Hausse des prix de l’immobilier : un indicateur de bonne santé du marché

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Un tel mouvement haussier ne s’était pas produit depuis début 2012. Les prix de l’immobilier dans l’ancien sont en hausse sur un an selon les derniers chiffres des notaires de France. Le nombre de transactions augmente également, atteignant le niveau record de 2008-2099, période d’avant crise.

Des prix de l’immobilier quasi stables et un marché équilibré


La dernière note des notaires de France fait état d’un marché « idéal » qui devrait amener un « rééquilibrage de l’offre et de la demande et donc du rapport vendeur/acquéreur ». Il faut dire que tous les éléments sont réunis pour faire de ce secteur économique un secteur phare en 2016. Taux d’intérêt au plancher, PTZ+ revu, loi Pinel boostée, prix de l’immobilier stables ou en légère hausse… Les indicateurs sont au vert !

Hausse des prix de l’immobilier ancien


Cela peut sembler paradoxal, mais la hausse des prix de l’immobilier ancien est une bonne nouvelle pour le marché. Alors qu’ils baissaient depuis 2012, ils enregistrent une hausse de 0,5% au premier trimestre 2016 en comparaison du dernier trimestre 2015 selon l’indice Notaires de France-Insee. Mais en quoi est-ce une bonne nouvelle ? Cette augmentation signifie que les acheteurs sont de retour, tant sur le marché de l’immobilier neuf que de l’ancien. La demande permet ainsi d’augmenter légèrement les prix. Mais pas de panique, les autres mécanismes (taux bas, aides à l’achat…) permettent d’amortir cette hausse.


Plus significatif encore, les prix de l’immobilier dans l’ancien sont en hausse sur un an avec +0,3%. La dynamique est donnée par la vente de maisons dont les prix ont augmenté de +1% sur un an.

Prix de l’immobilier : hausse prévue à Paris


Dans la capitale, le prix moyen d’un appartement ancien anticipé pour août 2016 est de 8 180 euros le m². La hausse trimestrielle atteindrait donc les +2,2%. Même chiffre attendu pour la variation annuelle à Paris avec un prix au mètre carré maintenu à 8 000 euros le m² en 2015 et dans les premiers mois 2016.

Hausse annuelle des transactions


Fin avril 2016, le nombre de transactions était de 830 000 soit une hausse de 19% sur un an. Les statistiques de professionnels de l’immobilier et des analystes démontrent aujourd’hui que la tendance devrait se poursuivre. Prévisions confirmées par les notaires de France.  


Mais attention, cette embellie, si réelle soit elle, pourrait voir le ciel s’assombrir. La tendance positive du marché s’essoufflerait en cas de remontée des taux de crédit immobilier. Un autre moteur de dynamisme sera alors nécessaire pour maintenir le marché.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers