Les prix de l'immobilier s'envolent dans les quartiers prisés de Marseille et Aix-en-Provence

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Si les prix de l’immobilier en France sont globalement à la hausse ces derniers mois, les villes d’Aix-en-Provence et de Marseille sont particulièrement touchées par ce phénomène. Certaines localisations figurent désormais parmi les plus chères des Bouches-du-Rhône. En investissement locatif ou en résidence principale, est-il plus judicieux d’acheter à Marseille ou à Aix-en-Provence ? Zoom sur les localités les plus demandées.

Le 2ème arrondissement de Marseille, des prix de l’immobilier qui atteignent des sommets

 

D’après les derniers chiffres de l’Observatoire Immobilier de Provence (OIP), les prix de l’immobilier sont en hausse par rapport à l’année 2016. En effet, les résultats indiquent que le prix médian d’un appartement à Marseille est affiché à 2.280 €/m2 pour le premier semestre 2017, contre 2.250 €/m2 l’année précédente. De façon générale, le site meilleursagents.com observe une augmentation de 3,3% à Marseille, contre 1,9% sur le plan national en seulement une année.

De plus, une forte hétérogénéité se fait sentir dans le 2ème arrondissement de Marseille où la hausse du prix de l’immobilier est la plus forte, tous quartiers confondus. Les montants de ce secteur sont passés de 2.050 €/m2 en 2016 à 2.570 €/m2 au premier semestre 2017. En seconde position, le 6ème arrondissement n’est pas en reste avec une augmentation de 24 % sur ce même premier semestre. Les secteurs les plus demandés se situent autour du port, en partie grâce à l'engouement pour les logements en location Airbnb, qui incitent les investisseurs à acheter des biens plus proches de la mer. Autre localisation phare de la métropole, le quartier historique qui a servi de source d’inspiration aux décors de la série « Plus Belle La Vie ».

Le 7ème arrondissement, nouveau secteur tendance aux prix de l’immobilier élevés

 

Autre secteur particulièrement prisé, le 7ème arrondissement de Marseille. Selon le baromètre de l’OIP, les prix de ses différents quartiers recherchés devancent le 8ème arrondissement qui était le secteur doré de la ville. Cette soudaine attractivité pour le 7ème est due à sa proximité avec le centre-ville et la mer. La localisation présente moins de barres d’immeubles et plus de « petites maisons de ville » et d'ensemble à taille humaine.

Des prix de l’immobilier qui tendent à la hausse dans le centre historique d’Aix-en-Provence

 

Cette ville de charme enregistre des prix immobiliers considérablement plus élevés qu’ailleurs dans les Bouches-du-Rhône. Même si les prix médians des logements au m2 de 2017 sont semblables à 2016, ils restent supérieurs à l’ensemble du département. En moyenne, le prix d’un logement dans les Bouches-du-Rhone est de 2.480 €/m2 contre 3.810 €/m2 (chiffres enregistrés au premier semestre 2017).

Aix-en-Provence reste néanmoins une « valeur sûre » pour les investisseurs grâce à son centre-ville dynamique et attractif. Alors que peu d’Aixois vivent dans ce secteur pour des raisons de budget et de confort (bruit, manque de place de parking…), le centre d’Aix-en-Provence est cependant très recherché par les étudiants et touristes. Concernant Marseille, le charme de la cité phocéenne attire de plus en plus de personnes pour y vivre ou simplement pour visiter.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers