Grand Paris : le Village Olympique, un nouveau chantier urbain d’avenir

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Considéré comme un équipement sportif par certains, le Village Olympique est pensé pour répondre aux besoins en hébergement liés aux Jeux Olympiques 2024. Mais ce complexe est envisagé par d’autres comme un véritable projet urbain d’avenir. Zoom sur une réalisation d’envergure.

Le Village Olympique au cœur du Grand Paris


Depuis quelques années, les équipements créés pour les différents volets des Jeux Olympiques sont envisagés comme des équipements pérennes. Leur vie après l’événement doit donc être pensée avant même la première pierre posée. Le Village Olympique du Grand Paris n’échappe pas à la règle. Ses bâtiments seront réutilisés après les JO 2024. Au total, le village prend place sur 51 hectares répartis entre Saint-Denis, Saint-Ouen et Ile-Saint-Denis. Les lieux ont donc de village le nom seulement. Le Village Olympique est pensé comme une partie intégrante des villes précitées. Pendant quelques mois, les habitants auront donc pour visée d’accueillir les 3 000 sportifs des Jeux Olympiques et Paralympiques. Mais ensuite ?

Les contraintes pour la construction du Village Olympique


« Le plan-masse du quartier conçu par Dominique Perrault et la Fabrique de la ville s’est imposé à tous les participants au concours. La problématique était totalement inversée puisqu’il fallait concevoir ces plots pour qu’ils forment une portion de ville à l’avenir tout en permettant d’accueillir 3000 athlètes pendant les Jeux » explique Olivier Wigniolle, directeur général d’Icade, promoteur aménageur de 4 lots.

Le Village Olympique comptera donc des bâtiments standardisés, égalitarisme pour l’accueil des champions oblige.

Contrainte également, les promoteurs (Icade, Nexity et Eiffage) sont tenus à un strict respect des délais. La construction du Village Olympique doit impérativement débuter au dernier trimestre 2020 : dépollution, démolition et reconstruction à neuf avec respect des dernières normes environnementales sont à l’ordre du jour.


« Généralement nous comptons deux ans de travaux avec un aléa pour les intempéries, ici nous devrions avoir trois ans tout compris » affirme Olivier Wigniolle.

L’avenir du Village Olympique dans le Grand Paris


Une fois les JO 2024 achevés, le Village Olympique sera en partie transformé. Les coordinateurs du chantier ont annoncé entre 4 et 6 mois de travaux pour rendre les logement commercialisables. Du côté de la Seine par exemple, les bâtiments s’élèveront sur 4 à 10 étages. Les logements intégrés seront sans aucun doute les plus recherchés et les plus chers à la vente. Les promoteurs nourrissent de grands espoirs pour leur commercialisation.


Icade par exemple possédera 245 logements sur les 652 créés dans cette zone. Leur mise en vente est d’ores et déjà annoncée. Les autres biens seront gérés par le promoteur au titre de logements sociaux, d’une résidence étudiante, d’espaces communs comme des espaces de coworking, un studio de danse… et de 9 300 m² de bureaux.


De nombreux équipements et configurations déjà présents dans les logements seront réutilisés mais une demi-année de travaux sera tout de même nécessaire pour la configuration finale des biens.


Premières mises en vente annoncées : juin 2025. De belles opportunités à prévoir dans un Grand Paris en complète refonte et mutation.


Que pensez-vous de la transformation du Village Olympique en futur lieu de vie ?

 

Source image : leparisien.fr/seine-saint-denis-93/jo-2024-le-futur-village-commence-son-marathon-11-02-2018-7553955.php

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers