Éco-habitat : des immeubles en bois pour relancer la filière forestière

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

En 2018, plusieurs villes de France pourraient engager la construction d’immeubles en bois de grande hauteur. Pour dynamiser la filière forestière et mettre l’accent sur la construction écologique, le gouvernement souhaite en effet encourager le recours au bois dans la construction. Les villes intéressées par cet appel à manifestation d’intérêt sont invitées à candidater.

Un appel à manifestation d’intérêt lancé par le ministère de l’Agriculture et de la Forêt


Mardi 07 juin 2016, le ministère de l’Agriculture et de la Forêt a lancé un appel pas banal. Il invite les collectivités à manifester leur intérêt pour la construction d’immeubles en bois sur leur territoire. Ces dernières devront accepter l’édification de bâtiments de grande hauteur, tout de bois construits. Cette action vise, entre autre, à développer l’activité de la filière forestière.


Les villes ont jusqu’au 9 septembre 2016 pour se positionner. D’ici fin décembre, dix sites seront sélectionnés sur le territoire des candidates pour accueillir un immeuble en bois. Le but ? Construire en 2018 autant de bâtiments qu’il y a de sites retenus sur neuf étages ou plus.


L’on sait déjà qu’en 2020, Bordeaux comptera dans son paysage immobilier un immeuble haut de 50 mètres, tout en bois. Du jamais vu en France.

La volonté de se détacher des constructions en béton


Aujourd’hui en France, les bâtiments sont très majoritairement construits en béton. Les réglementations sont d’ailleurs rédigées pour ce matériau et uniquement pour ce matériau, explique Adivbois, l’Association pour le Développement des Immeubles à Vivre en Bois.


Mais récemment, les mentalités ont un peu changé. Les orientations nécessairement écologiques poussent à envisager le bois comme une alternative sérieuse au béton. Ce projet du gouvernement peut ainsi être perçu comme l’image active de cette volonté de changement.


La France pourrait, si elle le souhaitait, rattraper son retard sur des pays comme l’Autriche ou le Canada qui utilisent le bois depuis très longtemps pour construire de hauts immeubles. Reste tout de même que les Français ne sont pas vraiment favorables à la construction de bâtiments très hauts, qu’ils soient en bois, ou pas.

Les immeubles en bois sur le terrain


Côté pratique, les immeubles en bois affichent les mêmes qualités que le béton. Ils sont solides, bien isolés phoniquement et thermiquement, résistants au feu… Ces prouesses sont notamment possibles grâce au bois aggloméré et reconstitué. Tous les défauts de la matière sont ainsi écartés.


Enfin, si le coût de construction est sensiblement le même, la durée du chantier est quant à elle réduite de six mois en moyenne. Intéressant lorsque l’on connaît l’impact positif du bois sur l’environnement en comparaison du béton.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers