5 milliards de dollars pour un gratte-ciel à Hong Kong : qui dit mieux ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Un gratte-ciel à Hong Kong change de propriétaire pour un montant historique. La transaction a atteint les 5 milliards de dollars, du jamais vu sur le marché immobilier de bureaux dans la ville selon les données de l’agence financière Blommberg. Quelques explications sur cette vente pas comme les autres qui entre dans le livre des records.

Qui se cache derrière ce gratte-ciel à Hong Kong ?


Cet imposant bâtiment de 73 étages qui alimente aujourd’hui l’actualité immobilière était la propriété de Li Ka-shing, un magnant de la finance. Il est actuellement l’un des hommes les plus riches d’Asie et même du monde. Il a donc cédé son bien, non moins que la cinquième tour la plus haute de la ville, pour la modique somme de 5 milliards de dollars soit 4,42 milliards d’euros. Une vente révélatrice du dynamisme et de l’attractivité de l’immobilier à Hong Kong.


L’acquéreur de ce bâtiment serait, selon un récent communiqué, le CHMT Peaceful Development Asia Property Limited. Un acheteur enregistré aux îles Vierges britanniques sur lequel peu d’informations a filtré. Selon les premiers éléments donnés par CK Assets, ce consortium a été créé spécialement pour mener cette transaction immobilière record. L’actionnaire majoritaire de ce dernier est un groupe basé en Chine, China Energy Reserve and Chemicals Group (source : South China Morning Post, quotidien chinois).

La bonne santé du marché immobilier chinois


Le secteur de l’immobilier à Honk Kong et, plus largement, en Chine, semble se porter à merveille. Cette impressionnante transaction en est le parfait exemple. Mais dopés par ce dynamisme, les prix de l’immobilier n’ont de cesse de grimper. Il faut dire que les investisseurs et entrepreneurs venus de Chine continentale s’arrachent l’immobilier résidentiel et commercial, faisant augmenter le coût de la pierre à une vitesse record.


C’est ainsi que ce gratte-ciel à Hong Kong entre dans l’histoire des transactions les plus chères de la ville. Il est venu détrôné le record précédent, celui détenu par un centre commercial vendu début 2017 pour 23,28 milliards de dollars de Hong Kong, soit 2,56 milliards d’euros ou environ 2,95 milliards de dollars US. Propriété initiale du gouvernement d’Henderson Land, ce complexe est désormais la propriété de Lee Shau-kee, riche homme d’affaires. Tout comme Li Ka-shing, il fait partie des plus grosses fortunes de Chine.


À voir si ce record absolu sera lui-aussi bientôt dépassé sur le marché…

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers