Le logement de demain adapté à nos besoins

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les modes de vie évoluent et les logements aussi. Entre les enfants qui restent plus longtemps à la maison, le vieillissement de la population, l’envie de domotique et d’équipements connectés… le logement de demain n’a plus les mêmes enjeux. Petit tour d’horizon des besoins affichés aujourd’hui.

Plus de flexibilité pour le logement de demain


Même dans les appartements de cœur de ville, la recherche d’espace est toujours très présente. Les habitants veulent de la modularité pour que le bien s’adapte à leur mode de vie et à leurs envies au fil du temps. Ils souhaitent pouvoir « pousser les murs ». Alors que les intérieurs restent encore standardisés, les promoteurs commencent à se pencher sérieusement sur ce besoin de flexibilité. Comment ? En proposant « LA » pièce supplémentaire. Celle qui aura pour vocation d’accompagner la famille en fonction des besoins : un bureau dans un premier temps transformé en chambre d’enfant dans un second, pour se faire ensuite salle de jeux, bibliothèque ou encore chambre d’amis. On parle aujourd’hui de « pièce à la demande ».

Le logement de demain est astucieux

 

Mais cette « pièce à la demande » n’est pas toujours financièrement assumable par les acheteurs. Le prix du m² ayant tendance à s’envoler, dans les grandes villes surtout, il faut alors ruser. Certains promoteurs proposent ainsi une utilisation partagée. Si l’espace commun peut difficilement devenir une chambre d’enfants, il peut tout de même s’adapter à certains besoins : une chambre d’hôte pour accueillir famille et amis, une salle de réception pour organiser des événements, une bibliothèque pour échanger des ouvrages…

D’autres solutions plus insolites voient également le jour pour répondre à cette nécessité d’espace. Dans les immeubles anciens surtout, il est parfois possible d’ajouter une pièce sur la façade, accrochée avec des câbles en acier en face d’une fenêtre. Cette dernière sert de porte d’entrée pour ce nouvel espace.

Dernière option, la pièce supplémentaire avec entrée indépendante. Une parfaite solution pour accueillir des amis mais aussi pour loger un parent, un enfant en quête d’(un peu) autonomie ou même pour louer et générer quelques revenus supplémentaires.

Le logement de demain est partagé

 

Si chacun veut avoir son espace privé, les solutions d’habitat partagé se généralisent de plus en plus au sein des copropriétés. Les habitants aiment mettre en commun certains services comme l’utilisation de voitures ou de vélos mais également de lieux de vie et de loisirs. On peut aujourd’hui observer la multiplication de jardins potagers, de rooftops, de salles communes, de chambre d’hôtes, d’ateliers de bricolage mais aussi d’applications de covoiturage ou d’espaces de coworking…

Cette volonté de partage est également révélée par l’engouement pour la colocation et pour l’habitat intergénérationnel. Ce dernier est un excellent moyen de lutter contre l’isolement des personnes âgées. 

Contrairement à l’idée ancrée consistant à penser que l’habitat partagé est motivé par une volonté financière seulement, celle de faire des économies au quotidien, la donne a changé. Les habitants n’ont plus envie de vivre seuls, ils veulent partager leur quotidien et connaître leurs voisins.

Le logement de demain est éco-responsable et économique

 

Nombreux sont les acheteurs à se tourner vers l’immobilier neuf pour réaliser des économies au quotidien. Les habitants de demain ont conscience de l’impact du bâti sur l’environnement et sur leur porte-monnaie. En choisissant ce segment pour devenir propriétaires, ils sont assurés de bénéficier des dernières normes énergétiques (RT 2012 actuellement) et d’alléger leurs factures énergétiques.

Pour les y aider, les promoteurs intègrent dans le logement de demain des équipements connectés capables d’analyser les usages et d’apporter des solutions pour réduire les consommations. Les résidents sont également plus conscients de l’importance d’adopter quotidiennement des éco-gestes simples mais bénéfiques à l’échelle de la planète.

Bon à savoir : d’ici à 2025, la France a comme objectif de rénover tous les bâtiments dont le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) est classé G ou F. 

Et pour vous, quels sont les indispensables dans votre logement de demain ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers