Prix de l’immobilier à Paris : bientôt les 8 700€/m²

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les prix de l’immobilier à Paris n’ont pas fini leur ascension. Selon les notaires, devenir propriétaire dans la capitale pourrait coûter 8 700€/m² en moyenne dès le mois de juin 2017. Explications.

Nouveau record pour les prix de l’immobilier à Paris


Si les prédictions des notaires de France publiées dans une note de conjoncture mensuelle s’avèrent exactes, les 8 700€/m² seront atteints en juin prochain dans la capitale. Un tarif supérieur de 240 euros à celui observé en 2012, dernier niveau record. Plus encore, en seulement une année (de février 2016 à février 2017), les prix de l’immobilier à Paris ont progressé de +5,2%. À l’heure actuelle, le tarif affiché est établi à 8 430€/m².

Toujours plus de transactions


Et si les prix de l’immobilier à Paris semblent tournés vers un mouvement haussier, c’est avant tout parce que le nombre de transactions est en augmentation. Les notaires de France affirment que « Dès que le volume des transactions à Paris dépasse les 30.000 sur un trimestre, les prix remontent ». Ce qui a été le cas au cours du premier trimestre 2017. En effet, les particuliers veulent profiter des taux de crédit immobilier encore très bas, de la loi Pinel et du Prêt à Taux Zéro pour devenir propriétaire.

Quel niveau de ventes dans la capitale ?


Alors que le volume de ventes progresse de 19% en Ile-de-France, celui observé à Paris est en hausse de 14%. 42 060 transactions ont été conclues entre décembre 2016 et février 2017. « Paris est le seul département à ne pas avoir retrouvé ou dépassé le niveau d’activité moyen de la période 1999-2007 », affirment les notaires.


Les raisons de cette tendance ? Des prix de l’immobilier élevés et des biens à vendre peu nombreux.

Vers une bulle immobilière ?


Les notaires de France semblent ne pas entrevoir de bulle immobilière dans leurs prédictions. En effet, même si les prix de l’immobilier à Paris risquent d’atteindre prochainement un niveau record, la période est très différente de celle des années 90 ou de 2010-2011. Pourquoi ? Parce que les transactions sont le plus souvent conclues au titre de résidence principale et non d’investissement locatif.

Les prix de l’immobilier en Ile-de-France


Pour aller un peu plus loin, on constate une hausse globale des prix de l’immobilier en Ile-de-France. Ainsi, ils sont en hausse de +3,2% en Ile-de-France, de +2,4% dans la grande couronne et de +2,7% dans la petite couronne. Une évolution à suivre dans les prochains mois…

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers