Prix de l’immobilier : la France en seconde position des pays les plus chers d’Europe

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Derrière le Royaume-Uni, la France est aujourd’hui le pays qui affiche les prix de l’immobilier les plus élevés d’Europe. Avec un budget de 200 000 euros, un ménage devient propriétaire de 50 mètres carrés seulement selon une étude de la société d’audit Deloitte.

Prix de l’immobilier : 19 pays passés au crible


La société d’audit Deloitte vient de réaliser une étude intitulée Property Index. Dans cette analyse, elle relève les superficies possiblement achetées dans 19 pays d’Europe avec 200 000 euros. Et l’on voit rapidement que tous les propriétaires européens ne sont pas égaux.


Ainsi, avec un budget de 200 000 euros, il est possible de s’offrir 39m² au Royaume-Uni, 50m² en France, 84m² en Italie, 94m² en Belgique et 97m² en Allemagne.

Prix de l’immobilier : un effort inégal


L’étude met également en avant l’effort à fournir par les Européens pour acheter leur propriété. Il ressort ainsi que les Italiens, les Français et les Irlandais doivent investir 6 à 8 années de salaire pour devenir propriétaire quand ce chiffre tombe entre 3,3 et 4,4 années pour les Allemands, les Hollandais et les Belges.

Les prix de l’immobilier neuf en Europe


L’étude de la société d’audit Deloitte cartographie également les prix de l’immobilier neuf dans les 19 pays étudiés. Il apparaît que le Royaume-Uni excède la barre de 5 000 euros/m², suivi par la France et ses 4 000 euros/m² puis par l’Irlande et ses 3 200 euros/m².

2015, une bonne année pour le marché résidentiel


2015 a été « une bonne année pour le marché résidentiel français », affirme Deloitte. Les volumes de ventes ont en effet augmenté de 15% dans l’ancien. L’immobilier neuf a quant à lui vu une croissance accrue des mises en chantier.


La Russie est le pays qui a construit le plus de logements par habitant en 2015 avec 8,4 biens mis en chantier pour 1 000 habitants. Elle est suivie par l’Autriche et ses 7,5 biens pour 1 000 habitants puis par la France et ses 5,5 biens pour 1 000 habitants.


L’Italie et le Portugal ont quant à eux mis seulement 0,8 bien en chantier pour 1 000 habitants l’année passée.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers