Prime Action Logement : le coup de pouce pour les locataires et les propriétaires en difficulté

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C'est un coup de pouce exceptionnel dont peuvent profiter certains ménages en difficulté. La prime Action Logement de 150€ par mois mise en place au printemps 2020 a été prolongée pendant quelques temps encore, le temps que durera la crise sanitaire. Pouvez-vous en bénéficier ? Sous quelles conditions ? On vous explique.

Qui peut prétendre à la prime Action Logement en début d'année ?

Certains ménages ont vu leurs revenus très fortement baisser depuis le début de la crise sanitaire. C'est pourquoi l'organisme Action Logement propose une aide tous les mois pour aider à payer un loyer ou un crédit immobilier. Pour rappel, Action Logement est un organisme dirigé et animé par différents partenaires sociaux. Il bénéficie du soutien du ministère chargé de la Ville et du Logement.


Dans les faits, la prime Action Logement est réservée aux locataires qui occupent un logement dans le parc privé, dans le parc social ou dans le parc intermédiaire, aux locataires résidant dans un ensemble collectif d'hébergement à l'exception du Crous ainsi qu'aux ménages qui sont propriétaires de leur résidence principale.


Pour en bénéficier, il faut évidemment avoir connu une forte baisse de revenus en lien avec la crise de la Covid-19. Les bénéficiaires peuvent être actuellement salariés ou ex-salariés de différents secteurs du privé et agricole.


Les demandeurs d'emploi qui ont été dans l'un des cas de figure cités ci-après depuis le 1er avril 2020 peuvent également prétendre au coup de pouce :

  • En chômage partiel.
  • En travail à temps partiel.
  • Victimes d'embauche reportée ou ajournée.
  • En perte d'emploi.
  • Sujets à une diminution de leur rémunération variable.

 

Si vous avez été ou êtes dans l'une de ces situations, des conditions de ressources sont aussi à respecter pour prétendre au coup de pouce d'Action Logement :

  • Avoir des ressources qui ne dépassent pas 1,5 smic mensuel, à savoir 1 828,50€ nets par mois.
  • Les personnes qui ont observé une période de chômage partiel liée à la garde d'enfant doivent afficher des ressources comprises entre le smic soit 1 219€ nets par mois et 1,5 smic soit 1 828,50€ nets par mois.
  • Pour un emploi à temps partiel, le taux horaire doit être compris entre 8,03€ et 12,05€ par heure.
  • Connaître une diminution de revenus de 15% au moins en comparaison du salaire habituel, hors primes et heures supplémentaires.
  • Prouver des charges réelles liées au logement, à savoir un loyer ou un crédit immobilier, égales ou supérieures à 33% des revenus nets mensuels.

 

Bon à savoir : les personnes qui ont perdu leur emploi au cours de cette période de crise sanitaire et qui ont déjà bénéficié de la prime Action Logement pendant deux mois peuvent prétendre, sous conditions, à quatre mois d'aide supplémentaires. Il faut pour cela avoir observé une fin de CDD, de CDI ou de mission d'intérim en lien avec la crise.

Quel montant pour la prime Action Logement ?

La prime proposée par Action Logement est d'un montant fixe de 150€. La durée pendant laquelle elle est accordée oscille entre deux et six mois, six mois étant le laps de temps réservé aux salariés en perte d'emploi pendant la période de crise sanitaire, à compter du 1er avril 2020 donc et sans date de fin connue actuellement. L'on considère en effet que la crise de la Covid-19 est toujours d'actualité malgré quelques assouplissements dans les règles de confinement.


Pour toutes les autres situations, les 150€ mensuels sont accordés pendant deux mois maximum, soit un total de 300€ par ménage.


Bon à savoir : la prime Action Logement observe un effet rétroactif à compter du 1er avril 2020.


Vous souhaitez profiter de ce coup de pouce bienvenu ? Toutes les démarches peuvent être réalisées en lignes sur le site d'actionlogement.fr. Il vous suffit de remplir le dossier et de joindre les pièces justificatives demandées.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers