Portait : Jessica Pearce achète des maisons pour les sans-abri en Australie

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Il y a des initiatives qui méritent d’être relayées. Celle de Jessica Pearce est l’une d’entre elles. Alors qu’elle comptait s’offrir une nouvelle maison, elle en a finalement acheté 4 à vocation un peu spéciale : héberger des sans-abri. Une histoire qui fait chaud au cœur.

Quand Jessica Pearce croise la route de sans-abri


Jessica est une Australienne vivant à Melbourne. Il y a plusieurs années, elle s’achète une maison, enfin remboursée aujourd’hui. Elle décide alors de placer ses économies dans une nouvelle demeure des quartiers chics de la ville.


Mais entre-temps, elle est amenée à séjourner dans un hôtel d’un secteur défavorisé de Melbourne, le Flinders. Elle explique donc au ABC Radio Melbourne que ce séjour a complètement changé sa vision de la vie. Cette nuit-là, elle rencontre des dizaines de sans-abri qui dorment sur le sol, en situation de grande précarité. Un bouleversement pour Jessica et son conjoint qui l’accompagnait.


Plutôt que de se glisser dans leur chambre d’hôtel, ils ont donc décidé de discuter avec ces sans domicile fixe. L’une des conversations les a particulièrement marqués : l’histoire d’un homme qui, faute de logement décent, ne pouvait voir ses enfants. C’est le premier acte de générosité de Jessica : elle paie un mois de motel à cet inconnu pour qu’il puisse passer du temps avec ses deux jeunes enfants. Et elle ne s’arrêtera pas là…

4 maisons à destination des sans-abri


Jessica Pearce a donc pris la décision d’acheter 4 maisons à Melbourne, toutes situées dans des quartiers différents. Chacune est destinée à accueillir plusieurs sans-abri. Elles ont des objectifs un peu différents : la première est un lieu de vie pour des familles ou familles monoparentales avec enfant, la seconde pour les étudiants et apprentis sans domicile, la troisième pour un hébergement d’urgence de moins de trois mois et la quatrième pour des jeunes en crise.

Une belle histoire qui fait écho à celle de Jessica


Si Jessica Pearce est sensibilisée au problème du mal logement, c’est parce qu’elle en a elle-même fait les frais dans son adolescence. À 16 ans, elle s’est retrouvée dehors, cumulant les petits emplois pour manger, tout en dormant dans la rue. Heureusement, son chemin a croisé celui de son professeur de mathématiques de l’époque qui l’aidera à s’en sortir. Pendant quelques temps, elle a en effet été hébergée dans un foyer de jeunes étudiants sans domicile sur ses recommandations. Un passé poignant qui fait écho à un généreux présent.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers