empêcher qu’elle ne rentre dans les logements. Une peinture spécialement conçue pour capter les polluants sera également appliquée sous les couches végétales.


Un dernier chiffre ? La réalisation de ces deux bâtiments est estimée à 50 millions d’euros. Ils seront livrés en 2018.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers