Voiture autonome et immobilier : un futur étroitement lié ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Utopie ou réalité ? La voiture autonome fait rêver ! Nous n’y sommes pas encore, mais l’heure des véhicules intelligents arrivera plus rapidement qu’on ne le pense. Même si le progrès fait rêver, des questionnements, légitimes ou non, commencent à émerger. La voiture autonome pourrait-elle faire de l’ombre à d’autres domaines ? Celui de l’immobilier par exemple ? Certains analystes prévoient en effet un impact de cette évolution majeure sur le secteur. On vous explique.

Voiture autonome, voiture électrique, de grands changements


Il est évident que l’heure de la voiture électrique a sonné. Vous les avez sans doute remarquées un peu partout en ville ces voitures silencieuses qui n’ont plus besoin de carburant ? Certains programmes immobiliers neufs intègrent d’ailleurs depuis quelques temps des bornes de rechargement dédiées, des prises aux normes dans les garages ou encore des véhicules électriques en libre-service au sein de la copropriété. Nul doute que l’évolution est bien là. Mais plus encore, nous dirigeons aujourd’hui vers la voiture autonome, celle dans laquelle nous n’aurons plus rien à faire d’autre que de nous laisser guider. Cela ressemble à un film de science-fiction ? Et pourtant… Imaginez être installé dans votre voiture, rentrer l’adresse d’arrivée et observer votre véhicule intelligent vous emmener à votre soirée ou sur votre lieu de vacances ! Un vrai grand changement dans la vie des automobilistes.


Les changements sont aussi d’ordre urbain. Les routes devront en effet être repensées pour permettre aux voitures autonomes de fonctionner. Marquage au sol, signalisation, détecteurs intelligents… d’importantes modifications sont à prévoir pour le réseau routier.

Les répercussions attendues de la voiture autonome sur les différents secteurs d’activité


Mais certains analystes prédisent d’ores et déjà que la voiture autonome ne sera pas sans conséquence pour certains domaines d’activité. Pour les stations-services par exemple et, plus spécifiquement, pour l’industrie de la boisson et du snacking. Si les automobilistes ne s’arrêtent plus sur les aires d’autoroute ou aux stations-services, les produits additionnels resteront dans les rayons.


Voyons encore plus loin. Selon un spécialiste de l’immobilier publié sur le site Forbes, l’immobilier pourrait lui aussi être impacté par la voiture autonome. En effet, le besoin en places de parking et en garages individuels pourrait considérablement diminuer. Autant de superficies délaissées dont la reconversion est toute trouvée : libération du foncier = surface à construire pour les promoteurs avec, à la clé, plus de logements en ville. Une bonne nouvelle pour les zones tendues qui manquent aujourd’hui cruellement et de foncier et de logements à proposer à la vente et à la location.


Si cette analyste se laisse aller à de telles suppositions, c’est en s’appuyant sur Uber ou Google qui veulent, dans le futur, proposer des services de taxis complètement autonomes dont pourraient être friands certains usagers.


Et plus ces services seraient utilisés, moins les usagers possèderaient de voiture personnelle. Logique non !


Et Forbes se hasarde à plus encore en laissant entendre que les particuliers délaissant leur voiture n’auront plus besoin de garage, ni d’allées pour la garer. Là encore, notre analyste y voit une belle opportunité pour récupérer quelques m² constructibles.

On vous l’accorde, cette approche et ces anticipations sont à prendre avec précautions. Mais elles ont le mérite de nous faire envisager le futur autrement, sans voiture par exemple !


Imaginez-vous au volant d’une voiture autonome. A quoi utiliseriez-vous votre temps si vous n’aviez plus besoin de conduire ? 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers