Les prix de l’immobilier baissent pour la première fois en un an !

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C’est une grande première sur le marché de l’immobilier depuis un an. Les prix de l’immobilier baissent de 1% sur les trois derniers mois. Malgré tout, les prix du marché restent fortement élevés. 

Une trêve dans la hausse des prix de l’immobilier ?

 

Après une forte croissance, les prix de l’immobilier sont en baisse sur la période de juin à septembre 2017 par rapport aux trois mois précédents. En moyenne, les prix de l’ancien ont reculé de 1% d’après le dernier baromètre LPI-SeLoger dévoilé le mercredi 25 octobre 2017. D’après les chiffres publiés par BFM Business, le prix du mètre carré serait à la baisse dans la plupart des  grandes villes étudiées. Les résultats sont particulièrement parlants à Nice (-4,8%), Lille (-2,3%), Rennes (-5,9%) et Toulouse (-3,4%). A noter que ces prix sont observés lors de la signature du compromis de vente.

Les maisons enregistrent la baisse la plus marquée. Leurs prix auraient chuté de 2,5% en trois mois, pourcentage plus élevé qu’en 2016 à la même période (-1,2%). Concernant les appartements, pas de changement constaté, les prix se stabilisent après une rapide évolution au début de l’été.

Un ralentissement du prix de l’immobilier prévisible

 

Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université Paris Ouest, nous rassure sur cette évolution saisonnière : « Il est habituel à cette période de l’année que le mouvement de progression des prix connaisse un grand ralentissement "néanmoins" ce choc sur les prix est plus important que celui observé au cours des deux dernières années » conclut l’expert. L’analyse de Michel Mouillart met en avant une baisse plus importante cette année au mois de septembre que les années précédentes. En effet, les prix avaient reculé de 0,8% en 2015 et de 0,1% en 2016 sur les mois de juillet, août et septembre. Cette baisse des prix de l’immobilier serait donc due à un affaiblissement ponctuel de la demande face aux prix onéreux du mètre carré.

Des prix de l’immobilier encore démesurés

 

Malgré cette tendance à la baisse, le rythme annuel des prix de l’immobilier demeure important en raison d’une forte demande générale. Le prix au mètre carré reste extrêmement élevé dans les grandes villes françaises. Bordeaux en est l'illustration criante avec un prix au mètre carré qui atteint les 4 300 euros en moyenne (+12,4% sur un an). Cette hausse tend même à s’amplifier à Paris (+8,1%) où les prix avoisinent les 9 200 euros le mètre carré. C’est dans les 4ème, 6ème, 12ème et 18ème arrondissements que l’on fait face à l'augmentation la plus importante (+10%). L’expert Michel Mouillart confie que cette tendance empêche un grand nombre d’acquéreurs potentiels de franchir le pas de l'achat, malgré des conditions de crédit toujours favorables.

Cette tendance à la baisse peut-elle se confirmer dans les prochains mois ? Les acheteurs l'espèrent pour enfin concrétiser leurs rêves de propriété. 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers