Les Français négligent les détecteurs de fumée... et vous ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Obligatoires depuis cinq ans maintenant, les détecteurs de fumée ne sont pourtant pas encore installés dans tous les foyers français. Et lorsqu’ils le sont, leur entretien n’est pas toujours assuré. Zoom sur les derniers chiffres qui ne présagent rien de bon pour la sécurité dans les maisons et appartements des particuliers.

Détecteurs de fumée : les Français peuvent mieux faire


Aujourd’hui, 88% des ménages français sont équipés d’un détecteur de fumée à leur domicile. Mais 53% n’en ont qu’un seul et 40% ne l’entretiennent jamais selon une récente étude commandée par Lifebox et menée par OpinionWay (1 047 personnes de 18 ans ou + ont été sondées entre le 16 et le 17 octobre 2019). L’équipement est pourtant obligatoire depuis le 8 mars 2015.


La dernière version de cette étude date de 2015. Elle révélait un pourcentage de ménages équipés de trois points inférieur. Cette augmentation du nombre de détecteurs de fumée dans les espaces privatifs amène une note positive : les Français sont de plus en plus conscients qu’ils doivent installer ce petit équipement.

Un seul détecteur de fumée reste insuffisant


88% des Français équipés mais 53% d’un seul détecteur de fumée. Un pourcentage largement insuffisant qui grimpe même jusqu’à 63% en région parisienne. Et pourtant, à partir du trois pièces, les particuliers sont tenus de posséder au moins deux détecteurs de fumée. Un chiffre qui révèle un constat en demi-teinte mais surtout un vrai problème de sécurité dans les foyers.


Et lorsque l’on sait que les particuliers ne vérifient que peu ou pas le bon fonctionnement de leur appareil, il y a là matière à réflexion. Ils sont en effet 74% à s’assurer rarement que le détecteur de fumée est opérationnel (80% en région Ile-de-France).  40% des ménages n’entretiennent jamais leur équipement.


Bon à savoir : un détecteur de fumée doit être entretenu au minimum une fois par année. Pour cela, débranchez votre appareil, nettoyez-le puis remettez-le en marche.

Des mesures pour sensibiliser les Français à l’importance du détecteur de fumée


Commanditaire de cette étude, Lifebox tire aujourd’hui la sonnette d’alarme et propose des solutions concrètes pour améliorer le pourcentage de Français équipés et conscients des enjeux du détecteur de fumée :

• Après l’achat d’un équipement, le particulier obtient un certificat pour son assurance.
• Un SMS ou un email est envoyé deux fois par an au client pour lui rappeler d’effectuer l’entretien.
• Le particulier reçoit un SMS ou un email une fois par an pour qu’il pense à changer les piles. 
• Tous les détecteurs de fumée produits par Lifebox sont fabriqués en France.

Où installer un détecteur de fumée ?

Pour ceux qui l’auraient oublié (ou qui sont très en retard), voici où installer un détecteur de fumée sans attendre :


• Dans les espaces de circulation ou dans les dégagements qui mènent aux chambres.
• Dans les chambres.
• Dans les espaces qui comptent des appareils électroniques ou informatiques ; un bureau par exemple.

Mais attention, ne placez jamais votre détecteur à proximité de la cuisine ou de la salle de bains. Il risquerait de se déclencher fréquemment à cause de la vapeur chaude ou de la fumée de cuisine. Evitez également la proximité de la cheminée, de la chaudière, les espaces très aérés comme le garage ou encore l’emplacement près d’un néon qui risque de déclencher l’équipement très fréquemment.  

Le détecteur de fumée peut vous sauver la vie, assurez votre sécurité sans tarder !

Êtes-vous en règle dans votre habitation ? Combien de détecteurs de fumée possédez-vous et depuis quand ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers