Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Immobilier neuf : quelles sont les demandes des acheteurs ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’immobilier neuf est un segment du marché très demandé, davantage encore par les primo-accédants mais aussi, et de plus en plus, par les locataires. Suite à la crise sanitaire qui a débuté il y a plus d’un an maintenant, les acquéreurs sont plus que jamais demandeurs d’un logement récent et ce, pour différentes raisons, avantages de l’immobilier neuf en tête. Les envies et besoins dans le secteur ont aussi évolué, donnant lieu à de nouvelles tendances. Entre demandes et exigences, zoom sur l’actualité immobilière.

Cap sur l’immobilier neuf pour profiter d’espace et d’extérieur

Parmi les futurs acheteurs, il y a ceux qui ne jurent que par la maison neuve. Les villas ont en effet la cote auprès des acquéreurs, véritable graal pour certains. Selon une récente étude menée par SeLogerNeuf, 42% des potentiels acheteurs ont dans l’idée de faire construire la maison de leurs rêves. Depuis mai dernier, la part de celles et ceux qui veulent devenir propriétaires d’une maison a considérablement augmenté. Ce point-clé révèle l’envie d’espace des accédants. Dans une maison, il y a plus de place, des extérieurs de type terrasse et jardin mais aussi la possibilité d’aménager des coins pour chacun, notamment en cas de télétravail.


Plus encore qu’une maison neuve, les acquéreurs sont en quête d’un logement neuf confortable prolongé par un extérieur. En plus des extérieurs généralement retrouvés dans les villas, un balcon ou une loggia fait très bien l’affaire pour une grande majorité de particuliers. Ce qu’ils veulent : pouvoir mettre le nez dehors. Les confinements ont laissé des traces et des envies dans les esprits.


L’étude SeLogerNeuf révèle également que 55% des porteurs de projets immobiliers neufs sont des primo-accédants, à savoir des personnes qui n’ont jamais été propriétaires ou pas depuis deux ans au minimum. Du côté de l’ancien, cette part est de 40%. L’on peut donc dire que l’immobilier neuf est prisé lors d’une primo-accession. Mais attention, crise sanitaire oblige, les besoins ont évolué. Le logement neuf doit donc respecter une stricte liste de critères bien définis.

Quels sont les indispensables du logement neuf pour les acheteurs ?

S’il est un constat évident, c’est celui de l’impact de la Covid-19 sur le marché immobilier et sur les certitudes auparavant bien établies. Personne, pas même les meilleurs analystes et experts du secteur n’auraient pu prédire où en serait le marché un an après le début de cette période troublée. Du côté du logement, il y a bien eu un avant et un après confinement.


Alors que, tournant en rond dans notre chez nous, obligé(e) de télétravailler bien souvent, nous avons tous pris conscience des limites de notre logement, de notre habitation qui n’était pas/plus ce doux cocon que nous imaginions. Passer plus de temps chez soi amène à voir les choses différemment, c’est une évidence. C’est ainsi que les particuliers ont considérablement revu leurs priorités et leurs critères de choix dans leur quête du logement neuf idéal. Sans grande surprise, 23% des répondants à l’enquête SeLogerNeuf ont affirmé que posséder un espace extérieur de type balcon, terrasse ou jardin privatif était tout simplement indispensable. Impossible pour eux de signer une réservation si ce critère n’est pas respecté. En fonction des localités et des supports, les recherches d’un logement avec extérieur ont augmenté de 10 à 41%. Considérable ! Cette volonté se traduit par une quête de logement neuf avec plus de m². Les familles par exemple se penchent vers des T4 ou T5 de plus de 100 m² lorsque le budget les y autorise.


Evidemment, il serait faux d’affirmer que ces tendances n’existaient pas du tout avant la Covid-19. Certains acquéreurs avaient déjà pour critères l’espace et l’extérieur. Mais c’est bien l’augmentation considérable quant à ce type de logement neuf qui les renforce. Les Français ont envie d’être bien chez eux, même s’ils doivent y rester pendant des semaines ou des mois. C’est donc avant tout la perception du logement qui a changé. Il ne s’agit plus simplement d’un lieu de passage entre les journées au bureau, les activités et les loisirs, mais bien d’un lieu de vie à part entière qui permet à la fois de vivre, de travailler pour certains, de dormir, de manger, de se détendre…

Les particuliers maintiennent leur projet immobilier neuf

Autre tendance qui était il y a quelques mois encore difficile à prévoir : les Français n’ont pas abandonné leur projet d’achat immobilier neuf. S’ils ont perdu confiance en les politiques, en l’avenir économique ou en l’avenir tout court pour les plus pessimistes, l’immobilier, la pierre, est une valeur refuge immuable et solide. Selon l’enquête SeLogerNeuf, 37% des particuliers en quête d’un logement neuf pour accéder à la propriété en sont convaincus : le moment est bien choisi pour devenir propriétaire et miser sur l’immobilier neuf.


Pour plus de la moitié des Français qui veulent devenir propriétaires, l’immobilier est une valeur sûre qui ne leur fera pas défaut.


Mais là encore ne nous voilons pas la face, plus la crise dure plus les certitudes sont ébranlées. Preuve en est, en septembre 2020, 41% des répondants affirmaient que le moment était idéal pour accéder à la propriété et 57% que la pierre représentait un placement sûr. Une légère baisse de l’optimisme est donc constatée entre l’automne 2020 et ce début de printemps 2021.


Mais pourquoi les potentiels acquéreurs sont en proie aux doutes ? 38% évoquent une peur des hausses des prix de l’immobilier neuf dans les six prochains mois quand 37% tablent sur une remontée des taux d’intérêt sur la même période. Des doutes qui peuvent être contrés en passant à l’action immédiatement ! Ainsi, les acheteurs peuvent profiter de taux au plancher et de prix connus et maîtrisés sans faire de saut dans l’inconnu.


Bon à savoir : selon le dernier baromètre SeLogerNeuf, le prix moyen au m² dans l’immobilier neuf était de 4 898€ au second semestre 2020 en France entière.

Quelle localisation pour les achats immobiliers neufs ?

Selon les données SeLogerNeuf, les Franciliens mais aussi les habitants du nord-est de la France ont tendance à se diriger vers les programmes immobiliers neufs situés dans le nord-ouest et dans le sud-est. Mais les Franciliens révèlent une tendance faite d’exception. Les projets d’acquisition sont en effet principalement menés dans la région d’origine des particuliers.


S’il y a un bien un mouvement qui pousse les acheteurs vers la périphérie plus verdoyante, il reste léger et l’exode dont nous avons tant parlé dans l’actualité immobilière n’a finalement pas lieu, pour le moment. Il est cependant exact qu’un phénomène de périurbanisation est en cours, plus particulièrement dans les grandes villes de France, à savoir Lyon, Marseille, Paris, Bordeaux, Nice, Nantes, Toulouse, Strasbourg et Montpellier. Cette périurbanisation repousse les frontières de la ville, ces villes qui devant la démographie toujours plus importante étendent leurs périphéries. Se mettre au vert oui pour certains acquéreurs, mais pas trop loin de leur ville de cœur !


Si comme de nombreux particuliers vous souhaitez rester en ville mais dans un logement neuf confortable, optimisé et avec espace extérieur, consultez sans attendre notre vaste catalogue de programmes immobiliers neufs en France. Votre bien coup de cœur, celui qui répond à vos envies et besoins, est à portée de clic.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
405 avis clients