L’immobilier neuf à Lyon fortement plébiscité par les acheteurs

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La Capitale des Gaules suscite les convoitises des acheteurs et des investisseurs. Marché de l’emploi dynamique, ville étudiante renommée, cadre de vie agréable, Lyon possède de nombreux atouts. Et force est de constater que les acquéreurs l’ont bien remarqué ! Ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter réaliser un placement dans la pierre. L’achat immobilier neuf à Lyon a la cote, la demande se multiplie et les prix suivent la tendance de la croissance !

Les prix de l’immobilier à Lyon en forte hausse


Comme le dit l’adage : tout ce qui est rare est cher. Et les prix de l’immobilier neuf à Lyon n’échappent pas à la règle. Plus les acheteurs sollicitent le marché, plus les prix augmentent. Une récente étude du site Trouver-un-logement-neuf.com annonce qu’il faut désormais débourser 306 000 euros en moyenne pour devenir propriétaire d’un T3 dans la Capitale des Gaules. Ce prix est en hausse de +3% en comparaison de fin novembre 2016.


Et cette tendance à l’augmentation depuis plus de six mois est observée un peu partout en France. Les grandes villes de l’hexagone voient leurs prix prendre de la hauteur, à l’image de Paris bien sûr, mais également de Bordeaux, Toulouse ou Montpellier.

Zoom détaillé sur le marché immobilier neuf à Lyon


Surfaces, arrondissements, la tendance est à la hausse pour la globalité du marché immobilier neuf à Lyon. Ainsi, en seulement six mois, les prix sont en hausse de +11% pour les studios et T1, de +3,8% pour les T2 et de +2,3% pour les T4. A contrario, les T5 et plus n’ont pas la cote. Leur coût recule de -6% sur le dernier semestre.


Du côté de la localisation, certains arrondissements subissent la hausse de plein fouet. C’est le cas du 7ème avec ses +7,6%, du 8ème avec ses +6% et du 9ème avec ses +2,5%. Ces arrondissements, un peu excentrés, ont longtemps eu mauvaise presse. Mais les quartiers ont changé d’orientation et deviennent de plus en plus résidentiels. De nouveaux cœur de vie et de ville sont créés, à l’image de la ZAC des Girondins (7ème) ou du secteur de Jet d’Eau Mendès France (8ème).


Valeur chiffée, un T3 neuf dans le 7ème est aujourd’hui affiché à 278 000 euros en moyenne (+20 000 euros en six mois) contre 388 000 euros dans le 2ème arrondissement. Arrondissement parmi les plus chers de Lyon (derrière le 6ème), le 2ème a cependant perdu -5,5% en six mois sur le coût moyen d’un T3 neuf.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers