Menu

À la Une de l’automne de l’immobilier neuf

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Retour au bureau, rentrée des classes, tout le monde est à son poste ! L’automne est un temps fort pour les petits et les grands mais aussi pour certains secteurs plus particuliers. C’est le cas de celui de l’immobilier. Une fois le rush de la rentrée passé, l’automne de l’immobilier neuf fait son attendu retour, porté par les projets d’investissements locatifs et d’accès à la propriété des particuliers. Crise sanitaire ou pas, contexte un peu bousculé ou non, 2021 prouve une nouvelle fois que cette période est un temps fort pour les acteurs de l’immobilier neuf et pour les porteurs de projets. À la Une de l’actualité immobilière, voici ce que vous pouvez retrouver.

2021, une année forte pour l’immobilier (neuf)

Les années se suivent et ne se ressemblent pas toujours (et heureusement). Rétrospectivement, 2016 et 2017 ont été des années exceptionnelles, 2018 a été plus mitigée, 2019 s’est illustrée pour sa stabilité et ses records, 2020 a été celle de tous les possibles positifs comme négatifs, de tous les extrêmes suite à la crise sanitaire… 2021 est quant à elle empreinte d’attentes très fortes et notamment en cette rentrée. Évidemment, nous ne sommes pas tout à fait sortis de la pandémie, évidemment, des incertitudes demeurent et obscurcissent parfois les tableaux, mais les voyants restent majoritairement au vert pour lancer un projet immobilier. Entre les dispositifs de défiscalisation, comme la loi Pinel, et ceux de soutien à l’accession comme le PTZ, Prêt à Taux Zéro, les particuliers ont de bonnes raisons de se décider. D’autant que les taux d’emprunt restent historiquement bas et les conditions accordées par les banques très positives. En résumé, l’actualité immobilière nous le confirme, l’automne de l’immobilier 2021 est digne d’intérêt pour tous les porteurs de projets.

Le retour en force des salons de l’immobilier neuf

Ils vous avaient manqué ? Voici le grand retour des salons de l’immobilier neuf. Temps forts des rentrées, ces événements n’ont pas pu avoir lieu l’an dernier suite à l’épidémie. Au printemps 2021, les salons de l’immobilier neuf et ancien ont eux aussi été annulés. Les annonces de leur réouverture étaient donc attendues de pied ferme et pour cause : ils permettent aux particuliers et aux professionnels de se retrouver et de se compléter. Les porteurs de projets peuvent en effet rencontrer une palette d’acteurs pour les aiguiller dans leur dessein, qu’il s’agisse de réaliser un investissement locatif ou d’acquérir une résidence principale. Ils ont ici l’opportunité de prendre de précieux conseils grâce à la présence des promoteurs, des commercialisateurs, des constructeurs mais aussi des courtiers ou encore des notaires. Une bonne occasion de glaner toutes les informations nécessaires à la concrétisation du projet auprès de professionnels qualifiés et sans se disperser. Gain de temps assuré ! Les salons de l’immobilier sont aussi l’occasion d’assister à des tables rondes, des conférences ou même des débats autour de la pierre, des informations immobilières, des mesures à venir…


Vous ne souhaitez pas vous déplacer ? Depuis la crise sanitaire, nombreux sont les professionnels de l’immobilier à proposer des services dématérialisés comme la signature électronique des contrats de réservation. Les salons de l’immobilier sont également largement passés à l’heure de la digitalisation proposant des diffusions ou des rediffusions des temps forts en direct ou en différé.


De Paris à Montpellier en passant par Lyon, renseignez-vous sur les événements immobiliers organisés près de chez vous tout au long de l’automne, en ligne ou auprès de votre mairie.

Les dispositifs phares de l’automne de l’immobilier neuf

Les acquéreurs sont friands des dispositifs fiscaux. Et pour cause, il existe certainement un mécanisme adapté pour alléger le coût de votre achat immobilier. En cet automne de l’immobilier neuf, la demande est boostée par deux d’entre eux :


- La loi Pinel qui permet aux investisseurs de réaliser un placement fiable et pérenne dans les zones tendues, à savoir celles dans lesquelles l’offre est inférieure à la demande. Tout en investissant dans la pierre, les particuliers peuvent ainsi considérablement réduire leurs impôts. En échange d’un logement mis en location en respectant des plafonds de loyers et de ressources, les investisseurs choisissent de louer leur logement 6, 9 ou 12 ans tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% calculée sur un maximum de 300 000€ et de deux investissements par année. Astuce : le logement neuf Pinel peut être loué à un ascendant ou un descendant du bailleur. Profitez de la loi Pinel 2022 avant les évolutions annoncées pour 2023 du dispositif de défiscalisation préféré des Français.


- Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro aide grandement à l’achat d’une première résidence principale. Réservé aux primo-accédants, il permet de solvabiliser de nombreux ménages qui peuvent financer jusqu’à 40% du coût de leur achat immobilier neuf le plus souvent sans rembourser d’intérêts par la suite. Des milliers d’euros sont ainsi économisés sur le projet global.

Des conditions d’emprunt favorables en cette rentrée de l’immobilier

Voici l’un des leviers majeurs pour booster les projets immobiliers. Les taux d’intérêts restent en effet historiquement bas et les records à la baisse ne cessent d’être égalés voire battus. Les bons profils peuvent ainsi bénéficier de taux d’emprunt exceptionnellement bas et de conditions très favorables. Pour obtenir les meilleures conditions de financement, faites appel à un courtier pour vous aider et vous épauler.

L’automne de l’immobilier, le bon moment pour se lancer

Si chaque période a ses atouts pour débuter un projet immobilier, l’automne est particulièrement propice à sa réalisation. En effet, avec les indicateurs positifs précédemment évoqués, vous comprenez rapidement que toutes les cartes sont de votre côté. Plus encore parce que les banques ont des objectifs commerciaux à réaliser avant la fin de l’année et seront donc d’autant plus enclines à accorder des conditions d’emprunt attractives pour attirer de nouveaux clients.


Autre donnée à avoir en tête : l’offre, immobilier neuf en tête, a tendance à se raréfier sur le marché. Plusieurs facteurs couplés comme la crise sanitaire, le report des élections municipales ou encore les équipes changeantes à la gouvernance des grandes villes ont en effet mis à mal une multitude de projets. Le stock théorique de logements neufs à la vente est actuellement de moins de 10 mois ce qui est bas, très bas. En fonction des villes, cette temporalité peut même baisser comme à Angers (5,3 mois), au Havre (6,5 mois) et à La Rochelle (6,6 mois). « Entre 2017 et 2021, plus de 50 000 logements collectifs autorisés auront été perdus, avec une chute limitée aux seules zones réputées tendues depuis 2 ans », explique Pôle Habitat FFB (Fédération Française du Bâtiment).


Avec des ventes qui repartent à la hausse, la pénurie guette. C’est donc le moment de profiter de l’offre disponible pour mener votre propre projet. Consultez notre catalogue de programmes immobiliers neufs en France pour ne rien manquer. Et qui dit pénurie dit… prix orientés à la hausse. Alors que les tarifs des logements neufs sont restés globalement stables au cours du premier semestre 2021, d’autres grandes villes les ont vu progresser à vitesse grand V. C’est le cas du Mans et ses +14,1% par exemple mais aussi d’Orléans et ses +10,8% ou encore de Clermont-Ferrand et ses +11,3%.


L’automne est-il selon vous la période propice à la réalisation de votre projet immobilier ? Oui ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf pour vous accompagner dans toutes les étapes de votre achat. Gain de temps et d’énergie assuré !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
439 avis clients