Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 7 Novembre !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

Prix de l'immobilier : quel loyer près des grandes écoles et universités ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le mois d'août avance à grands pas et la rentrée se profile doucement. À quelques semaines du grand jour, nombreux sont les étudiants qui cherchent encore à se loger. Mais un logement étudiant proche des commodités ET des grandes écoles et universités n'est pas toujours facile à trouver. D'autant que les prix de l'immobilier peuvent avoir tendance à grimper quand les studios sont bien situés. Se rendre à pied dans sa salle de classe, un graal qui a un coût plus ou moins élevé en fonction des villes. L’un des leaders du secteur PAP a mené l'enquête. Quel loyer près des grandes écoles et universités ? Entre 500 et 600€ en moyenne pour un logement étudiant meublé. Une moyenne seulement qui peut considérablement varier. Zoom.

Quelques généralités sur les loyers dans les villes étudiantes

Avant de commencer notre tour d'horizon détaillé des prix de l'immobilier et des loyers dans les grandes villes étudiantes, gardez en tête que la fourchette annoncée de 500 à 600€ mensuels pour louer un studio meublé est une moyenne largement dépassée dans de nombreuses grandes villes. Comme l'explique la présidente de PAP, Corinne Jolly, Nice, Lyon et Bordeaux dépassent les 600 euros, et bien sûr, Paris dépasse actuellement les 800 euros en moyenne."

Pour vous donner un ordre d'idée chiffré, comptez pour un studio meublé :

  • 850€ par mois à Paris.
  • 670€ par mois à Nice.
  • 610€ par mois à Lyon.
  • 600€ par mois à Bordeaux.
  • 560€ par mois à Rennes.
  • 550€ par mois à Marseille.
  • 550€ par mois à Lille.
  • 540€ par mois à Nantes.
  • 530€ par mois à Montpellier.
  • 520€ par mois à Toulouse.
  • 520€ par mois à Strasbourg.

Les chiffres de LocService indiquent la même tendance que celle relevée par PAP. L'expert de la location met en avant les variations suivantes entre 2019 et 2022 :

  • -2,75% pour le loyer d'un studio à Paris : de 873€ à 849€.
  • +6,26% pour le loyer d'un studio à Marseille : de 495€ à 526€.
  • +5,93% pour le loyer d'un studio à Nice : de 590€ à 625€.
  • +5,30% pour le loyer d'un studio à Strasbourg : de 472€ à 487€.
  • +3,49% pour le loyer d'un studio à Lille : de 487€ à 504€.
  • +8,60% pour le loyer d'un studio à Lyon : de 535€ à 581€.

Combien coûte un logement étudiant proche des écoles et des universités ?

Enfin, l'agence de location et de gestion locative en ligne Flatlooker s'est plus particulièrement intéressée aux loyers à deux pas des écoles et des universités. Pour son étude, le leader a pris comme fil conducteur un studio meublé de 25m² et les loyers proposés sur les portails immobiliers depuis le début d'année 2022 (175 000 annonces au total).

Quel loyer à Paris ?

Dans la capitale, la moyenne pour ce type de bien est de 850€. Mais dans la réalité, les 900€ peuvent très rapidement être dépassés. Un étudiant qui souhaite s'installer près de SciencesPo par exemple (Paris 7ème) doit débourser en moyenne 1 009€ par mois. Le loyer grimpe encore non loin de l'école de design Créapole (Paris 1er) et ses 1 048€ par mois.

La facture est un peu moins salée proche de l'École 42 (Paris 17ème) avec 986€ en moyenne par mois et de l'école de biologie ESTBA (Paris 20ème) et ses 925€ par mois.

Les étudiants devront également prévoir 957€ par mois près de l'université Paris Dauphine, 1 003€ près d'ICART, 994€ près du Cnam, 985€ près de l'ENS, 956€ près de l'ESCE... selon les chiffres publiés par Flatlooker.

Quel loyer à Lyon ?

Du côté de la capitale des Gaules, les prix de l'immobilier en location étudiante sont plus homogènes. À deux pas de SciencesPo Lyon, du Cnam ou de l'Université Lumière Lyon 2, comptez une moyenne de 645€ par mois. Le tarif augmente légèrement pour les logements étudiants situés à proximité de l'école d'ingénieurs et de l'INSA avec 674€. Entre les deux, direction les écoles de management ESPI et ESUP avec un loyer moyen affiché à 651€.

Les étudiants devront également débourser 581€ près de Sup'Biotech, 616€ près de l'ESDES et de l'UCLY, 622€ près de l'université Lyon 3 Jean Moulin, 568€ près de l'ECAM... selon les chiffres publiés par Flatlooker.

Quel loyer à Marseille ?

Pour un studio étudiant meublé à Marseille, comptez entre 550 et 650€ de loyer. Les étudiants de Centrale Marseille (école d’ingénieurs) et de l'École supérieure d'informatique Esimed assumeront 576€ par mois contre 571€ à deux pas du Digital College et de l'ORT.

Les montants sont plus élevés du côté de l'École nationale supérieure de paysage avec 602€ par mois, de l'École de journalisme et communication d'Aix-Marseille avec 613€ et de l'École d'ingénieurs ISEN avec 633€ selon les chiffres publiés par Flatlooker.

Quel loyer à Lille ?

La capitale des Flandres a une particularité : les écoles et les universités sont réunies dans un très proche périmètre. Les loyers des logements étudiants sont donc sensiblement identiques sur le territoire lillois. Comptez en moyenne 582€ par mois dans les secteurs de l'école de commerce Skema et de SciencesPo Lille, 595€ dans le secteur de l'Université de Lille et 587€ du côté de l'Université Catholique de Lille et de la réputée école d'informatique Epitech. Le tarif est plus élevé aux abords de Centrale Lille avec 629€ par mois en moyenne selon les chiffres publiés par Flatlooker.

Quel loyer à Bordeaux ?

En moyenne, les étudiants déboursent 670€ par mois pour payer leur loyer dans la Perle d'Aquitaine dans les secteurs de l'INSEEC (école de commerce), de l'IJBA (école de journalisme), de l'Université de Bordeaux et de l'Institut de la Science de la Vigne et du Vin. Du côté de l'EFREI (école d'ingénieurs), comptez 658€ par mois.

Les étudiants devront également débourser 666€ près de l'Université Bordeaux Montaigne, de l'ENSCBP Bordeaux et de SciencesPo Bordeaux selon les chiffres publiés par Flatlooker.

Lecture faite, vous avez désormais une bonne idée des montants à anticiper pour la poursuite de vos études ou de celle de vos enfants. Oui mais voilà, à quelques jours de la rentrée, vous n'avez toujours pas trouvé le bon logement étudiant. Une situation stressante pour tous. Mode d'emploi pour dénicher la perle rare en quelques jours.

Trucs et astuces pour trouver un logement étudiant à la dernière minute (ou presque)

Le leitmotiv de votre recherche : pas de panique ! À quelques semaines de la rentrée, il est toujours possible de trouver votre logement étudiant. Par quels moyens ?

Un logement étudiant traditionnel

Le parc locatif privé offre un grand nombre de logements étudiants à louer, meublés ou non. Rendez-vous sur les sites généralistes tels que LeBoncoin, SeLoger, PAP ou sur les sites spécialisés tels que LocService ou Immojeune. Pour plus de réactivité, activez les alertes sur ces différentes plateformes. Un bon moyen d'être informé(e) en priorité des différents biens mis en ligne et répondant à vos critères.

Dans le cas d'une location classique, les étudiant ont à leur disposition plusieurs coups de pouce à connaître pour alléger leur budget logement mensuel. Dans un premier temps, celles et ceux qui n'ont pas de caution locative peuvent bénéficier de la caution locative étudiante Visale. Pour faire simple, l'État se porte garant pour l’étudiant. L'avance Loca-Pass permet quant à elle de payer le dépôt de garantie et de le rembourser en plusieurs fois et sur trois ans maximum. Un étudiant boursier et/ou salarié peut solliciter l'Organisme d'Action Logement pour se faire idée.

Tous les étudiants ont généralement le droit à l'ALS (Allocation de Logement Social) ou à l'APL (Aide Personnalisée au Logement). Rendez-vous sur le site de la CAF pour créer votre dossier en quelques clics.

Des tensions plus fortes dans certaines villes sur les logements étudiants

C'est une réalité : en fonction des villes, il est plus ou moins difficile de trouver un logement étudiant facilement. Une étude publiée au mois de juin par LocService a révélé une plus forte tension locative à Angers avec 4 demandes pour 1 logement étudiant seulement. Les loyers y ont logiquement progressé de +11,6% depuis 2019. En tête de ce classement et des hausses des loyers, l'on retrouve derrière Angers, La Rochelle et ses +9,7% et Lyon et ses +8,5%. Si Paris est encore aujourd'hui une ville étudiante prisée, elle est sortie du top des 10 villes les plus tendues sur le logement étudiant réalisé par LocService en juin dernier.

Vous souhaitez investir dans l'immobilier traditionnel et louer votre bien à des étudiants ? Misez sur ces villes à la forte demande et en constante progression. Toutes sont éligibles aux avantages de la loi Pinel. Un placement doublement gagnant ! Tout savoir sur la loi Pinel 2022.

Un logement étudiant dans une résidence dédiée

Du côté des résidences étudiantes, deux options : les résidences du Crous et les résidences étudiantes privées. Dans le premier cas, si votre recherche débute au mois d'août, il y a très peu de chances que votre dossier soit accepté. Les inscriptions sont en effet ouvertes chaque année au mois de mars et les logements étudiants pris d'assaut en raison de leur loyer très modéré.

Vous pouvez par contre orienter vos recherches vers les résidences étudiantes privées. Des logements étudiants meublés et équipés sont en effet proposés à cette cible locative. Le mécanisme est simple : un investisseur achète un logement étudiant au sein d'un programme immobilier neuf de services, il en délègue la gestion locative à un professionnel dédié qui propose le bien en location aux étudiants. Ici, les jeunes posent leurs valises dans une structure pensée pour eux, meublée, équipée et qui décline des services tels que le ménage, la blanchisserie, la restauration, des espaces de travail, une salle de sports... Un bon moyen de se concentrer sur ses études !

Les autres alternatives pour trouver un logement étudiant

Parmi les autres pistes à étudier pour dénicher un logement étudiant avant la rentrée :

  • Les foyers qui accueillent les jeunes travailleurs.
  • Les colocations qui ont le vent en poupe.
  • Une chambre chez l'habitant qui permet le plus souvent de profiter d'un loyer réduit en échange de services (garde d'enfants, aide aux personnes âgées, courses...)
  • ...

3 astuces pour trouver un logement étudiant rapidement

Lorsque la concurrence est rude, il faut se démarquer. Pour s'installer avant la rentrée, voici trois astuces qui peuvent vous aider.

Astuce n°1 : être (très) réactif - Vous ne passez à côté d'aucune nouvelle annonce grâce aux alertes et à vos recherches assidues et quotidiennes. Et lorsqu'un propriétaire vous contacte, votre réponse est rapide et soignée. Dans l'idéal, être sur place vous fait gagner du temps pour les visites. Une condition qui ne peut pas toujours être respectée en fonction de la distance entre la ville de résidence et la ville étudiante visée.

Astuce n°2 : une visite dossier en main - Avant même de débuter les visites, compilez votre dossier de location. Vous devez pouvoir le remettre au propriétaire qui vous fait visiter ou l'envoyer par email à la minute où vous sortez du logement. Celui-ci réunit votre pièce d'identité, vos fiches de salaire ou celle de vos garants, votre carte étudiante si vous la possédez, votre justificatif de domicile actuel (ou celui de vos garants), vos éventuelles anciennes quittances de loyers...

Vous pouvez également préparer une présentation de votre recherche à destination du propriétaire et notamment les raisons qui vous poussent vers ce logement, la durée envisagée de location...

Astuce n°3 : la flexibilité - À quelques semaines de la rentrée, trouver le logement étudiant idéal qui répond à 100% de vos critères peut s'avérer compliqué. Allez à l'essentiel et faites des compromis, dans la mesure du raisonnable. Mettez l'accent sur l'incontournable en délaissant l'optionnel pour vous installer rapidement.

Astuce bonus : faites bonne impression au propriétaire. La visite d'un logement étudiant peut s'apparenter à un entretien d'embauche lorsque le propriétaire-bailleur doit étudier des dizaines de candidatures. Si le feeling passe bien, locataire comme propriétaire se projettent davantage dans une relation locative agréable !

Vous avez depuis longtemps terminé vos études et aimeriez désormais être de l'autre côté, du côté de celui qui investit et propose le logement étudiant à louer ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf qui vous accompagnent dans vos recherches. Dispositifs d'investissement dédiés, villes à privilégier, programmes immobiliers neufs porteurs, vous aurez à votre disposition tous les éléments dont vous avez besoin pour un investissement serein et rentable. 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
599 avis clients