Immobilier à Lyon : quelles tendances pour 2021 ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le marché immobilier à Lyon est l'un des plus convoités pour son dynamisme et son attractivité. Les acquéreurs veulent profiter d'un cadre de vie idéal, d'un bassin d'emploi pourvoyeur de talents et d'une grande ville à l'âme humaine, les investisseurs souhaitent se positionner pour ne pas laisser passer une belle opportunité rentabilité. Les locataires sont quant à eux au rendez-vous pour certaines raisons identiques en ajoutant une offre d'enseignement supérieur plurielle et qualitative. Les étudiants sont donc chaque année plus nombreux à poser leurs valises dans la capitale des Gaules pour investir les bancs des grandes écoles et des universités. Autant de leviers qui actionnent le marché et qui attirent les regards mais également les évolutions nous conduisant à nous interroger sur les tendances de l'immobilier à Lyon pour 2021. Quelles évolutions à prévoir ? Quelles mesures seront adoptées ? On vous dit tout.

Le marché immobilier à Lyon ne connaît pas la crise

Un point presse récemment organisé a permis à la FNAIM Rhône (Fédération nationale de l'immobilier du Rhône) de faire un retour en arrière sur l'année immobilière écoulée. Le président de l'entité, Nicolas Bouscasse, n'a pas manqué de revenir sur les confinements successifs dus à la crise sanitaire et à ses répercussions sur le marché immobilier à Lyon. Son constat ? "La crise immobilière n'a pas eu lieu." On ne peut plus clair donc. Pour lui, l'attractivité du marché de la métropole ne s'est pas démentie malgré le contexte.


Parce que les chiffres sont toujours plus révélateurs que les mots, fin septembre 2020, le Rhône enregistrait déjà 25 618 transactions immobilières. Le seul département du Rhône a réuni environ 20% des ventes de la région Auvergne-Rhône-Alpes l'an passé. À titre de comparaison, le nombre de transactions portant sur un logement était de 28 276 en 2019 et de 27 006 en 2018 sur une année complète. L'on peut donc raisonnablement considérer que la crise n'a pas impacté le marché immobilier à Lyon.


En observant les tendances sur le plus long terme, on constate que les ventes progressent chaque année depuis cinq ans (+32,1%) et plus largement depuis dix ans (+19,9%) dans le Rhône. Tous les indicateurs sont donc au vert dans le secteur pour cette nouvelle année qui débute.

Zoom sur les prix de l'immobilier à Lyon

La conférence de presse animée par le président de la FNAIM Rhône a également donné l'occasion de présenter les évolutions des prix de l'immobilier à Lyon ainsi que les derniers tarifs affichés en fonction des arrondissements (source : FNAIM juin 2020). Ainsi, pour devenir propriétaire à Lyon, il vous faudra débourser :

  • 5 380€ par m² en moyen à Lyon 1.
  • 5 650€ par m² à Lyon 2.
  • 4 520€ par m² à Lyon 3.
  • 5 140€ par m² à Lyon 4.
  • 3 540€ par m² à Lyon 5.
  • 5 840€ par m² à Lyon 6.
  • 4 440€ par m² à Lyon 7.
  • 3 780€ par m² à Lyon 8.
  • 3 580€ par m² à Lyon 9.

Ces tarifs par arrondissements restent à relativiser en fonction des secteurs. Prenons l'exemple de l'immobilier à Lyon 4 et de ses 5 140€ par m². Si vous jetez votre dévolu sur la Croix-Rousse (69004 également), comptez davantage entre 6 000 et 7 000€ par m² en moyenne.


Plus largement, le prix moyen au m² dans le Rhône est affiché à 3 590€ par m² soit une évolution de + 12,3% sur une année. Quant à Lyon, le coût moyen de la pierre est de 4 289€ par m² soit une évolution de +5,4% en 12 mois.

Quelles évolutions pour les loyers à Lyon ?

Tout comme le marché de l'immobilier à Lyon, celui de la location se caractérise par une situation très tendue. "Entre 2018 et 2019, l'augmentation des loyers a été très faible. En revanche entre 2018 et 2020, cette augmentation est de 10 % à Lyon et 20 % dans la métropole. C’est le signe d'une tension du marché. Il y a probablement une anticipation de la part des propriétaires des mesures d'encadrement des loyers qui devrait arriver au 2e semestre 2021", explique Patrice Garde vice-président délégué à l’Administration de Biens au sein de la Fnaim.


Si vous cherchez à louer un logement dans la capitale des Gaules, comptez en moyenne 470€ pour un studio, 689€ pour un T2, 876€ pour un T3 et 1 341€ pour un T4.

L'encadrement des loyers à Lyon bientôt appliqué ?

L'année 2021 amène une grande nouveauté dans l'actualité immobilière lyonnaise. L'encadrement des loyers à Lyon a en effet été validé en novembre dernier après soumission au gouvernement.


Aujourd'hui, le défaut d'informations inquiète le secteur comme en témoigne Nicolas Bouscasse : "Le spectre de l'encadrement tétanise certains acheteurs. Il faut que la métropole se mette en ordre de marche pour définir quels seront les prix plafonnés", lance Nicolas Bouscasse. Il a également ajouté "Nous avons rencontré Renaud Payre et Bruno Bernard pour leur faire part de nos inquiétudes sur cet élément de réglementation qui n'apparaît pas adapté. Nous avons convenu que nous mettrions en place une commission technique sur la construction de l'encadrement. Si nous ne pouvons pas l'interdire, nous voulons au moins l'accompagner pour éviter que des choses malencontreuses soient mises en place."

Quelles tendances pour l'immobilier à Lyon après les confinements ?

Comme dans d'autres grandes villes, l'on attendait un repli massif des acheteurs vers les zones vertes et les campagnes à proximité de Lyon suite à la crise sanitaire. Mais pour l'heure, ce mouvement n'a pas eu lieu.


Les acquéreurs comme les locataires ont cependant modifié, un peu, leurs recherches. Les biens avec extérieur, même petit, ont toutes leurs faveurs. L'accès à la ville, aux lieux de divertissement même fermés pour le moment, aux commodités et évidemment au marché de l'emploi rapidement prime sur le rêve de la maison avec jardin.


Dans cette mouvance, les acheteurs lyonnais et en périphérie jettent leur dévolu sur les programmes immobiliers neufs dans le Rhône qui proposent le plus souvent des logements neufs avec balcon, terrasse voire jardin privatif. L'immobilier neuf à Lyon devient le parfait compromis entre vivre en ville et posséder un espace extérieur.

Quelles perspectives pour l'immobilier à Lyon en 2021 ?

Le marché immobilier à Lyon a une certitude pour l'année qui se profile : il sera dynamique. Une prévision confirmée par le président de la Fnaim Rhône "Ce que l'on peut assurer, c'est que la valeur pierre se porte bien et que la confiance des Français dans la pierre ne s'est pas dégradée."avant d'affirmer encore "Le marché étant extrêmement tendu, même s’il y avait moins d'offres, la demande, elle, restera. Bref, l'année 2021 sera certes moins bonne que les autres années, mais ce ne sera pas la catastrophe. Bien évidemment il faut prendre cela avec du recul. En cas de 3e vague, ces propos seraient datés."


Nicolas Bouscasse se prémunit de toutes prévisions erronées, mais le marché immobilier à Lyon devrait véritablement conserver son dynamisme cette année. Il semble en effet quasiment impossible que l'opportunité de télétravailler pousse les Lyonnais hors de la ville. La capitale des Gaules est un pôle économique majeur qui réunit de très grands groupes et n'a de cesse d'accueillir de nouveaux habitants. En 2019, 14 000 nouveaux arrivants ont posé leurs cartons à Lyon pour environ 4 000 logements. L'offre est donc à ce point insuffisante que, même si certains Lyonnais décidaient de partir vers d'autres horizons, le marché resterait tendu quoi qu'il advienne. La valeur refuge de la pierre est une grande vérité pour l'immobilier dans le Rhône !


Pour investir ou habiter, découvrez les opportunités qui s'offrent à vous en parcourant notre catalogue de programmes immobiliers neufs à Lyon… avec extérieur !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers