Les prévisions de la FNAIM pour l'immobilier 2019

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Avec certaines constantes observées, le marché immobilier est sujet aux variations et aux fluctuations comme tout secteur financier. Si 2018 était une année plutôt exceptionnelle tout comme l'année 2017, qu’en est-il pour 2019 ? Le mois dernier, la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) a diffusé son compte rendu et ses prévisions pour les tendances de l'immobilier 2019. Dans ce bilan, elle analyse un certain nombre de facteurs clés et d’indicateurs qui révèlent la bonne santé ou non de l’immobilier en France. 

Quelques facteurs négatifs pour l’immobilier 2019 selon la FNAIM


Le premier point est sans doute le plus mouvant : la confiance des ménages. Selon différentes études, cette confiance en la situation économique aurait baissé de 18 points en 2018. Une diminution sans doute liée au pouvoir d’achat des ménages français, deuxième facteur négatif évoqué par la FNAIM. Si pour l'immobilier il reste largement supérieur à certaines années passées (2010 par exemple), la hausse des prix en 2018 a provoqué un recul de 1,4 m2 pour la surface potentiellement achetée par les ménages ; malgré des taux d’intérêt extrêmement bas.


La FNAIM met également en avant des incertitudes liées aux facteurs politiques. La taxe foncière par exemple qui a augmenté de presque 40% au 21eme siècle, c’est-à-dire en moins de 20 ans ! Enfin la Fédération pointe du doigt l’encadrement des loyers qui aurait, selon elle, un effet nul voire négatif sur le marché immobilier 2019. 

Les facteurs positifs pour l’immobilier 2019 selon la FNAIM


Le premier facteur, et peut être le plus important, est celui des taux d’intérêt. Ils observent depuis des mois un niveau historiquement bas, permettant aux acheteurs de bénéficier de conditions de crédit immobilier très intéressantes.


Depuis plusieurs trimestres, des prédictions sont faites quant à leur possible remontée. Mais force est de constater qu’ils sont toujours au plus bas et que cela semble vouloir durer. Cet indicateur est le poumon du marché de l'immobilier, il faudra donc le surveiller avec la plus grande attention.


Le second facteur donné comme positif pour la FNAIM est celui des prix de l'immobilier. Après une hausse de plus de +4% en 2017 suivie de +2,7% en 2018, la courbe s'inverse. 2019 devrait s’inscrire dans cette tendance selon la FNAIM qui prévoit une stabilisation des prix voire une baisse qui se situerait entre -1% et -2%. Un mouvement qui permettrait aux acheteurs de retrouver plus de latitude lors de l’achat. Cependant, certaines grandes villes et leur périphérie ne connaitront certainement pas d’accalmie avec des prix toujours en hausse, voire en forte hausse.


La FNAIM met enfin l’accent sur les mesures gouvernementales entrées en vigueur, comme le bail mobilité ou encore le dispositif Denormandie. Le bail mobilité doit permettre de réaliser un transfert de certains biens loués sur Airbnb vers ce dispositif. La loi éponyme du ministre de la Ville doit quant à elle rebooster le marché de l’immobilier ancien locatif grâce à une nouvelle aide fiscale pour la rénovation.


La FNAIM est donc globalement optimiste et sereine pour cette année 2019 avec un certain nombre de facteurs au vert. Bien qu’une remontée des taux soit annoncée (comme tous les ans depuis 2017), ces derniers restent historiquement bas, encourageant les ménages à investir davantage dans la pierre.


Et vous, avez-vous prévu d’investir en 2019 ? Êtes-vous plutôt optimiste ou pessimiste ? On attend vos commentaires !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers