Acheter dans l'immobilier neuf ou dans l'ancien ? : Notre comparatif immobilier !

Mis à jour le 0 Vidéos
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Entre immobilier neuf et immobilier ancien, votre cœur balance. Pour un choix éclairé, nous vous proposons de découvrir les avantages de l'immobilier neuf et ceux de l'ancien en images et en vidéo.

 

 

Les avantages esthétiques et pratiques de l'immobilier neuf

Lorsque vous entrez dans un logement neuf, vous écrivez une nouvelle toile. Le bien n'a jamais été habité et vous pouvez le personnaliser à loisir. Mobilier, agencement, couleurs des murs, des sols, des plafonds, vous faites vos propres choix en fonction de vos goûts. Des finitions esthétiques donc, mais pas de gros travaux. L'immobilier neuf présente l'avantage d'être habitable immédiatement.

Second avantage de l'immobilier neuf, sa praticité. Que le logement soit situé en ville ou en milieu rural, il est le plus souvent accompagné d'un stationnement, d'un balcon, loggia ou terrasse, d'un local à vélo voire d'un local à poussettes, d'un local deux roues ou encore de services partagés (chambre d'hôtes, potager…).

Les avantages financiers de l'immobilier neuf

Si le coût de départ d'un logement est généralement plus élevé que celui d'un logement ancien (à localisation et prestations égales), le ticket d'entrée est rapidement rentabilisé. Un logement neuf donne en effet le droit à différents coups de pouce fiscaux avant même d'entrer dans les lieux :

Les frais de notaire sont réduits pour l'achat d'un bien immobilier neuf. Ils sont compris entre 2 et 3% dans le neuf contre 7 à 8% dans l'ancien. Une économie chiffrée à 16 000€ pour un achat immobilier de 300 000€. Dans certains cas, les frais de notaire sont offerts par le promoteur.

Une exonération partielle ou totale de la taxe foncière est également possible sur demande auprès de l'administration fiscale. Cette exonération intervient pendant deux ans dans le cadre de l'achat d'une résidence principale.

Les charges de copropriété sont également moins élevées dans le neuf. Selon une étude menée par l'Observatoire des charges, les charges de copropriété sont en moyenne de 36,54€/m² pour les immeubles construits entre 1948 et 1975 et de 21,71€/m² pour ceux construits après 2005. Ce coût au m² diminue encore pour les bâtiments respectueux de la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012).

Enfin, l'immobilier neuf permet de profiter d'avantageux dispositifs fiscaux tels que le Prêt à Taux Zéro pour l'achat d'une résidence principale, la TVA à 7% au lieu de 20% en zone ANRU ou encore la loi Pinel dans le cadre d'un investissement locatif.

Le confort de l'immobilier neuf

Respectueux des dernières normes énergétiques, un logement neuf permet de profiter d'un confort incomparable. L'isolation thermique et phonique optimisée supprime les déperditions de chaleur et les factures énergétiques trop élevées. Au global, l'économie d'énergie affichée entre un logement énergivore (DPE D ou E) et un logement neuf RT 2012 peut avoisiner les 2 000€/an.

Enfin, les garanties propres à l'immobilier neuf rassurent l'acheteur et couvrent les éventuels problèmes survenus dans le logement ou les parties communes après réception. Parmi ces garanties, les acquéreurs peuvent compter sur :

- La garantie conformité.
- La garantie GFA (garantie financière d'achèvement des travaux).
- La garantie GPA (garantie de parfaitement achèvement des travaux).
- La garantie phonique.
- La garantie biennale.
- La garantie dommage-ouvrage.
- La garantie décennale.

Les avantages de l'immobilier ancien

Si votre choix se tourne vers l'immobilier ancien pour devenir propriétaire, vous pourrez également profiter de certains avantages comme :

- Le charme de l'ancien. Aux belles poutres apparentes et parquet massif répond, dans certains cas, une agréable cheminée.
- Manque de foncier oblige, la construction de logements neufs en hyper centre est plus rare. L'offre de biens anciens à la vente est donc plus importante.
- Le logement ancien est déjà construit, donc disponible plus rapidement.
- Le prix de départ du logement ancien est généralement moins élevé que celui d'un logement neuf. Mais attention, mieux vaut calculer le coût global pour éviter toute mauvaise surprise. Une fois les frais de notaire, les éventuels travaux, les impôts fonciers, les charges de copropriété, les charges énergétiques… ajoutés, le coût de revient est souvent équivalent voire supérieur. L'immobilier neuf se révèle même plus économique que l'immobilier ancien sur le moyen et long terme.

Entre immobilier neuf et immobilier ancien, quel est votre choix ?

 

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers