Crédit immobilier : un mois d’août (lui aussi) placé sous le signe des taux plancher

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Au mois d’août 2016, les taux de crédit immobilier ont continué leur baisse effrénée. Ils atteignent un petit 1,48% hors assurance en moyenne, contre 1,55% au mois de juillet selon les chiffres publiés lundi 5 septembre par l’observatoire Crédit Logement/CSA.

Les taux de crédit immobilier en détails


Les emprunteurs français se sont donc endettés à 1,48% hors assurance en août 2016. Dans le détail, les taux de crédit immobilier toutes durées confondues sont affichés à 1,42% dans l’ancien contre 1,59% dans le neuf. En toute logique, moins la durée de l’emprunt est longue, moins les taux sont élevés. Au mois d’août toujours, ils sont de 1,34% hors assurance sur 15 ans, de 1,57% sur 20 ans et de 1,86% sur 25 ans. Au global, entre octobre 2015 et fin août 2016, les taux ont chuté de 0,76%.

Pourquoi les taux de crédit immobilier continuent à baisser ?


L’observatoire Crédit Logement/CSA explique que « La baisse est toujours rapide, accompagnant la faiblesse des taux constatés sur les marchés obligataires. Elle exprime ainsi les conséquences des orientations monétaires des banques centrales et les comportements anxiogènes des investisseurs ».


Aujourd’hui, le taux d’emprunt de l’États français à 10 ans, aussi appelée OAT à 10 ans, est affiché à 0,24%, inférieur au mois précédent. Une baisse qui se « répercute aussi, depuis la fin du printemps, sur la réduction de la durée des crédits » affirme l’observatoire. « Celle-ci est rendue possible par la baisse des taux, sans que cela n’affecte les charges de remboursement des emprunteurs qui continuent de se réduire »

Un crédit immobilier de moins en moins long


Tous ces mécanismes entraînent ainsi une diminution de la durée du crédit immobilier moyenne. Affichée à 212 mois soit 17,6 années en mai 2016, elle a chuté à 209 mois soit 17,4 années en juillet 2016 pour s’établir à 208 mois en août 2016.

Des renégociations de crédit immobilier très nombreuses


Face à ces taux qui continuent à baisser, les anciens emprunteurs ne cessent de renégocier. Les renégociations pèsent presque pour moitié dans les nouveaux prêts immobiliers. En juin 2016, elles représentaient 39,1% de la production de nouveaux crédits, grimpant à 44,4% en août 2016. Mais le record est toujours détenu par le mois d’août 2015 et ses 58% de renégociations.


En pratique, renégocier son crédit immobilier peut se révéler très avantageux sous certaines conditions. Les plus belles renégociations opèrent lorsque le capital restant dû est de plus de 70 000 euros et que la durée de remboursement résiduelle est au moins de deux tiers (un tiers si l’écart entre le taux initial et celui du marché est de plus de 0,7 point) selon l’analyse du courtier Empruntis. Vous êtes dans ce cas de figure ? N’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre les banques pour renégocier votre taux et peut-être, économiser des milliers d’euros sur le coût global de votre crédit immobilier.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers