Bordeaux Métropole : 350 logements neufs intermédiaires supplémentaires par année

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Afin de développer l’offre de logements neufs intermédiaires destinés à la location, Bordeaux Métropole et le groupe SNI viennent de mettre sur pied un partenariat. Ce dernier propose la construction de 350 logements intermédiaires par année d’aujourd’hui à 2021.

Qu’est-ce que le logement intermédiaire ?


Pour faire très simple, le logement intermédiaire est une offre locative regroupant des biens destinés à être loués à des foyers de classe moyenne. L’idée est en effet de faciliter leur parcours résidentiel et donc, de les aider à trouver un logement à louer plus facilement.


C’est sur ce principale de base que Bordeaux Métropole et la SNI ont noué leur partenariat, entre logement social et privé. Pour rappel, la SNI est une filiale immobilière d’intérêt général de la Caisse des Dépôts. Elle est aujourd’hui considérée comme le premier bailleur français et gère 27 000 logements sur tout le territoire.


Les deux entités ont signé un contrat pour le développement de l’offre de logement intermédiaire qui débute dès à présent et s’achèvera en 2021. Ces années devront donc être dédiées à la construction et à la mise en location de logements intermédiaires au sein de la métropole de Bordeaux.

Les objectifs du partenariat SNI/Bordeaux Métropole


Le partenariat affiche différents enjeux :


• Favoriser la mixité
• Fluidifier les parcours résidentiels des classes moyennes
• Rendre le parc de logements pérenne dans la métropole bordelaise
• Garantir un bailleur unique pendant au moins 11 années
• Faire évoluer le parc de logements tournés vers l’acquisition
• Mettre des biens à disposition des classes moyennes dans les zones hyper-tendues


Pour atteindre les objectifs fixés, la période allant de 2016 à 2021 verra se construire chaque année entre 300 et 350 logements, dont au moins 60% de T3. Ces constructions s’inscriront directement dans des opérations immobilières mixtes.

Une solution logement pour les classes moyennes


Multiplier l’offre de logements intermédiaires doit donc permettre de sortir plus facilement du parc social tout en bénéficiant d’une solution de logement adaptée aux caractéristiques des ménages de classes moyennes.


Pour mener à bien la mission, Bordeaux Métropole s’appuie d’ores et déjà sur l’expertise du groupe SNI. L’entité est aujourd’hui habituée aux problématiques de développement de l’offre de logements intermédiaires. Au niveau national, la SNI souhaite atteindre les 35 000 logements intermédiaires produits d’ici à 2019. Elle est également au fait du marché bordelais puisqu’elle gère actuellement 7 000 logements sur le territoire.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers