Immobilier à Marseille : la Plaine en cours de réhabilitation sur fond de polémique

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Un petit peu d’histoire pour commencer : le quartier de la plaine de Marseille est situé au carrefour des 1er, 5ème et 6ème arrondissements. Son surnom « la Plaine » est tiré de l’ancien nom de la place « Plan Saint Michel », aujourd’hui renommée Place Jean Jaurès. Ce quartier connait depuis quelques temps une controverse suite à des travaux en cours. Quelques 13 millions d’euros serviront à rénover cette place jusqu’en 2020. C’est tout le secteur et son immobilier à Marseille environnant qui seront impactés. On vous explique la polémique.

La plaine de Marseille, la vie du quartier avant la polémique


La place Jean Jaurès est un haut lieu culturel fort de Marseille. Des évènements en tous genres sont organisés toute l’année. On peut notamment admirer son carnaval anarchique et populaire organisé une fois par an. On y retrouve aussi les forains présents plusieurs jours par semaine pour animer un marché, l’un des plus grands et populaires de la ville. Mais la Plaine c’est aussi des pavés en mauvais état, un parc pollué de déchets, un grand parking, des arbres, une aire de jeu. Une zone très contrastée donc, entre vie de quartier et vétusté. Mais la Plaine reste l’un des quartiers caractérisés par ses festivités et sa vie associative et militante.

Le projet de réhabilitation de la Plaine de Marseille fait polémique


Le projet mené par la société Soleam (maître d’ouvrage du chantier) va profondément changer la Plaine de Marseille. La circulation sera en effet modifiée puisqu’au lieu de tourner autour de la place, les automobilistes et cyclistes la traverseront sur un axe reliant la rue St Michel à la rue Saint-Savournin. Toujours pour les automobilistes, il ne sera plus possible de se garer sur la Plaine mais quelques 65 places seront créées sur la voie traversante. Le parking souterrain quant à lui demeurera inchangé.


Le marché, qui cristallise un certain nombre des critiques, sera composé de 190 emplacements contre 300 aujourd’hui. Pour finir, côté paysage, la Plaine conservera une partie de l’existant comme les quatre magnolias. D’autres seront remplacés par d’avantage de variétés. Au total, 186 arbres seront présents sur la place contre 180 aujourd’hui. Les travaux qui ont débutés en septembre se termineront fin 2020.

Polémique sur la réhabilitation de la plaine de Marseille, la voix de l’opposition


Les travaux ont commencé sous haute sécurité, on pouvait notamment voir les ouvriers commencer à abattre les premiers arbres, protégés par les CRS faisant face aux manifestants.
Mais pourquoi une telle manifestation ? L’opposition dénonce tout d’abord un embourgeoisement du quartier, notamment par la voix des forains qui voient le nombre d’emplacements fortement réduit.


L’opposition politique entraînée par la voix de Benoît Payan dénonce le manque de végétalisation du projet « On rase des arbres, on bétonise, on imperméabilise […] on aurait pu réaménager la Plaine de façon plus simple, en végétalisant ». Un groupe d’opposants se mobilise pour stopper les travaux qui ont déjà commencé et multiplie les soirées de soutien à la Plaine.


La place Jean Jaurès de Marseille connait donc aujourd’hui un moment décisif de sa réhabilitation, les travaux ayant commencé, l’opposition se fait de plus en plus pressente et tente, par tous les moyens, de faire annuler le projet.


Vous avez déjà eu l’occasion de visiter ce quartier de Marseille ? Donnez-nous votre avis !

 

Source image : france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/marseille-opposants-au-projet-requalification-plaine-demolissent-mur-qui-protege-chantier-1569050.html

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers