Combien payez-vous de charges de copropriété tous les ans ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Êtes-vous comme les 8 copropriétaires sur 10 qui payent plus de 1 000 euros de charges de copropriété chaque année ? Quels sont les postes de dépenses les plus onéreux et comment les réduire ? Des informations que les particuliers semblent encore ignorer.

Les dépenses des copropriétés analysées


Le Salon de la Copropriété qui s’est déroulé les 8 et 9 novembre derniers à Paris a donné l’occasion au site d’information Baticopro de faire le point sur les charges payées par les copropriétaires. L’enquête a été menée grâce à l’Observatoire Maison à part.com. Les premiers résultats ont démontré que 79% des copropriétaires, presque 8 sur 10, payent plus de 1 000 euros de charges annuelles. Pour 21% des sondés, ce montant dépasse même les 3 000 euros. Enfin, 21% des copropriétaires payent moins de 1 000 euros de charges annuelles.

Mais qu’est-ce qui coûte si cher aux copropriétaires ?


En première position, le chauffage (25%), suivi par les honoraires de syndic (16%), les frais liés au personnel de la copropriété comme le gardien (15%) et les travaux (13%).

Quid des travaux d’économies d’énergie dans la copropriété


S’il faut payer, autant le faire à bon escient. Et réaliser des travaux permettant de faire des économies d’énergie est souvent un calcul rentable dans les copropriétés. Pourtant, les copropriétaires se disent peu ou pas informés sur les possibilités. 32% des sondés affirment ne jamais avoir eu aucune information sur de tels travaux (isolation des murs, isolation de la toiture, chaudière moins énergivore…) et 58% ont une méconnaissance totale des aides à leur disposition. Enfin, dans 9% des copropriétés sondées, les travaux demandés ont été refusés, faute de budget suffisant.


Il ressort de l’étude que les économies d’énergie ont été discutées en Assemblée Générale :


• Dans 18% des cas et des travaux ont ensuite été votés
• Dans 29% des cas mais les travaux n’ont pas été votés
• Dans 21% des cas elles n’ont pas été abordées car la copropriété est récente
• Dans 32% des cas elles n’ont pas été évoquées et les copropriétaires manquent d’informations.


S’ils pouvaient réaliser des travaux en lien avec les économies d’énergie, les sondés se tourneraient vers :


• L’isolation des murs extérieurs dans 31% des cas
• L’isolation du toit dans 18% des cas
• Le remplacement des fenêtres dans 16% des cas
• Le changement de la chaudière dans 11% des cas.


Et s’ils en avaient la possibilité, les copropriétaires ne choisiraient pas nécessairement les travaux en lien avec les économies d’énergie. En effet, 26% des sondés voteraient pour le ravalement de façade, 20% pour une meilleure sécurité de leur copropriété et 17% pour une rénovation complète de la cage d’escaliers. La preuve, là encore, d’un manque d’informations criant.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers