Zoom sur les prix de l'immobilier à Nantes

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
La ville de Nantes est idéalement située, non loin de l’océan Atlantique et à seulement quelques heures de la capitale. Son dynamisme en fait aujourd’hui l’une des villes les plus prisées de France. La population étudiante y est très présente (environ 50 000 étudiants recensés) expliquant en partie la convoitise des biens immobiliers offrant la possibilité d’une mise en location en colocation. Plus encore, de nombreux Franciliens cherchent aujourd’hui à s’y installer pour rester à proximité de la capitale et bénéficier d’un cadre de vie plus agréable. Tous ses facteurs combinés n’ont eu de cesse de faire augmenter les prix de l’immobilier à Nantes. Zoom sur ses intéressantes particularités et tendances.

Les prix de l’immobilier à Nantes en hausse constante


Comme un bon nombre de villes, il est difficile de parler de l’immobilier à Nantes sans évoquer la hausse des prix. Selon le baromètre LPI-Seloger, les prix des appartements anciens ont augmenté de 5,3% sur les 12 derniers mois. Si l’on regarde les prix sur les cinq dernières années, c’est une hausse de 11,1% que l’immobilier nantais a connu, soit l’une des trois plus fortes hausses en France. 

Le marché étant tendu, il n’est pas rare que des biens soient vendus moins de 48h après leur mise en agence. Ces mêmes agences qui aujourd’hui du mal à réalimenter leur stock de biens immobiliers disponibles. Cependant, la hausse tend à ralentir. Dans les derniers mois, les prix de l’immobilier à Nantes n’ont augmenté « que » de 0.5%.

Des prix de l’immobilier différents selon les quartiers


Comme dans la plupart des métropoles, l’hyper-centre de Nantes est le quartier le plus convoité, notamment par les investisseurs locatifs mais aussi par les primo-accédants. Cependant, un certain nombre de quartiers émergent et sont de plus en plus demandés. C’est le cas, par exemple, du quartier de Doulon ou encore de celui de Chantenay – Saint Anne dont la cote est de plus en plus importante. Aussi, avec l’arrivée massive des Franciliens boostés par la ligne à grande vitesse, le quartier de la gare est de plus en plus demandé.

Le 4 quartiers les plus chers pour l’immobilier à Nantes


Le baromètre LPI-SeLoger nous renseigne sur ce qu’il faudra débourser pour s’installer dans ces quartiers, notamment le paisible Saint Pasquier affectionné par les familles.  

● Quartier de Saint Pasquier – Saint Felix : 3 510€ le m2
● Quartier du Centre-ville : 3 316€ le m2
● Quartier de Tortière-Donatien : 3 354€ le m2
● Quartier de Sainte-Thérèse – Beauséjour : 3 044€ le m2

D’une manière générale, comptez 3 428€ le m² en moyenne pour devenir propriétaire d’un appartement à Nantes.

L’attractivité de la ville de Nantes n’est plus à démontrer, tant au niveau de la vie étudiante, de la proximité avec Paris mais aussi par son activité culturelle. Comment passer à côté de l’Île aux Machines et de son Grand Eléphant ? C’est cette attractivité qui pousse de nombreux Français à investir dans l’immobilier à Nantes faisant donc encore et toujours grimper les prix. 

Et vous, croyez-vous au potentiel Nantais ? Projetez-vous d’investir ou d’acheter votre résidence principale dans la cité Nantaise ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers