Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 7 Novembre !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

Prix de l'immobilier à Paris : à quoi s'attendre après le confinement ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
C'est une question que de nombreux Français se posent : à quoi le marché immobilier va-t-il ressembler après le confinement ? Si les spécialistes du secteur s'accordent à dire que l'effondrement n'est pas prévu et que le dynamisme de la pierre se maintiendra après le confinement, dans les grandes villes avec quasi-certitude, il est une localité qui attire l'attention plus que d'autres : que doit-on attendre pour les prix de l'immobilier à Paris une fois la crise sanitaire enrayée ? Les tarifs dans la capitale française ont-ils du souci à se faire ? Là encore, les experts du marché parisien et francilien restent optimistes et ne prévoient aucun effondrement.

Confinement et prix de l'immobilier à Paris : on avance nos prédictions


Le marché immobilier à Paris est un marché analysé, scruté, étudié dans les moindres détails en temps normal alors en ce moment, Coronavirus et confinement obligent, il est plus que jamais dans le viseur des experts et des professionnels du secteur.

Le marché immobilier à Paris comme ailleurs en proie aux doutes


En immobilier, personne n'est vraiment fan des boules de cristal et des prédictions hasardeuses, mais le contexte actuel prête à toutes les interprétations. Une telle situation n'a encore jamais été vécue et plusieurs interrogations demeurent à la date à laquelle vous lisez ces lignes. Si le Président de la République a annoncé un déconfinement progressif à compter du 11 mai 2020, ce dernier est évidemment soumis à l'évolution de la crise sanitaire. Aujourd'hui, personne ne sait vraiment combien de temps va durer le confinement, comment les banques vont axer leur politique une fois ce dernier levé ou encore comment les acquéreurs vont réagir : achat immobilier à tout prix car vu comme une valeur refuge ou marché immobilier délaissé ?

Des incertitudes qui, si elles sont plurielles, laissent tout de même entrevoir un intérêt toujours présent et même grandissant des Français pour la pierre. Une valeur refuge qui pourrait donc se confirmer. Si de telles crises sanitaires peuvent amener un changement dans les comportements, elles conduisent bien souvent à un plus fort besoin d'ancrage. Et quelle meilleure certitude que celle d'être propriétaire de son logement ? Le marché immobilier s'illustre depuis des années par sa résilience et sa capacité à rebondir, même lors des chocs les plus violents. Cette fois encore, cela devrait être le cas sur une grande partie du territoire. Les secteurs fragilisés comme les déserts démographiques, auront cependant des difficultés à faire face à cette crise sans précédent.

D'autres localités, comme les grandes villes, seront peu voire pas impactées par la crise du Coronavirus selon certains experts de l'immobilier. Et lorsque l'on pense grandes villes, notre esprit se dirige automatiquement vers les prix de l'immobilier à Paris et vers les dynamiques immobilières futures dans la capitale. Que nous réserve le marché immobilier parisien après le confinement ? Tentons d'apporter quelques éléments de réponse et d'anticipation avec précaution.

Quel impact du confinement est à prévoir sur les prix de l'immobilier à Paris et sur le marché ?


Avant de débuter, une nécessaire précaution : amorcer des hypothèses sur un marché immobilier reste à l'état hypothétique. Les prix de l'immobilier à Paris comme ailleurs peuvent déjouer tous les pronostics, d'autant plus lorsque des données manquent à l'équation. Mais même avec prudence, il semblerait que la crise du Coronavirus et le confinement n'auront pas d'impact majeur sur le marché parisien. Pourquoi ? Nous le disions, l'immobilier est depuis plusieurs années envisagé comme une valeur refuge.

On achète pour se mettre à l'abri, pour ne plus avoir de loyers à payer à la retraite, pour léguer un patrimoine à ses enfants, on investit pour se constituer une rente pérenne… Bref, il existe 1001 raisons de se lancer dans la quête de la propriété, que cela soit pour résider ou pour mettre en location ensuite. L'immobilier représente la sécurité, il rassure les particuliers à juste titre.

Relativement au marché immobilier à Paris, il faut garder à l'esprit qu'il s'agit d'un marché très particulier qui attise les convoitises et voit de nombreux records (de prix entre autres) se jouer depuis quelques temps. Bien avant la crise du Coronavirus, les prix se sont envolés et dire que le marché était tendu est un euphémisme. Les demandes submergeaient littéralement les offres présentes amenant à envisager qu'elles se maintiendront et que, même en cas de faible diminution, le marché parisien continuera à être très tendu et à voir les particuliers, acheteurs comme investisseurs, affluer ; plus encore sur le segment du luxe et sur celui des logements rares.

Le confinement peut-il faire dégringoler le pouvoir d'achat sur le marché immobilier à Paris ?


Ce n'est pas une grande surprise, les acheteurs parisiens sont principalement des acheteurs qui ont les moyens. Ils ont donc un fort pouvoir d'achat immobilier pour se positionner sur le marché accompagné par une situation professionnelle stable qui ne devrait pas s'altérer avec la crise du Coronavirus et avec le confinement.

Cependant, il semble logique d'envisager une chute du nombre de transactions dans les semaines et mois à venir. Les acheteurs seront peut-être plus attentistes à la sortie du confinement et préfèreront repousser leurs projets immobiliers à Paris pendant quelques temps. Les dossiers de financement les plus fragiles seront peut-être également impactés par la crise, amenant les futurs accédants à réitérer leurs démarches dans un second temps. Des suppositions et des "peut-être" qui semblent néanmoins vraisemblables.

Que va-t-il se passer pour les prix de l'immobilier à Paris après le confinement ?


C'est une question qui taraude les particuliers comme les professionnels : faut-il attendre la fin du confinement pour observer une éventuelle diminution des prix de l'immobilier à Paris ou la tendance baissière n'est et ne sera pas d'actualité ? Là encore, difficile de prévoir. Il paraît raisonnable d'envisager une diminution de quelques euros par m², mais rien de conséquent. Une baisse des tarifs qui pourrait donc être toute relative alors qu'ils étaient affichés à 11 014€/m² début mars 2020.

Des transactions qui diminuent évidemment, mais des opérations toujours en cours sur le marché immobilier à Paris. En effet, les agents immobiliers rivalisent d'inventivité pour permettre au marché de continuer à tourner (un peu) et pour limiter la casse. Ils ont ainsi recours aux nouvelles technologies pour réaliser des visites virtuelles ou encore à la signature dématérialisée pour que les particuliers puissent signer.

Les projets immobiliers à Paris (comme ailleurs) doivent-ils être mis en stand-by pendant le confinement ?


La réponse est définitivement non. Confinement ne signifie pas arrêt total des projets et envies. Psychologiquement, il est important de continuer à prospecter, à comparer les prix de l'immobilier à Paris comme ailleurs, voire à engager des démarches de réservation ; dans le cadre d'un programme immobilier neuf par exemple. Le temps dont nous disposons aujourd'hui est idéal, il doit être mis à profit pour murir le désir de propriété et rester dans une dynamique positive. Vous pouvez par exemple étudier votre dossier de financement en profondeur, faire estimer votre bien immobilier à distance… L'heure est à l'action !

Une fois le confinement levé, le marché risque de repartir très vite. La réactivité sera donc de mise. Et si vous vous êtes enlisé pendant plusieurs semaines, estimant que "vous avez le temps", vous risquez de passer à côté de belles opportunités. N'oubliez pas que plusieurs scénarios sont possibles, dont le principal est celui qui consiste à envisager un afflux massif d'acheteurs sur le marché immobilier, acheteurs en quête de sécurité et de valeur refuge.

Vous ne savez pas comment mener vos recherches immobilières pendant cette période de confinement ? Faites appel aux experts Médicis Immobilier Neuf qui vous épaulent de A à Z.

Un suivi accru des projets immobiliers pendant le confinement


Oui, les agences immobilières sont fermées, oui les visites de logements sont compliquées, oui venir se faire expliquer le plan d'un appartement neuf en face à face par votre expert Médicis Immobilier Neuf n'est pas possible, mais pour autant, les dossiers des particuliers sont traités. Nous le disions, les professionnels de l'immobilier ont recours à tout un panel d'outils pour vous accompagner, dont la visio-conférence qui fonctionne à merveille. De nouveaux modes de travail, de communication et de collaboration émergent de cette crise. Le contact en sera peut-être encore davantage fluidifié et accéléré et une écoute de qualité développée. Technologie et relationnel convergent aujourd'hui plus que jamais, s'apportant mutuellement le soutien dont ils ont besoin.

Un autre regard sur le marché immobilier à Paris après le confinement ?


En cette période de confinement, de quoi rêvez-vous ? Si vous vivez en ville, il y a de fortes chances que vous songiez à déménager pour un logement avec jardin ou au moins avec balcon. Le confinement pourrait donc encore faire grimper la valeur des biens avec extérieur. Ils ont actuellement beaucoup d'attrait dans la capitale comme ailleurs. Et si le télétravail devient une habitude professionnelle par exemple, si les Parisiens passent plus de temps à la maison, il y a fort à parier qu'ils voudront pouvoir s'aérer sans sortir de chez eux.

Une nouvelle donnée qui pourrait également impacter le marché immobilier de la Petite Couronne et ses villes dans lesquelles les extérieurs sont plus nombreux.

En attendant la fin du confinement : quelles aides à l'achat immobilier à Paris ?


Nous l'avons dit, l'heure est à l'action. Vous avez un projet immobilier à Paris ? Utilisez cette période de confinement pour le verrouiller et pour détailler les aides à l'achat dont vous disposez. Certaines sont réservées aux acheteurs parisiens. Profitez-en !

Qu'est-ce que le prêt à 0% Paris Logement ?


Le PPL 0% est un prêt à taux zéro qui vous aide à devenir propriétaire d'un bien neuf ou ancien à Paris. Le logement doit pour cela être situé dans la capitale et peut présenter des travaux ou non. Concrètement, ce mécanisme permet d'emprunter jusqu'à 24 200€ pour un acquéreur seul et jusqu'à 39 600€ pour un ménage de deux personnes ou plus.

Pour en profiter, les acquéreurs doivent respecter plusieurs conditions :

• Se tourner vers un logement neuf ou ancien situé dans Paris.
• Acheter un logement décent.
• Faire du bien visé leur résidence principale.
• Être primo-accédants, à savoir ne pas avoir été propriétaire depuis deux ans ou plus.
• Respecter des plafonds de ressources.
• Choisir un logement dont le DPE est compris entre A et C.
• Résider à Paris au titre de résidence principale depuis au moins un an sauf exceptions (agents de la Ville de Paris, agents du Centre d'action sociale de la Ville de Paris, policiers de la préfecture de police, pompiers de Paris, personnel soignant des hôpitaux parisiens...)
 
Bon à savoir : le PPL 0% est cumulable avec le Prêt à Taux Zéro accordé au niveau national pour l'achat d'un bien immobilier neuf à Paris ou en France entière sous respect des zones et conditions inhérentes au dispositif. On vous dit tout sur le Prêt à Taux Zéro National.

Le Prêt à Taux Zéro pour les locataires HLM


Depuis 2009, le PPR ou Prêt Parcours Résidentiel permet de financer l'achat d'un logement neuf ou ancien à Paris dans le secteur privé. Il a pour objectif de libérer les logements sociaux existants pour les proposer rapidement aux demandeurs, le tout sans impacter le nombre de logements sociaux présents dans la capitale. Le PPR est donc destiné aux locataires d'un logement social à Paris qui souhaitent devenir propriétaire.

Son montant peut atteindre 80 000€ pour un ménage emprunteur composé de cinq personnes ou plus. Il est au minimum de 27 500€ pour une personne seule.

Pour obtenir un PPR, les acquéreurs peuvent se tourner vers les banques ayant signé un accord avec la Ville de Paris.

Pour en bénéficier, les particuliers doivent :

• Être locataires d'un logement social à Paris.
• Acheter un logement à Paris dans le secteur privé.
• Faire du logement acheté leur résidence principale.
• Être primo-accédants.
• Libérer le logement social précédemment occupé.
• Respecter de stricts plafonds de ressources.
• Vivre à Paris au titre de résidence principale depuis au moins un an sauf exceptions (agents de la Ville de Paris, agents du Centre d'action sociale de la Ville de Paris, policiers de la préfecture de police, pompiers de Paris, personnel soignant des hôpitaux parisiens...)
• Acheter un logement dont le DPE est compris entre A et C.

Bon à savoir : le PPR 0% est cumulable avec le Prêt à Taux Zéro national. Il ne peut cependant pas être complété par le Prêt Paris Logement 0%.

Dans les deux cas de figure, les organismes prêteurs vous demanderont votre dernier avis d'imposition pour vérifier votre revenu fiscal de référence et pour s'assurer que vous respectez les plafonds de ressources imposés par ces deux types de prêts, plafonds annuellement revalorisés.

Enfin, pour le PPR comme pour le PPL 0%, le remboursement est mensualisé pendant 15 ans.

Vous avez un projet immobilier à Paris ? Êtes-vous prêt à le mener pendant ou après le confinement ? Vers quel type de bien allez-vous vous orienter ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
599 avis clients