Smart City : l'intelligence collective pour réinventer la ville d'Amsterdam

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Depuis 2009, Amsterdam fait figure de modèle lorsqu’il s’agit de ville intelligente. Le projet Amsterdam Smart City la place même dans le top 10 des villes les plus innovantes du monde.

Amsterdam, une Smart City à la pointe de l’innovation


Lancé en 2009, le projet Amsterdam Smart City a rapidement porté ses fruits. En avril 2016, la ville se voit décerner le titre de capitale européenne de l’innovation. Elle dédie alors logiquement son prix de 950 000€ à l’innovation et au cheminement vers la ville intelligente. 


Et l’histoire ne s’arrête pas là. En 2017, les Pays-Bas, propulsés en partie par Amsterdam, atteignent la troisième position du Global Innovation Index. En 2018, c’est à la seconde place, derrière la Suisse, que l’on retrouve le pays.

Qu’est-ce que le Global Innovation Index ?


Il s’agit d’un classement établi selon 7 variables. Des variables qui permettent de définir l’indice d’innovation de chaque pays, à savoir :


• Le cadre institutionnel, politique, légal et entrepreneurial.
• Le capital humain : éducation, Recherche et Développement.
• L’infrastructure : TIC, infrastructures, développement durable.
• La sophistication de son marché : accès au crédit et à l’investissement.
• La sophistication de son environnement professionnel.
• La production technologique : inventions et innovations.
• La créativité quand il s'agit d’innovation.

Pourquoi les Pays-Bas affichent des modèles de villes intelligentes ?


Alors que les Pays-Bas restent une « petite » nation, le niveau de performance technologique et la place de l’innovation sont remarquables. Il faut dire qu’à Amsterdam comme dans le reste du pays, la technologie est indissociable du développement. Elle est même inscrite dans l’ADN de ce pays qui l’a toujours utilisée à son avantage. Avec un quart de sa superficie en dessous du niveau de la mer, les technologies servent la nation avec comme objectif de cohabiter avec et de dompter l'environnement.

Amsterdam, la place des données dans la Smart City


Le critère majeur de la première ville intelligente des Pays-Bas est de proposer un accès aux données en open source. Chacun des citoyens peut donc consulter les données en toute liberté, y accéder en ligne et ajouter à l’envie des nouvelles informations. Les Amstellodamois sont eux-mêmes impliqués dans le développement de leur Smart City. Ils sont responsabilisés par les instances municipales qui soutiennent massivement les initiatives innovantes et technologiques. La ville d’Amsterdam possède même son propre incubateur de start-ups innovantes.


Mais les habitants ne comptent pas uniquement sur les collectivités pour s’inscrire dans la démarche de ville intelligente. Ils ont imaginé leurs propres quartiers en faisant appel à l’intelligence collective. Parmi les initiatives remarquables, il faut citer Amstel 3, un quartier situé au sud d’Amsterdam qui a intégré dans son fonctionnement Zo ! City, une plateforme d’échanges entre citoyens, associations, entreprises et mairie. Cet outil permet de faciliter le partage d’idées et de nouveaux projets.


Autre exemple, celui du laboratoire du quartier Buiksloteham. Ici les résidents testent leurs idées en matière d’énergies renouvelables, de construction, de production d’électricité ou encore d’alimentation, d’environnement et de transports.


La ville mise également sur les énergies renouvelables et intelligentes et sur le développement des infrastructures. Autant d’éléments qui font d’Amsterdam l’une des Smart Cities les plus importantes du monde, à égalité ou presque avec Tokyo, Paris, Londres, New York…

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers