Les métiers de l’immobilier : le salaire des concierges

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Dans votre immeuble, vous avez peut-être un concierge. Sérieux, discret, polyvalent, il participe activement à la vie de la copropriété. De l’entretien à la logistique en passant par la surveillance et la médiation, le gardien d’immeuble est partout. Mais à votre avis, quel peut être le salaire des concierges ?

Sur quelle base est calculé le salaire des concierges ?


Le salaire des concierges est dicté par la Convention collective des concierges et gardiens d’immeubles. Sur ces grilles, l’on retrouve deux catégories :


•    La catégorie A : les gardiens très souvent non logés qui répondent à un régime de droit commun.
•    La catégorie B : les gardiens disposant d’une loge de fonction qui répondent au régime dérogatoire.


Un tiers seulement des concierges sont recensés dans la catégorie A. Leur salaire est généralement compris entre le SMIC (1466,62 euros par mois bruts) et 1 707 euros mensuels nets sur une base de 151,67 heures par mois.  


Les concierges de catégorie B (une grande majorité) voient leur salaire calculé sur un barème d’évaluation des tâches en unités de valeur. Le nombre de biens gérés rentre également en compte. Le salaire moyen est calculé sur une base de 12 500 unités de valeur pour un salaire compris entre 1 632 et 1 892 euros mensuels nets.


Côté chiffres, on compte en France 59 400 concierges et gardiens. Les femmes toucheraient en moyenne 1 598 euros nets par mois pour exercer contre 1 703 euros nets pour les hommes.

Salaire des concierges et avantages


Au salaire des concierges sont également ajoutés quelques avantages non négligeables. Ils peuvent en effet profiter d’un logement sur place et autres gratifications.
Pour le logement, le loyer des concierges est plafonné à 240 euros mensuels incluant électricité, eau, gaz, chauffage…).


Pour compléter leur salaire, les concierges profitent également des permanences de nuit à hauteur de 150 euros, du tri sélectif, de la sortie des poubelles ou encore de leur ancienneté. Cette dernière permet d’augmenter son revenu mensuel de 3% tous les trois ans, dans la limite de 18 ans.


En comptant également les étrennes versées par certains copropriétaires à leur concierge, cette profession permet facilement d’atteindre une rémunération mensuelle nette de 3 000 euros.

Une nouvelle grille de rémunération à l’étude


Chaque année en France, les vocations sont de plus en plus nombreuses pour devenir concierge. Il est aujourd’hui nécessaire d’obtenir un diplôme de certification professionnelle. Pour encadrer davantage la profession, une réforme validée en 2015 prévoit la mise en place d’une grille de rémunération actualisée. Elle reposera sur six critères : le relationnel, l’autonomie, l’encadrement, le niveau de formation et les compétences administratives et techniques. Chaque capacité donnera un certain nombre de points. Ces points serviront ensuite de base aux syndicats de copropriétaires et aux employeurs pour calculer le salaire des concierges.


Source : Le Figaro.fr

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers