Le Centre d’Essais Aéronautiques de Toulouse accueillera des logements neufs en 2020

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le CEAT-Jolimont de Toulouse entame une grande reconversion. D’ici à 2020, le Centre d’Essais Aéronautiques sera remplacé par 1 150 logements neufs. La cessation a été officialisée en présence du délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, Thierry Repentin.

La vente du Centre d’Essais Aéronautiques de Toulouse


Il aura fallu plusieurs années pour que la vente soit enfin concrétisée. Le CEAT a été cédé à la métropole en février 2016 après la signature d’un protocole d’accord. La métropole de Toulouse a pris l’engagement de construire sur les 13 hectares de terrain, à l’est de la colline de Jolimont, 1 150 logements neufs dont 45% de logements sociaux (30% en locatif et 15% en locatif intermédiaire). En échange de cet engagement, l’entité a obtenu une décote de 15,2 millions d’euros globale en vertu de la loi Duflot pour la mobilisation du foncier public.

Le projet en détails


Le lot A vendu à la Métropole verra s’édifier 78 000 m² d’appartements neufs. Le secteur regroupera également dans l’avenir 5 800m² d’équipements sportifs, venant s’ajouter au 17 200m² déjà présents dans le quartier. Seront également construits 6 500m² de bureaux, 4 200m² d’équipements publics, 2 500m² de commerces et 2 000m² de services à la personne. Un complet renouveau pour l’ancien CEAT qui profite d'une situation idéale à deux pas de la gare Matabiau. 


Le bâtiment historique art déco situé sur le boulevard des Crêtes n’a quant à lui pas été vendu (lot B).

Avant la mise en chantier


Si les grandes lignes du projet sont connues, l’heure est aujourd’hui à la réflexion. Les responsables sont appelés à solliciter les riverains et les populations, en organisant notamment des ateliers thématiques.


Au début de la période estivale 2017, un appel d’offre sera lancé pour sélectionner l’aménageur de ces 13 hectares. Le dossier de création et de réalisation de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) sera adopté en 2018. Le premier calendrier indicatif de ce projet d’envergure prévoit que les nouveaux habitants pourront aménager courant 2020 dans leurs nouveaux logements.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers