Le programme immobilier de Sylvia Pinel décrypté

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Alors que s’est déroulé le premier match des candidats de gauche hier soir (jeudi 12 janvier 2017), il est intéressant de s’arrêter quelques instants sur le programme immobilier de Sylvia Pinel. Ex-ministre du logement et candidate à la présidentielle pour le Parti radical de gauche, son regard est-il éclairé par ses années passées à plancher sur l’immobilier au sein du gouvernement ?

Retour sur le bilan de l’ex-ministre du Logement


Interrogée par Explorimmo, Sylvia Pinel affirme tirer un bilan positif des mois passés à la tête du ministère du Logement. Alors que la construction était en berne, en baisse même de 20%, elle a su trouver les mesures pour redresser le secteur. Lors de son départ, la construction était en hausse de +20%.


L’ex-ministre pense également avoir appliqué la loi ALUR à bon escient dans le but d’augmenter le pouvoir d’achat des Français et d’apaiser les relations bailleurs-locataires-professionnels de l’immobilier.

Loi Alur : la vision de Sylvia Pinel


Pour Sylvia Pinel, il ne faut pas toute « jeter » dans la loi ALUR. Alors que François Fillon, candidat de droite, propose d’abroger purement et simplement le texte, elle rappelle ce qu’il y a de positif dans ce dernier, à l’image de la lutte contre l’habitat indigne, de la meilleure attribution des logements sociaux, de l’encadrement des professionnels de l’immobilier, des honoraires de location et même, de l’encadrement des loyers.


Sylvia Pinel se prononce en effet en faveur d’un encadrement des loyers bien orchestré. « L’encadrement des loyers doit reposer sur une observation fine du marché et des méthodologies validées par un comité scientifique indépendant. » explique-t-elle. Et ces prérogatives ne sont aujourd’hui constatées qu’à Paris et Lille. Pour Sylvia Pinel, l’encadrement des loyers ne doit concerner que les zones très tendues pour permettre d’en maîtriser les loyers.

Le programme immobilier de Sylvia Pinel niveau fiscalité


Pour la candidate de gauche, le logement en France est clairement trop taxé, nuisant à la mobilité des ménages et, par extension, à l’emploi. Elle préconise donc la baisse progressive des droits de mutation maladroitement nommés « frais de notaire ».


Sylvia Pinel appelle également la modernisation de l’assiette de taxation sur la détention et l’occupation. Comment ? En revalorisant les valeurs locatives cadastrales pour les aligner avec la réalité.

L’investissement locatif dans le programme immobilier de Sylvia Pinel


Alors que le mécanisme Pinel devrait prendre fin en décembre 2017, Sylvia Pinel se prononce en faveur du dispositif d’investissement locatif éponyme. Il est pour elle une grande réussite qui a permis le retour des investisseurs sur le marché du neuf. La victoire est également dans la mise en location de biens à des loyers maîtrisés, produisant une offre locative abordable (pour les jeunes ménages entre autre).

Le statut du bailleur privé, une solution pour Sylvia Pinel ?


Alors que certains syndicats professionnels demandent la création d’un statut de bailleur privé, le programme immobilier de Sylvia Pinel met en avant des mesures de sécurisation des propriétaires bailleurs. Elle évoque notamment la (re)mise en location des logements vides, des dispositifs fiscaux pérennes, des mécanismes incitatifs et avantageux pour les travaux de rénovation énergétique et d’entretien.

La régionalisation de la politique du Logement


Alors que l’objectif des 500 000 logements par an n’a cessé d’être réaffirmé, Sylvia Pinel se positionne en faveur d’objectifs définis en fonction des territoires (régions et intérieur des régions).
Quant à la régionalisation de la politique du logement, l’ex-ministre explique la nécessité d’une action à deux niveaux : nationale pour une meilleure lisibilité et une bonne intégration par les particuliers comme par les professionnels, mais également plus ciblée. Sylvia Pinel souhaite en effet impliquer davantage les régions et les métropoles dans la politique du Logement.

Les mesures phares du programme immobilier de Sylvia Pinel


Si elle est élue présidente, Sylvia Pinel explique vouloir :


• Continuer le plan de relance du bâtiment
• Simplifier les normes de la construction
• Développer l’accession social à la propriété (à l’aide du Bail Réel Solidaire par exemple)
• Développer une offre locative encourageant le retour des investisseurs institutionnels
• Moderniser encore davantage le secteur HLM
• Réhabiliter le parc social
• Lancer un vaste programme de rénovation des copropriétés

 

Source image : Marianne.net

Source texte : explorimmo.com

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers