Immobilier à Aix-en-Provence : des biens pour toutes les bourses

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Depuis plusieurs années déjà, la reprise s’est amorcée, puis accélérée, sur le marché immobilier d’Aix-en-Provence. La douceur de vivre séduit toutes les générations, des étudiants aux retraités, en passant par les jeunes actifs. Et devenir propriétaire n’est pas seulement réservé aux budgets les plus importants.

Quelques généralités sur le marché immobilier d’Aix-en-Provence


Aix-en-Provence est une ville qui jouit d’une très bonne réputation. À la fois cité d’art, d’histoire et ville d’eau, nombreux sont les nouveaux habitants à souhaiter poser leurs valises chaque année. Preuve en est, depuis 2015, la demande est forte pour les appartements du centre-ville, mais également pour les maisons, plus grandes et plus familiales, en proche périphérie.


La demande la plus marquée est relevée pour les biens vendus entre 100 000 et 500 000 euros. Une fourchette de prix très large qui permet à toutes les bourses de devenir propriétaire. Alors oui, certains logements sont plus coûteux que d’autres, c’est le cas, par exemple, des beaux hôtels particuliers du côté de Mazarin, mais d’autres secteurs d’Aix-en-Provence sont tout aussi agréables à vivre et affichent des prix de l’immobilier qui dépassent rarement les 2 800 euros le m².

Le centre-ville d’Aix-en-Provence toujours plébiscité


Nous l’avons dit, toutes les populations se retrouvent à Aix-en-Provence. Étudiants, actifs ou retraités, tous ont tendance à se diriger vers le centre-ville ou ses proches environs pour résider. C’est pourquoi les biens du secteur, Mirabeau et place du Palais en tête, sont particulièrement prisés par les acheteurs comme par les investisseurs. Aujourd’hui, et avec les conditions d’emprunt encore très intéressantes, il est possible de devenir propriétaire du T3 à rafraîchir dans un immeuble des années 60 pour 200 000 euros.


Même les travailleurs marseillais ont depuis deux ans tendance à venir s’installer à Aix-en-Provence pour profiter d’un quotidien serein, pour leurs enfants notamment.

L’ouest d’Aix-en-Provence et ses opportunités


À l’ouest de la ville, l’offre résidentielle est particulièrement convoitée. Les familles recherchent un bien dans les secteurs des Granettes, de Saint-Mitre, de Molière ou encore de le Pey Blanc. Nombreuses sont ici les maisons individuelles et les copropriétés à taille humaine qui suscitent l’intérêt des acheteurs. Le secteur propose également des logements neufs et peu énergivores, intéressant plus particulièrement les primo-accédants.


On y trouve des biens de qualité avec, très souvent, de beaux espaces extérieurs. Pour devenir propriétaire, il faut ici compter entre 300 et 400 000 euros pour une superficie de 70 à 110 m². Les maisons avec jardin de 130 à 250 m² changent de main pour 600 à 900 000 euros.

Les jeunes couples construisent leur maison


Sur le marché immobilier d’Aix-en-Provence et environ, beaucoup de jeunes couples choisissent de faire construire leur maison individuelle. Les nouveaux arrivants retraités privilégient également cette option. Non loin du centre-ville, il faut compter entre 450 et 500 000 euros pour une parcelle de 1 000 m². Plus on s’éloigne, plus les prix baissent. Dans les communes de Couteron ou de Ventabren par exemple (20 minutes d’Aix-en-Provence), la même superficie se négocie pour 250 000 euros.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers