Location à Lyon : des loyers chers mais stables

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C’est une première, l’Observatoire local des loyers de l’agglomération lyonnaise a rendu ses chiffres pour 2016 publics. Sous la direction de l’Agence d’urbanisme, ces données révèlent que la location à Lyon affiche des prix chers mais qui restent stables.

Location à Lyon : comment se positionne le marché ?


En 2016, il fallait compter une moyenne de 11,7 euros le m² pour une location à Lyon. La capitale des Gaules se positionne derrière Paris et ses 18,7 euros le m², Nice et ses 13,3 euros le m² et Montpellier et ses 11,9 euros le m². Lyon est à égalité avec Marseille.


Si l’on élargit le périmètre d’étude, le loyer moyen dans l’aire urbaine de Lyon (Beaujolais compris) passe à 11,1 euros le m², soit une différence très faible avec la location à Lyon intra-muros.

La location à Lyon reste stable


Le montant de la location à Lyon ne varie que très peu depuis 2014. Ces précédentes données n’avaient pas été publiées par l’Observatoire. Ces mêmes chiffres démontrent également que les écarts entre les hausses annuelles et les remises en location sont très peu élevés. « On note 0,7 euro de différence entre une relocation et un loyer en stock » explique le président de l’Agence d’urbanisme de Lyon, Michel Le Faou.


Cette tendance est caractéristique de Lyon car dans les grandes villes françaises, les tarifs de relocation sont généralement orientés à la hausse. On observe +0,8 euro à Marseille, +1 euro à Lille et +1,2 euros à Bordeaux (données entendues au m²).

Peu de différences entre les arrondissements


Selon les données de l’Observatoire toujours, il semblerait qu’il ne coûte pas vraiment plus cher de se loger d’un secteur à un autre. L’étude a découpé la ville en sept zones seulement. De l’une à l’autre, l’écart de prix au m² est de 1 euro au maximum. Les loyers les plus élevés sont, sans grande surprise, observés dans le 6ème arrondissement.

La typologie des logements en location à Lyon


Logique, le taux de rotation le plus élevé est observé sur les petites surfaces comme les studios ou les T1 à Lyon (comme dans d’autres grandes villes). Les petits logements appellent également les loyers les plus importants au m² : 14,4 euros le m² pour un T1 contre 9,2 euros pour un T5.


Surprenant, un quart des loyers des T1 est loué en dessous de 12,6 euros le m² quand un quart est affiché à plus de 17,3 euros le m².


L’amplitude la plus faible est observée sur les T3 : entre 9,1 euros et 11,7 euros le m².

Le neuf plus cher que l’ancien


Dans Lyon intra-muros comme en périphérie, les loyers des appartements neufs sont plus élevés que ceux des logements anciens. Il apparaît également que lorsque l’on passe directement par un particulier pour trouver sa location à Lyon, les prix sont supérieurs de 0,5 euro le m² en comparaison d’un logement loué par un professionnel.


Enfin, les petits budgets s’éloigneront du centre de la capitale des Gaules pour se diriger vers le Beaujolais. Le loyer moyen est affiché à 8,9 euros le m². Un bon compromis pour habiter près de Lyon en maîtrisant son budget logement.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers