Prix de l’immobilier en France : tendances et prévisions 2016

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

En juillet 2015, l’agence de notation Standard & Poor's publiait son étude biannuelle sur les marchés de l’immobilier en Europe. Elle laissait alors présager d’une stabilité des prix de l’immobilier en France en 2016 pour une augmentation de +3% en 2017. Zoom sur les tendances dans l’hexagone.

Prix de l’immobilier en France : entre stabilité et rebond


Il semble que les professionnels ne tablent plus sur une baisse des prix de l’immobilier en France. Alors que Standard & Poor's envisage stabilité en 2016 et hausse en 2017, Xerfi, analyste de marchés économiques, envisage une hausse des prix de la pierre dès cette année (+1,7% dans l’ancien et +2,1% en 2017).


Quant aux ventes, la barre symbolique des 800 000, neuf et ancien confondus, pourrait être dépassée en 2017. Selon Xerfi toujours, « un nouveau cycle haussier est enclenché ». « Si les ventes sont reparties, expliquent les experts, c'est que les acheteurs n'anticipent plus de baisses de prix et qu'ils jugent le moment opportun pour franchir l'étape avec des taux d'intérêt de nouveau collés à leur plancher. » Entre conditions de financement avantageuses, aptitudes des banques à prêter, PTZ+ renforcée et loi Pinel prolongée d’une année, le marché immobilier français pourrait retrouver son dynamisme cette année. Le retour des investisseurs en loi Pinel sur le marché du neuf peut déjà en témoigner depuis janvier 2016.

Prix de l’immobilier en France : les grandes tendances dans les départements

 

Les données collectées par MeilleursAgents.com permettent de se faire une bonne idée des prix de l’immobilier en France au m². Les tendances sont plurielles en fonction des territoires. Ainsi, dans des départements comme l’Allier, les Vosges et l’Aveyron, le prix moyen au m² ne dépasse pas les 1 300€. A contrario, à Paris, dans le Val-de-Marne, dans les Hauts-de-Seine ou encore dans les Alpes-Maritimes, ils dépassent largement les 4 000€.


Au cas particulier, le département de Paris affichait, au 1er avril 2016, 8 156€/m² en moyenne neuf et ancien, maisons et appartements confondus. Selon les mêmes critères, les Hauts-de-Seine proposaient 5 490€/m². Opposition totale, la Creuse et ses 890€/m² et la Meuse et ses 915€/m².

Prix de l’immobilier en France : les tendances dans les grandes villes


C’est évidemment à Paris que les prix de l’immobilier sont les plus élevés. Pour devenir propriétaire d’un appartement dans la capitale (hors frais d’agence et de notaire), il faut compter 7 775€/m². Elle est suivie par Cannes et ses 5 488€/m², Antibes et ses 4 345€/m², Lyon et ses 3 237€/m² et Marseille et ses 2 416€/m².
Certaines villes de France affichent un recul des prix. C’est le cas de Nîmes et ses -5,2% et Grenoble et ses -4,5% quand d’autres se portent mieux : Nantes et ses +3,2% et Bordeaux et ses +2% pour les citer.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers